Quel est le meilleur moment de la journée pour s'entraîner?

06 Novembre 2017 | Anne-Marie Gobeil

La croyance veut qu'un certain moment de la journée soit plus opportun qu'un autre pour s'entraîner. Est-ce un mythe ou bien est-ce vrai de croire qu'à une période bien précise, notre corps se met en mode "fonte de graisse" ? Après tout, les phénomènes comme celui de l'horloge biologique sont bien réels. 

Alors, quand précisément a-t-on accès à cette fenêtre temporelle magique durant laquelle notre corps brûle davantage de calories et performe le mieux? Le matin à jeun, le soir, en plein coeur d'après-midi? 

En fait, la vérité, c'est qu'il n'y a pas de moment idéal pour ton entraînement; du moins pas biologiquement. Ton corps n'est pas calibré pour brûler davantage de gras ou bâtir plus de muscle à une heure bien précise plus qu'à une autre. Cependant, dépendemment de quelques facteurs comme : ton mode de vie, ta façon de t'alimenter, ton rythme d'éveil et de sommeil et tes préférences, il pourrait certainement y avoir un moment de la journée qui te sera plus favorable à l'entraînement et qui, indirectement, aidera à propulser tes résultats. 

 

Ton horaire de travail

Ton horaire de travail ou d'école dictera certainement le temps libre qui sera destiné à ton entraînement. C'est quelque chose qu'il faut naturellement prendre en compte quand on choisis à quel moment de la journée on ira faire un tour au gym et avec ce choix, il faut se montrer logique et stratégique.

Les gens qui travaillent très tôt vont parfois préférer s'entraîner à la fin de leurs journées, un fois leur boulot derrière eux.  C'est aussi une bonne option pour les personnes qui veulent éviter l'heure de pointe sur la route en fin d'après-midi ; aussi bien passer son 5 @ 7 au gym, à être productive avec son entraînement !

Certains individus, au contraire, travaillent physiquement ou sans relâche toute la journée et n'ont pas énormément d'énergie ou de concentration à la fin de leur quart de travail. Il serait donc plus stratégique pour ceux-ci de prendre l'initivative de se lever un peu plus tôt pour faire un entraînement à la maison ou se rendre au gym dès l'aube, avant le début de leur journée de travail. 

Évidemment, pour tous ceux qui ont la liberté de travailler à des heures flexibles ou changeantes vient l'opportunité de s'entraîner à un moment où on se sent naturellement énergique et durant lequel on peut se concentrer sur notre entraînement. Pour ma part, j'aime m'entraîner à 11 h le matin le weekend et à 17h durant la semaine ; deux moments de ma journée où j'ai naturellement une hausse d'énergie. Si tu es comme moi et très sensible à la luminosité, si tu as la possibilité de t'entraîner alors qu'il fait encore jour, tu risques de voir une bonne amélioration de ton énergie et de ton humeur face à ton workout

Nous travaillons avec plusieurs femme qui sont amenées à travailler de nuit ; si tu es l'une d'entre elles, le conseil qui s'applique à cet horaire nocturne serait de prioriser ton entraînement AVANT le début de ton quart de nuit pour éviter de nuire à ton sommeil diurne. 

 

La façon dont tu t'alimentes

Plusieurs personnes raffolent de s'entraîner à jeun ou directement après le déjeuner car elles se sentent plus énergiques le matin. Ceci étant dit, dépendamment du type d'entraînement (plus cardiovasculaire ou plus musculaire) que tu fais, tu pourrais avoir besoin d'être soutenue avec plus ou moins de calories avant ce dernier. 

Si tu es de celles qui sont matinales, assure-toi de consommer une source de protéines et une source de glucides avant ton entraînement si tu travailles musculairement. L'entraînement à jeun, alors qu'il peut être utile pour celles d'entre nous qui sont pressées le matin nuit grandement au tissu musculaire et favorise le catabolisme (utilisation du muscle comme source d'énergie). Personnellement, j'ai besoin de consommer 2 à 3 repas/collations avant de me sentir prête physiquement à attaquer les poids lourds. C'est tout simplement comment mon corps fonctionne et dans ton cas, il est important que tu sois attentive à comment le tien opère le mieux. Fait le test ; entraîne-toi tôt le matin, après avoir déjeuné, puis à une autre occasion, plus tard dans la journée, après avoir quelques repas et collations dans le corps. 

Ton cycle d'éveil/sommeil

Il y a les morning-people et puis il y a les couche-tard. Notre routine de sommeil et le laps de temps passé éveillée devrait influencer notre décision quant à l'heure où on s'entraînera. 

Sachant que l'activité physique produit naturellement du cortisol (une hormone associé au stress dans le corps) et que le cortisol inhibe l'endormissement, il est idéal d'avoir complété notre entraînement deux heures avant de déposer sa tête sur l'oreiller pour s'assurer un sommeil réellement récupérateur. 

Dépendemment à l'heure à laquelle on va au lit normalement, c'est quelque chose qu'on doit prendre en considération quand on met notre entraînement à l'agenda. Évidemment, rien n'est toujours parfait, et il arrivera probablement dans ton parcours que faute de temps, tu te retrouves au gym tard. Personnellement, j'ai déjà passé des vendredis soirs (très tard) au gym pour me vider l'esprit et décompresser de ma semaine. Tant que ça reste occasionnel et que ta récupération quotidienne n'est pas compromise, je n'y vois vraiment pas de contre-indication.

Je suis curieuse. À quel moment t'entraînes-tu et si tu avais le choix, quel serait TON moment de prédilection que tu consacrerais à ton workout ? 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi