Faut-il prendre du muscle AVANT de perdre du gras...ou l'inverse?

18 Janvier 2017 | Anne-Marie Gobeil

Ça peut porter à confusion de savoir comment s'y prendre au début de son parcours en entraînement avec les milles-et-uns méthodes suggérées par les entraîneurs qu'on voit défiler sur les réseaux sociaux. Comment savoir ce qui TE convient si ton but est d'atteindre un corps musclé, découpé et ferme, tu sais qu'il te faudra inévitablement passer par une réduction de ton taux de gras ET une prise de muscle. Pour ça, c'est clair ! Mais lequel faut-il faire en premier?

La question qui est donc sur toutes les lèvres : Doit-on prendre du muscle AVANT de perdre du gras ou bien perdre du gras AVANT de prendre du muscle? Qu'est-ce qui est LE PLUS EFFICACE pour voir des changements et des changements RAPIDES. 

Évidemment, tout dépend de ton point de départ. Pour la majorité des filles (du moins si tu es comme MOI j'étais à mes débuts) on ne dispose pas d'une masse musculaire très dense AVANT de mettre les pieds dans un gym. Ceci peut être légèrement différent pour les sportives de haut niveau comme les gymnastes, les nageuses, les adeptes de la boxe, par exemple, qui auront une meilleure maturité musculaire accumulée au fil de leurs années de pratique de leur sport.

Dans mon cas, à mes tous débuts en musculation, je n'avais pas du tout une masse musculaire considérable; en fait, malgré ma génétique naturellement athlétique, j'avais tout de même très peu de muscles et un taux de gras plus haut qu'il ne devrait l'être. J'ai d'ailleurs l'impression que c'est exactement ce concept qui mélange plusieurs femmes : on peut AVOIR L'AIR mince tout en ayant une couche de gras considérable. Ce phénomène se nomme - dans le jargon populaire - "skinny-fat". Il s'agit d'un terme anglophone qui signifie avoir une absence de muscle et de tonus, mais un corps en apparence "mince". Tu serais surprise du nombre de filles qui sont "légères" sur la balance et qui ont aussi un taux de gras élevé! C'est que le muscle, à poids égale au gras, est deux fois moins dense (c'est pourquoi on a tendance à dire que le muscle est plus lourd que le gras).

Et être "mince", ce n'est pas nécessairement être en santé et encore moins être en forme. L'erreur que je vois constamment les femmes commettrent, c'est de chercher à perdre du gras en faisant beaucoup de cardio et en coupant leur calories en deux. Si tu es de celles qui veulent se sentir plus endurantes, fortes mais aussi dévoiler de la "définition" et avoir un look "découpé", tu ne devrais pas nécessairement commencer par une perte de poids. De mon côté, à mes débuts, j'ai entrepris un plan axé sur la prise de muscles pour CRÉER la base, la structure qu'on va par la suite vouloir RÉVÉLER avec la perte de gras.

C'est très important de s'y attarder car une perte de gras SANS masse musculaire ne te donnera PAS le look que tu as en tête.

De plus, le muscle ajouté AIDERA à ta perte de gras par la suite. Laisse moi t'expliquer pourquoi : une masse musculaire dense combinée à une perte de gras te donneras non seulement les courbes et l'aspect ferme que tu recherches, mais le simple fait de d'abord ajouter du muscle à ta silhouette augmentera ton métabolisme.
Un métabolisme plus rapide brûleras par la suite, une fois que tu auras pris le muscle souhaité, plus de calories durant ta transition vers une phase de perte de gras.
Pour la fille, qui comme moi à mes débuts, n'a rien d'une "athlète", débuter avec le gain de muscle qu'on révélera par la suite par une perte de gras est la meilleure façon d'obtenir de BONS résultats durables.

Le truc avec la masse musculaire, par contre, c'est que c'est loin d'être instantané. Le corps de la femme bâtit du muscle plus lentement que celui d'un homme et c'est principalement pour des raisons hormonales. Je pense qu'en vivant dans une société où tout est accessible à un clic près et rapide comme l'éclair, on a parfois de la difficulté à laisser la Nature aller à son rythme ; tu ne peux pas exiger de ton corps qu'il change du jour au lendemain parce que ce n'est tout simplement pas réaliste. Le temps passé à gagner en force et en muscle doit vraiment être perçu comme un investissement et non pas une solution-rapide. En d'autres mots, tu dois tomber amoureuse du processus et ne pas valoriser uniquement les résultats ou la vitesse à laquelle ils se produisent. 

Si tu es de celles qui ont un parcours sportif qui t'a doté au passage d'une bonne masse musculaire , tu es parmi les chanceuses qui peut sauter une étape et passer directement à la phase de perte de gras ! Yé ! 

Pour chaque période, tu peux t'attendre à consacrer un bon 3 à 6 mois. On se rappelle que le plus de temps on se donne et le moins on est extrême avec les mesures employées, le plus durables sont nos résultats !

 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».