J'ai triché.

13 Juillet 2016 | Anne-Marie Gobeil

Il était 21h15, un soir de semaine. La journée même, j'avais spontanément acheté du beurre d'arachides naturel en vue d'une revue "Banc d'essai" portant sur ma quête pour trouver LE meilleur beurre de noix sur le marché (AH, je sais que ce sera votre Blog favori à vous aussi mes fanatiques de beurre d'arachide et compagnie! Dans mon cas, ce sera probablement mon favori à produire parce que #PeanutButterAddict!)

Me connaissant, avoir du beurre d'arachide à ma portée est totalement l'équivalent de jongler avec des bâtons de dynamite. Le tout, en me tenant à un pied sur un fils de fer (ajoutons un degré de difficulté) ce qui correspond au vrai struggle qu'est, pour moi, la fanatique de beurre d'arachides, d'avoir à supporter la présence de mon ultime pêché mignon dans mon garde-manger.

Bref, ce fût une mauvaise décision d'en faire l'achat spontanément. Revenons à notre mise en contexte: il était relativement tard. Je travaillais sur des programmes et j'avais des orteils engourdies. Je me lève, me dégourdie un peu les jambes et évidemment, fini par errer dans la cuisine. Ouvre une porte d'armoire. La referme. En ouvre une deuxième. Défie le beurre d'arachides du regard. "Tu ne m'auras pas". Ferme la porte d'armoire. Ouvre le frigo. Regarde les concombres s'y trouvant. Referme la porte du frigo. BLACKOUT! Rouvre la porte de l'armoire, agripper le beurre d'arachides, ouvre furieusement le pot, me procure une cuillère et me mets à spooner.  1,2,3..11 cuillères (lire: 1200 calories), soit la moitié du pot plus tard, je reviens à moi. "Merde!"
Eh, oui, j'ai TRICHÉ. 

Vous me direz: "C'est santé, c'est NATUREL.". Bio, naturel, sans gluten ou pas...1200 calories non prévues, c'est une bévue! C,est une triche. Et on ne parle pas de repas libre prévu dans le plan de match (nous reviendrons à ce sujet dans un futur proche, d'ailleurs!). Particulièrement lorsqu'on se prépare pour une compétition de niveau international (dans mon cas), C'est scandaleux et tabou! "Tricher, c'est pour les faibles!" "Tu n'as pas ce qu'il faut." "Ce n'est pas bon pour ton image." Sur la planète Fitness, ces commentaires sont monnaie courante, mais dans le vrai monde réel des vrais humains, sérieusement, attendez, pardon?! C'est le moment des confessions: J'ai, comme vous, déjà triché par le passé et ça va, comme pour vous, se reproduire dans le futur. Mais, vous savez quoi? C'est correct. 

Tricher, ça ne veut pas dire que vous vous foutez de votre santé, ou bien que vous êtes faibles mentalement ou bien pas à la hauteur de vos objectifs...ça veut tout simplement dire que vous êtes humaines.

Un robot est programmé pour suivre un protocole. Et même encore, le petit robot dans mon téléphone cellulaire ne semble toujours pas comprendre ce que je lui dis de faire via commande vocale. Argh! Même la fine technologie est défaillante!


Tricher ne veut pas dire que vous avez une pathologie alimentaire ou bien une relation malsaine avec la nourriture. Vous ne devriez même pas avoir de relation avec votre nourriture; il s'agit d'aliments, pas de personnes! Peu importe ce que vous choisissez d'ingérer, vous ne devriez pas y associer d'émotions; que ce soit de la culpabilité ou bien de la fierté. C'est fait, c'est fait. Vous avez triché. Point.

Acceptez ce qui est et passez à un prochain numéro. Cessez de vous tourmenter et de vous forcer à vous "rattraper" en faisant 4 x plus de cardio ou bien en coupant certains de vos repas le lendemain pour compenser votre gaffe. Vous ne faites qu'aggraver la situation en associant un sentiment HUMAIN face à une relation que vous avez eu avec de la NOURRITURE.

Alors, oui, je triche aussi. par moment. Je pourrais blâmer le stress, la fatigue, l'ennui, la tristesse ou le fait de vouloir célébrer et festoyer, profiter de la vie. Mais, je vais tout simplement omettre de me justifier. Je ne suis pas pour le moins motivée à atteindre mes objectifs, ni pour le moins qualifiée en tant qu'entraîneur. Je ne prône pas la perfection, car elle n'existe pas; je t'encourage plutôt à être équilibrée, mentalement et physiquement.
J'ai triché, je triche et je tricherai à nouveau et pourtant, je suis tout de même capable de faire descendre mon pourcentage de gras sous la barre des 10%. Comment est-ce possible?!



Le secret: "Botte-toi le derrière, reprends tes esprits et passe à autre chose." Quand prendre soin de votre santé est un mode de vie à l'année, croyez-vous réellement qu'une soirée va anéantir vos efforts des 364 autres jours?  Je ne suis pas ici pour vous encourager à perdre de vue vos objectifs; votre nutrition est l'élément clé de votre réussite. Par contre, si vous laissez quelques biscuits de fin de soirée anéantir et miner votre moral pour une semaine, je veux simplement que vous ramener à la réalité et que vous sachiez que vous n'êtes pas la seule à qui ça arrive...Maintenant, vous savez qu'on est au moins deux à être humaines :)


 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».