As-tu atteint un plateau...ou bien est-ce que ta façon de faire n'est juste pas efficace?

26 Juin 2017 | Anne-Marie Gobeil

L'une des questions que je reçois le plus souvent est la suivante : Comment savoir si j'ai atteint un plateau?

 

Parce que, pour beaucoup de femmes qui tentent de changer leur apparence et leur corps, vient un moment fatidique ou elles ne voient plus de progrès. Pour certaines qui ont a coeur leurs performances, il est aussi fort possible qu'elles croisent une période de stagnation quant à leur force ou leur endurance.

Premièrement, est-ce un phénomène parfaitement normal et naturel un "plateau" ou bien devrais-tu t'inquiéter que la méthode utilisée actuellement n'est pas efficace? Encore plus effrayant, devrais-tu avoir peur que ton corps ne fonctionne pas "correctement" ?

Le principe du plateau est complexe en soi et difficile à identifier à cause de multiples variables comme ton stress, tes antécédents, ton métabolisme, la qualité de ton sommeil qui peuvent jouer sur la capacité de ton corps à récupérer, performer ou progresser. Il existe aussi plusieurs différents types de plateaux et à différents degrés; encore une fois, chez une personne qui veut voir ses abdos apparaître versus chez une femme qui veut enfin réussir à soulever de terre 225 lbs, le "plateau" ne prend pas la même forme.

Par expérience personnelle et avec des clientes, des vraies femmes en chair et en os, les plateaux sont rarement la cause de ce qui SEMBLE être un plateau.

Je m'explique.

Les plateaux, ils existent chez l'athlète de haut niveau qui surpasse les deux heures d'entraînement rigoureux par jour, chez la personne qui s'entraîne depuis des années et qui est vraiment vraiment très sérieuse dans toutes les sphères de son processus. À un point tel que son corps fini par s'adapter et plafonner. En gros, les "plateaux" qu'on s'auto-diagnostic quand ça ne fait que quelque semaines ou mois qu'on prend soin de son fitness sont rarement autre chose que :

A) Une méthode d'entraînement qui n'est pas efficace pour  notre personne, notre métabolisme, nos objectifs réels ou notre mode de vie
B) Un manque d'intensité de notre part

Trop souvent, j'ai l'impression qu'on a une perception de ce qu'on "devrait" faire niveau entraînement et approche nutrition. Une façon "populaire" de faire les choses qui "semble" fonctionner sur papier. 
Pour te donner un exemple plus concret, prenons la croyance selon laquelle pour perdre du gras, on doit faire entre 15 et 20 répétitions ou bien que les squats sont la SEULE façon d'augmenter les muscles fessiers. C'est ce qui sonne logique sur papier, mais dans la réalité, ce n'est pas exactement comme ça que ça se passe.

Je pense que prendre le temps de saisir ce dont tu auras VRAIMENT besoin pour atteindre ton objectif à toi est vital. Que tu le fasses avec l'aide d'un ou d'une professionnel(le) ou bien que tu apprennes fondamentalement à connaître ton corps, c'est important d'attaquer ton but avec la méthode qu'il te faut; ne pense pas que tu DOIS faire comme tout le monde, parce que, bah, tout le monde est différent!

L'intensité est le facteur clé du changement. Les filles qui prennent part aux Barbelle Challenges le SAVENT : Sortir de sa zone de confort = produire des changements. Et je ne parle évidemment pas juste de résultats physiques, mais aussi d'augmenter tes capacités en force , en endurance, en agilité. Ça peut être difficile à faire, ça définitivement, parce que, eh bien, c'est brutal! Souvent, je vois des femmes penser être victimes d'un plateau qui ne sont même pas à 50% de leur capacité maximale en entraînement!
Si tu restes confortable, tu ne peux absolument pas t'attendre à te voir changer. 

Si tu veux avoir quelques idées pour augmenter ton intensité dans ton entraînement justement, voici un récent blog qui peut t'aider : http://www.inabarbelleworld.com/blog/2017/5/22/5-astuces-pour-rendre-ton-entranement-plus-exigeant-par-valrie-niro?rq=technique

 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».