#JeSuisBarbelle - Comment Karen a transformé intimidation, isolation et manque de confiance en FORCE

26 Septembre 2017 | Anne-Marie Gobeil

Bonjour,


Et si je commençais par me prÉsenter. 

Karen, 39 ans maman d'une petite fille de 3 ans.


Étant jeune je souffrais malheureusement d'intimidation. À l'époque, j'habitais un petit village de 2000 habitants et j'étais toujours celle qui était à part des autres... J'étais plus dodue, plus tomboy. Les gens trouvaient de nombreuses façons de se moquer de moi.


Élévée dans une grande famille et ayant trois frères, j'ai évidemment enduré les insultes protestés de ceux-ci tel le "grosse pute" ou bien encore le "tu es grosse et laide". Mes parents restaient silencieux et n'intervenaient rarement, tout pour me faire sentir encore davantage comme une moins que rien. Vous le savez si vous l'avez vécu,  mais de se faire traiter de la sorte par les membres de sa famille, ça touche carrément la corde sensible de l'estime de soi et ça affecte  beaucoup le psychologique.

Au fil des années, j'ai appris à être le fantôme de moi même jusqu'au jour où j'ai décidé que je me devais de remonter la pente et comprendre que je suis une bonne personne malgré les moqueries et les insultes qui m'avait beaucoup marqué.

J'ai commencé l'entraînement à 18 ans. À l'époque, je m'entraînais dans un Énergie Cardio et tranquillement, en allant de plus en plus au gym, j'ai commencé à trouver ma confiance. Je savais  que je pouvais devenir quelqu'un et me sentir belle en dedans et en dehors. Et depuis, je n'ai jamais arrêté !

20 ans plus tard, je m'entraîne toujours! Et je m'entraîne autant sur le plan physique que j'entraîne ma tête. Le mental joue beaucoup. Et je me dois d'être honnête, j'ai connu des  hauts et des bas. Ne t'en fais pas, nous sommes humaines après tout!
 
En 2014 j'ai eu ma fille. Durant ma grossesse, j'ai pris près de 60 lbs. Les gens me disaient: 

"Bien, coudonc, tu manges pour trois?!?"

"Tu as vraiment élargit des hanches, des cuisses et des seins...
Ça va etre dur de revenir comme tu étais avant après tout ce poids pris!"

 En octobre 2015, un an après ma grossesse, je sonnais encore le 215 lbs. À mon retour de congé de maternité, je me sentais tellement balaise ! Aucun de mes uniformes ne m'allait.. Alors je me suis fixé comme objectif de rentrer à nouveau dans mes anciens uniformes, du temps où je pesais un très très en forme 170 lbs, abdos inclus!  Ça été laborieux, mais j'y suis arrivée! Quelle belle victoire pour moi! Travaillant dans le milieu de la santé, j'ai récolté beaucoup de commentaires négatifs du genre : "C'est pas beau une femme musclée!" "Tu as des bras d'homme..." Heureusement, j'ai eu aussi du support et du positif ! On me disait : "Wow, tu super en forme! Lâche pas!"

Je voyais souvent passer Barbelle sur mes médias sociaux et je me disais "Pourquoi ne pas essayer?!"  J'étais prête pour de nouveaux défis, après tout. En avril, je me suis inscrite au Barbelle Bootcamp et j'ai adoré les entraînements et la dynamique du groupe. Présentement, j'en suis à mon 3ème Barbelle Challenge et je suis au sommet de ma forme!  Je me sens enfin à l'aise dans ce corps unique qu'est le mien. De jour en jour, je le vois évoluer et je l'apprécie avec ses forces, mais aussi ses défauts.
Barbelle m'a appris beaucoup sur le dépassement de soi et je suis fière de faire partie de cette grande communauté.
Merci à toute l'équipe ! Sérieusement vous faites une différence dans la vie de plusieurs femmes et particulièrement dans la mienne.
 - Karen


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».