Pourquoi les bactéries dans tes intestins sont responsables de ton apparence

07 Juin 2017 | Anne-Marie Gobeil

Trop souvent, j'ai des emails de femmes qui ne comprennent pas pourquoi elles ont atteint un plateau dans leur progression. Souvent, c'est par rapport à la perte de poids et la perte de gras, mais aussi parfois elles me racontent qu'elles plafonnent dans leur prise de muscle. 

Bien qu'il y aille plusieurs raisons pour lesquelles ceci peut se produire comme l'adaptation/le ralentissement métabolique. Si tu es une habituée du blog, tu sais de quoi je parles ici, mais sinon vas lire davantage sur le sujet ici:  Ça vaut la peine! 

Il y a aussi le fait que beaucoup de gens font les choses tellement robotiquement sans vraiment sortir de leur zone de confort ou en coupant les coins ronds qu'ils ne réussissent jamais VRAIMENT à produire les résultats dont ils rêvent. 

D'autres part, il y a le fait que certaines personnes suivent des protocoles d'entraînement et de nutrition qui ne sont peut-être pas nécessairement adaptée à leur objectif ou bien carrément à leur corps.

Mais...il y a quelque chose qui pourrait ralentir voir stopper te progrès et à quoi tu n'aurais JAMAIS pensé. Cette mystérieuse coupable est (roulements de tambours) la flore bactérienne qui vit dans tes intestins. Oui, oui, il y a un bon paquet de bactéries vivantes qui se trouvent dans tes intestins depuis TOUJOURS. Les bonnes bactéries qui y sont sont très importantes. Elles sont la première ligne de défense contre les infections et les virus; en bref, elles sont au coeur de ton système immunitaire. 

Cependant, avec la prise courante d'antibiotiques, le stress, l'environnement, les aliments que nous mangeons, notre flore intestinale peut facilement devenir déséquilibrer, laissant les mauvaises bactéries provenant de l'extérieur prendre le dessus sur les bonnes bactéries. Et crois-le ou non, c'est très très problématique pour ta santé, ton énergie et ta progression. 

Je ne sais pas si tu es au courant, mais ceci est SURPRENANT : La moitié de nos neurotransmetteurs se trouvent dans nos intestins. Techniquement, notre cerveau et ce qui se passe dans notre intestin sont DIRECTEMENT connectés. Ce qui veut aussi dire que ces mauvaises bactéries peuvent avoir une influence négative sur tes hormones, tes envies de sucre, ton énergie, ta récupération et même ta clarté d'esprit. 

T'es-tu déjà sentie lourde? Ballonée constamment? La fatigue chronique te dis quelque chose? TU as de la difficulté à perdre une seule lbs ou bien à gagner en force malgré tes efforts constants? Tu ne reconnais plus ton corps? De surcroît, tu remarques que tu développes des intolérances alimentaires?

Je comprends, j'ai déjà été à ta place moi aussi. Et il se trouve qu'à cause de certaines prédispositions génétiques, ma sur-consommation de sucrants artificiels et mon stress à l'époque, j'avais complètement ravagé ma flore digestive. C'est au même moment que j'avais peine à me débarrasser d'un seul petit pourcent de gras malgré mes 2 heures d'entraînement et de cardio quotidiennes et ma diète stricte. C'est durant cette période que je me réveillais encore fatiguée après une nuit de sommeil de 9 heures. 

Alors, on fait quoi?

Mis à part faire un sérieux virage à 180 degrés et miser sur le retour à l'équilibre, mettre la pédale de frein sur le cardio extrême et le régime alimentaire rigoureux, se reposer et prendre le temps de méditer, on veut définitivement faire une intervention d'urgence pour raviver et rafraîchir notre flore digestive. 

Nos meilleurs amis? Les probiotiques aka de bonnes bactéries. On peut retrouver un apport en probiotiques quotidien intéressant dans les capsules réfrigérées de probiotiques contenant de 25 à 50 milliards de bactéries actives de 6-8 souches différentes. Celles-ci sont en vente dans la plupart des magasins d'aliments naturels et dans les magasins Popeye's Suppléments au travers le Canada (d'ailleurs SI JAMAIS tu veux économiser 10% sur ton probiotique, mentionne mon nom complet à la caisse du Popeye's de ta région!) .

Aussi, on retrouve naturellement des probiotiques dans les boissons et aliments suivants :

- Le thé Kombucha
- Les légumes fermentés comme la choucroute ou le Kimchi
- Le tempeh
- Le vinaigre de cidre de pomme
- Le kéfir
- Le kéfir de noix de coco
- Le miso


Il est important de savoir aussi que malgré qu'ils soient très attrayants, les yogourts "additionnés de probiotiques" qui contiennent du sucre sont totalement inutiles. Savais-tu ? Le carburant des mauvaises bactéries, ce qui les fait proliférer, c'est le sucre. 

Par conséquent, pour réussir à rétablir un certain équilibre dans TA flore digestive, je te conseille fortement de réduire, voir éliminer, ton apport en sucre durant quelques semaines. La meilleure façon de laisser une chance à tes bonnes bactéries de reprendre le dessus est de faire mourir de faim les mauvaises. 

Mises sur les légumes, les noix, les protéines maigres (animales ou végétales, dépendement de tes préférences alimentaires) pour optimiser tes résultats. "C'est plate manger ça", tu me diras. Non, ce qui est vraiment poche c'est de travailler dans le beurre, de se sentir léthargique 24/7 et d'avoir l'impression d'avoir perdu le contrôle de sa santé.

Tranquillement, au fil des semaines, tu verras ton énergie redevenir saine et diffuse; tu remarqueras sans doute aussi que tu perds "miraculeusement" du poids, que tu es moins gonflée et surtout, que tu te sens mieux dans ta peau. Tu ne perds rien à essayer! Moi, ça m'a beaucoup aidé de prendre le temps de me refaire une santé intestinale! 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».