Les 4 commandements pour obtenir ton bikini-body à temps

11 Janvier 2017 | Anne-Marie Gobeil

Bikini-Body? Anne-Marie, on est en janvier.

Du calme...

JUSTEMENT, mesdames ! Considérant que tu veux BIEN FAIRE les choses et que tu vises une perte de gras progressive qui ne nuira ni à ton fragile métabolisme, ni à ta durement gagnée masse musculaire, tu dois te planifier PLUSIEURS semaines à l'avance pour atteindre le fameux bikini-body que tu te vois fièrement arborer cet été quelque part entre le Beach Club et les barbecues entre amis. 

Faire les choses de la bonne façon, ça veut dire perdre entre 0,5 et 2 lbs maximum par semaine. Si tu veux perdre 20 lbs, tu auras besoin d'au moins 20 semaines. 20 semaines donnant plus ou moins 5 mois, qui, à partir de MAINTENANT, nous ammène à la mi-juin. Et non, aucune formule "magique" ou "detox" ne viendra à bout du GRAS tenace à un mois de l'arrivée de l'été. Tu dois commencer MAINTENANT et surtout, maintenir tes efforts tout l'hiver durant. Désolée. Je sais, c'est un choc. 

A-ya-ya-ye ! Avoue que tu n'as jamais vu le temps défiler aussi rapidement. Pas de panique ! Tu peux y arriver. Il te suffit de ne pas d'auto-saboter durant les prochains mois, quand ça compte le plus ! C'est exactement pourquoi je suis là. Laisse-moi t'aider. J'ai dresser 4 commandements que tu suivras cet hiver pour rester concentrée et MOTIVÉE sur ton bikini-body.

BY THE WAY, un bikini-body, ça ne signifie aucunement de ressembler à telle ou telle célébrité. Ça ne veut même pas dire d'avoir un ventre plat ou bien des bras définis, des cuisses musclées. Un bikini-body, c'est un feeling. C'est le sentiment de te sentir BELLE, LIBRE et D'AIMER ce que le miroir te renvoie comme réflexion. Pas nécessairement à cause de ce à quoi tu ressembles, mais bien à cause de ce que tu es; à cause du travail fait; à cause de la fierté que tu ressens quand tu respectes ton corps suffisamment pour lui offrir la santé.

Prête?  3, 2, 1, c'est parti !

 

COMMANDEMENT 1 : VISE LA PERFORMANCE

Les résultats esthétiques : le ventre plat, les abdominaux, les fessiers rebondis...tu ne les verras pas tout de suite. Ni demain. Ni la semaine prochaine. 

Au fait, ils ne sont qu'un EFFET SECONDAIRE de ton travail dans la salle de sport ET dans la cuisine. Le mot RÉSULTAT vient après le mot EFFORT dans le dictionnaire comme dans la vie. Tu dois d'abord faire le travail, semer avant de pouvoir récolter le fruit de tes efforts. Viser la performance signifie de viser à améliorer ton exécution des mouvements, à améliorer ta force, ton endurance, tes capacités cardiovasculaire. Ça signifie augmenter de niveau en entraînement constamment pour quitter le gym avec le sentiment d'accomplissement qui accompagne le travail bien fait. 

Pourquoi la performance? Car il se peut fort probablement que dans les 5 prochains mois tu frappes un mur. Que tu deviennes occupée, stressée avec l'école, débordée avec les enfants et que tu perdes soudainement toute trace de motivation qui t'habitait en janvier. Je sais que tu sais de quoi je parle ici. À ce moment-là, les objectifs de bikini ne sont PAS SUFFISANTS pour te faire remonter dans le train de la motivation. Par contre, tes "scores" en entraînement , eux, vont crier ton nom depuis le gym pour que tu t'y remettes (ou que tu n'abandonne tout simplement pas). C'est le sentiment de toujours vouloir te battre contre ces scores qui va te garder droite. Je te mets au défi de tester; je te promets que tu ne verras plus la séance quotidienne d'entraînement de la même façon.

COMMANDEMENT 2 : NE TE PRÉOCCUPE PAS TROP DE LA BALANCE

Je te parlais de perte de poids tantôt, mais il se peut fort bien que ton corps CHANGE TELLEMENT que ton poids, lui, ne change PAS DU TOUT. 

Woh, quoi, Anne-Marie ? 

Le truc, c'est qu'une femme qui pèse 140 lbs et qui a un taux de gras de 10% ne ressemblera en rien à une femme qui pèse 140 lbs pour un taux de gras de 30%. Je sais que tu veux voir la balance bouger...mais, si tu prends disons, 7 lbs de muscle et que tu perds 7 lbs de gras, la balance ne "bougera pas". Ce n'est pas un plateau. Parce que tu si compare deux photos de toi avant et après avoir gagné du muscle et perdu du gras, tu verras deux silhouette COMPLÈTEMENT différentes. Se fier à la balance uniquement peut mener DIRECTEMENT à la totale démotivation et au classique auto-sabotage, parce que, de toute façon, ça ne "marche pas". BIP. Erreur. Pour éviter d'abandonner, soit plus brillante que la balance et lis entre les lignes. Vas plus loin qu'un chiffre et fies-toi aux photos, à comment tu te sens dans tes vêtements ou bien au taux de gras !

 

COMMANDEMENT 3 : TROUVE TON CLAN

S'entourer de gens qui nous supporte, c'est BIEN, mais s'entourer de gens qui traversent exactement ce qu'on traverse et qui sont eux-aussi intéressés à s'entraîner, à bien s'alimenter et à prendre leur santé en charge c'est comparable à quand l'humanité est passée de la bougie à l'ampoule électrique. C'est la RÉVOLUTION qu'il te faut dans ton parcours. 

C'est tellement simple avec les réseaux sociaux de nos jours. Avec les nombreux groupes Facebook, Challenges de groupe en ligne (pense au Barbelle Challenge qui mise sur les liens et les amitiés pour te motiver ;)! ) , les innombrables applications et forums...Tout ce que tu as besoin de faire c'est de demander. Recrute 3 ou 4 personnes avec qui tu organises des entraînements. Ou bien engage-toi tout simplement envers un ou une "partner" de gym et assurez-vous de devoir chacun vous rendre des comptes. C'est très difficile de se pousser soi-même quand ça devient physiquement difficile, quand nos poumons brûlent, que nos jambes tremblent...les encouragements d'un groupe ou d'un individu peuvent faire TOUTE LA DIFFÉRENCE. Ne néglige pas ton entourage. Ils t'empêcheront d'abandonner et te forceront à te surpasser.

COMMANDEMENT 4: DÉSTRESSE

On le sait, le stress tue tes résultats! Ne stresse pas à propos de détails. Fais de ton mieux pour faire de la place à ton entraînement, pour bouger, pour bien manger et pour suffisamment dormir, mais n'obsède pas avec une le fait que tu pourrais perdre légèrement le contrôle une journée de temps à autres. Tu es humaine, pas un robot. Si tu dérailles du droit chemin, laisses la journée se terminer et recommences à neuf le lendemain. Tout simplement! Garde ta tête libre pour créer de beaux mini-objectifs mensuels que tu atteindras, plutôt que de culpabiliser!


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».