Faut-il éliminer les glucides pour perdre du gras?

20 Décembre 2016 | Anne-Marie Gobeil

Oui...mais non, aussi.

PSSSSSSST ! 
FAMILLE DES GLUCIDES SIMPLES (mauvais glucides): PAIN BLANC, PÂTISSERIES, PÂTES, SUCRES, RIZ BLANC, CÉRÉALES
FAMILLE DES GLUCIDES COMPLEXES (bon glucides) : RIZ BRUN, PATATES DOUCES, PETITS FRUITS, GRUAU, QUINOA, LÉGUMES

Techniquement, oui les glucides sont la première source d'énergie que le corps va accumuler en tissu adipeux. C'est que les glucides sont une source primaire d'énergie déjà "transformée" en carburant rapide. Cependant, si le corps n'est pas amené à les utiliser, il se fera un plaisir de les emmagasiner pour un usage futur ! C'est en fait un puissant mécanise de survie : faire des économies pour les temps durs. C'est admirable, il faut donner au moins ça à la capacité de notre corps à nous façonner de mignonnes (not, ok) poignées d'amour aussi facilement.

Alors, les glucides sont facilement accumulés en tissu graisseux. Pourquoi? Sans trop entrer dans les détails techniques aujourd'hui, tu peux toujours en apprendre un peu plus sur le rôle de l'hormone INSULINE en cliquant sur ce blog de Barbelle :http://www.inabarbelleworld.com/blog/2016/7/24/4-faons-faciles-de-devenir-plus-sensible-linsuline?rq=insuline

Qu'est-ce que tu attends ? Coupe tous les glucides ! Adieu fruits ! Adieu riz ! Adieu chère patate douce ! Adieu gras ! 

OU PAS...

Oui, couper les glucides complètement ou en majeure partie te fera perdre du gras. C'est 100% assuré.

Le hic? La proportion de filles avec qui j'ai discuté qui sont passé d'une alimentation libre (sans suivi ou planification alimentaire) à un plan extrêmement réduit en glucides qui ont été CAPABLES de suivre ce type d'alimentation stricte plus de 4 jours consécutifs est de...peut-être 2%. Le hic majeur est que, une alimentation basse en glucides FONCTIONNE pour perdre du gras SI et SEULEMENT SI on est apte à la suivre à LONG TERME. Le plan le plus efficace ne vaut RIEN s'il est suivi à 100% durant 4 jours. Par contre, un plan équilibré suivi à 80% durant 6 mois, ça c'est la définition même de l'expression "Petit train va loin!"

Ce n'est, encore une fois, pas un outil pour perdre rapidement son gras et exécuter un retour à nos anciennes habitudes après. Ça nouveau, ton corps s'adapte à TOUT. Si le bas en glucides est ton nouveau standard, que se passerait-il si tu faisais un 180 degrés à la "normale" et que, à bout de te sentir privée, tu te réconcilierait avec le spaghetti au souper les MiniWheats au déjeuner? L'effet "balloune". C'est un terme explicite car c'est exactement ce qui arrivera : Pouf. + 20 lbs. Sans même essayer !

ALORS QUOI FAIRE?

Couper les glucides te fera perdre du gras, assurément ! À 100% véridique. 

Par contre, à quel prix? Couper les glucides de façon excessive risquera d'affecter grandement ton énergie et ton intensité en entraînement, élévera inévitablement ton niveau de cortisol et ton niveau de ghréline (hormone qui s'occupe d'augmenter ta faim et tes fringales en cas de restriction calorique, génial, non? Not!) en plus de te faire perdre le Nord. 

Pourquoi ne pas plutôt adopter la règle du 80% pour éviter de se planter?  C'est simple : vise l'incorporation logique de facteur "défi". Par exemple, si tu es quelqu'un qui est adepte du Tim Horton's le matin et des repas rapides le soir procède ainsi: 

Débute en te mettant à cuisiner tes propres repas. Change tous simplement les types d'aliments que tu consommes, sans même te soucier des quantités. Explore, goûte, découvre. Incorpore des protéines, des glucides complexes, des légumes, des fruits, de bons gras. Manges à ta faim et habitues ton corps et ton palais à de nouveaux aliments sains.

Le mois d'après, calcule tes portions. Et le mois d'ensuite raffine davantage ton alimentation en situant tes glucides autour de tes entraînements! Vise la progression.

Pour définitivement perdre du gras, tu dois être plus brillante que ton corps. Être toujours un pas en avant de lui, ce qui n'est PAS chose facile à faire ! Rappelle-toi que celui-ci est passé maître dans l'art de s'adapter à toute éventualité. Vaut mieux le pousser à changer peu à peu plutôt que de passer de 0 à 100 et ne plus avoir de jeu ! 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».