La règle du 80/20, est-ce que ça marche vraiment?

10 Octobre 2017 | Anne-Marie Gobeil

As-tu déjà entendu parlé de la règle du 80/20 ? 

Il s'agit de la "règle" qu'on applique à ses habitudes alimentaires :

80% d'aliments sains au quotidien
20% d'aliments "plaisir"

Ainsi, avec cette règle générale, l'objectif est d'améliorer ses habitudes alimentaires sans pour autant renoncer à sa vie sociale ou à ses pêchés mignons favoris. La portion dédiée aux aliments sains pourrait comprendre entre autres tous nos macro et micro nutriments essentiels : un apport adéquat en protéines maigres, des légumes, des fruits, des glucides complexes et de sains sources de gras. La part de calories accordées à des aliments plaisants pourrait comprendre son petit dessert de la journée, son verre de vin le weekend ou un latté en matinée. 

La question est : est-ce que ça fonctionne VRAIMENT - en d'autres mots, est-ce que la liberté procurée par ce style alimentaire peut garantir des résultats visibles autant que d'autres méthodes? 

Et si on pesait le pour et le contre ensemble. 

Les points positifs :

  • La règle du 80/20 est accessible et semble nettement plus réaliste que la mentalité de "la perfection ou rien du tout". Je crois, personnellement et en tant que coach, qu'elle est un meilleur gage de succès pour la plupart des gens qu'un programme strict et restrictif. 
  • La règle du 80/20, parce qu'elle mise sur la flexibilité, est idéale pour les débutants, les personnes qui travaillent sur la route, les mamans occupées ou bien les gens qui ont un emploi du temps chargé. Il vaut nettement mieux suivre ce type de structure pendant un an qu'une diète trop stricte pendant 2 semaines, pour finir par abandonner. 
  • La règle du 80/20 aidera les gens qui ont une relation émotionnelle avec la nourriture à faire une transition santé plus aisément
  • La règle du 80/20 mise sur la modération et pas sur la privatisation : les risques d'abandon ou de rechute dans ses anciennes habitudes sont donc moins élevés.

Les points négatifs : 

  • La règle du 80/20 produira des résultats nécessairement plus lentement qu'avec une implication à 100% dans sa nutrition. Il faut s'y préparer mentalement. 
  • La règle du 80/20, lorsque dans les mains de certains individus, peut facilement perdre son sens quand on arrête de comptabiliser ses aliments sains et ses aliments plaisant aussi rigoureusement; c'est beaucoup plus facile qu'on le croit de se permettre 40% d'écarts au lieu de 20% si on ne fait pas preuve de discipline envers soi-même.
  • La règle du 80/20 invite aux aliments plaisants, qui peuvent, eux, contenir lactose, gluten, sucre, alcool qui sont des inflammatoires. Chez certaines personnes, ces inflammatoires peuvent avoir de sérieuses répercussions à long terme si intolérances ou sensibilité il y a. 
  • La règle du 80/20 peut ne pas convenir aux individus plus expériementés ; le corps a une capacité d'adaptation incroyable et si on a l'expérience et l'habitude des plans rigoureux stricts, il se peut que notre corps ne réagisse pas optimalement quand nous réintégrerons des aliments qu'on avait éliminé de son alimentation. 

Ultimement, la règle du 80/20, dans l'ensemble fonctionne. Elle fonctionne parce que contrairement à ses rivales dans le monde des méthodologies alimentaires, elle risque d'être poursuivie sur le long terme. Je remarque souvent que les femmes veulent des résultats en aussi peu de temps qu'il le faudrait pour entrer dans une boutique et en sortir avec une nouvelle paire de jeans trois tailles plus petite. Je sais aussi que la majorité des femmes sont prêtes à travailler fort, mais là n'est pas l'embûche à leur résultats. Parfois (en fait, souvent) c'est une question de stratégie (manquée ou réussie) qui fait la vraie différence.  La stratégie du 80/20 fera des gagnantes en général et surtout, elle ne te poussera pas à te laisser emporter dans un cercle vicieux où s'entremêlent culpabilité, doutes, remises en question et abandons. 

 

 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».