Le guide ultime de la fille qui veut prendre du muscle!

09 Décembre 2016 | Anne-Marie Gobeil

Alors tu as (FINALEMENT) décider de donner le "GO" à ton (fabuleux, je suis FAN!) projet de prendre du muscle ? C'est fantastique, car avec un ajout de masse musculaire...

  • Tu augmenteras ton métabolisme
  • Tu amélioreras ta force et ton athlétisme
  • Tu ajouteras de jolies courbes à ta silhouette
  • Tu pourras aussi manger plus (eh, oui, qui dit métabolisme plus rapide, dit plus de calories nécessaire juste au fonctionnement de ton corps !) Juste ce point est suffisant pour ME CONVAINCRE de prendre du muscle ;)

    Avant de te lancer, laisse moi te donner quelques PETITS conseils et mises en garde, simplement question de mettre les pendules à l'heure côté prise de masse musculaire. On sait que les rumeurs et la désinformation court le net...Démystifions le vrai de la fiction!

Tu vas détester le mot PATIENCE

Premièrement, avant de croire que prendre de la masse musculaire est chose impossible, je veux te montrer comment un entraînement musculaire combiné à une alimentation saine, élevée en protéines et en aliments de qualité, de légumes en abondance peut changer un physique quand ces variables sont mélangées à une bonne dose de patience. Je n'ai pas TOUJOURS été musclée, j'ai travailler FORT pour acquérir la force et le muscle que j'ai PRÉSENTEMENT. De plus, ce n'est pas arrivée en 3, 6 ou 12 mois...ça m'a pris 4 ANS de travail constant et acharné. Je ne dis absolument pas que tu ne verras pas de résultats en une poignée de mois en travaillant fort au gym et en restant assidue dans la cuisine. PAR CONTRE, tu ne ressembleras pas INSTANTANÉMENT à ton idole fitness; ça prendra un peu plus de temps et c'est NORMAL. Si on te vend l'idée d'obtenir des résultats express avec "x" supplément ou "x" programme d'entraînement, ATTENTION, c'est un red flag. Les bonnes choses prennent du temps. Patience.

Tu devras manger plus...et peut-être être un peu inconfortable

Qui dit PRISE DE MUSCLE dit MANGER PLUS DE CALORIES pour permettre à ton corps de récupérer et de réparer davantage de tissu. Attention, cela ne veut ABSOLUMENT PAS dire que tu devras consommer trois fois tes besoins caloriques de base. Nul besoin de te gaver. Autrement, les probabilités sont que pour chaque lbs de muscle gagnée, tu gagneras aussi une lbs de GRAS, ce qui n'est PAS UN BON RATIO.

Une légère augmentation PROGRESSIVE (on ne passe pas de 1600 calories journalières à 2200 d'un seul trait!) de tes calories selon ta progression sera cependant nécessaire à ta progression. Et parfois, ce la signifie aussi que durant cette période de prise de masse musculaire, tu seras un petit peu inconfortable et qu'il se peut que tu te sentes un peu plus "lourde" qu'à ton habitude. C'est une période de transition qui est temporaire, mais oh combien utile! Souviens-toi que la prochaine fois que tu voudras perdre un peu de gras,  de un, tu auras travaillé ton métabolisme à la hausse, donc tu n'auras pas besoin de faire AUTANT de cardio ou bien de restreindre AUTANT tes calories. De plus, en ayant pris de la masse musculaire de qualité, tu n'auras pas le même "look" une fois que tu "révéleras" tes muscles suite à ta prochaine phase de perte de gras. Bonjour gains musculaires!

Tu devras rencontrer quelques plateaux pour changer

Tout le monde croit que les "plateaux", soit quand les résultats stagnent, sont une terrible chose. Le hic, c'est que je n'ai JAMAIS fait la connaissance de qui que ce soit qui n'avait pas rencontrer au moins un seul plateau dans son parcours! Les plateaux FONT PARTIE du processus et ils sont là pour une bonne raison : te permettre de progresser davantage. 

Quand tu rencontreras un plateau, ne soit pas découragée. Voit la chose comme une façon que ton corps, qui a évolué, a de te dire qu'il est prêt à passer au prochain niveau. Souvent, c'est notre tête qu'il faut convaincre pour se permettre de vraiment repousser nos limites et sortir de notre zone de confort. Car, on sait que ça va probablement être brutal. Et pour permettre à ton corps d'emboîter le pas à tes grandes ambitions d'épaules bien rondes, de bras tonifiés et de fessiers ronds, durs et rebondis, il te faudra le mettre au défi. 

Le corps est paresseux; il aime le confort. Le corps, contrairement à nous, vit de plus encore à l'ère des hommes des cavernes. Il aime également s'accrocher à ses réserves graisseuses et éviter de prendre du muscle (car le muscle gruge plus d'énergie et par conséquent, met en danger la "survie" de l'espèce). Au lieu de te fâcher, retrousse-toi les manches et vise à intégrer différentes techniques d'entraînement comme des séries pyramides, des séries en double-contraction, des répétitions dans la partie courte du muscle, du German Volume (d'ailleurs mes clientes en prise de masse ADORENT...Ou pas, hi hi !). Aussi, assure-toi de TE POUSSER constamment en augmentant tes charges de petit à petit. Demande à un(e) ami(e) de surveiller tes répétitions si tu as besoin d'un peu d'assitance avec ces nouvelles charges plus lourdes !

En gros, la prise de muscle, ce n'est pas sorcier du tout, même pour une fille! Bien que la loterie génétique nous rend à nous, les filles, la tâche plus ardue, nous ne sommes pas pour autant condamnée au syndrome de la fesse-crêpe. On s'arme de patience et on part à la conquête de nos muscles! 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».