Avoir du caractère et développer sa force mentale : mode d'emploi

12 Janvier 2018 | Anne-Marie Gobeil

Peu de gens réalisent que ce qui change le plus quand on décide de changer son corps, c'est sa tête. Du moins, ce qui s'y trouve et de la vision qu'on a de soi-même et de sa vie. 

Je ne pense pas que je serais la personne que je suis aujourd'hui si ce n'était pas de la force mentale  et du caractère que j'ai développé juste à cause de mon entraînement. Ça semble tiré par les cheveux, voir ridicule, pour bien des gens quand je leur explique que l'entraînement physique dépasse les murs du gym. Mais c'est tout simplement la vérité. Ce qui se passe dans ton corps quand tu pousses de la fonte ou bien que ton coeur bat la charade, c'est gravement inconfortable. En travaillant à me mettre volontairement dans une situation d'inconfort, il s'est passe deux choses: 
Je me suis rendue compte que j'étais plus forte que mes peurs. Tout le monde a peur de souffrir ; c'est la nature humaine. Mais plus on s'expose à nos craintes, plus on comprend qu'alors que l'inconfort est inévitable, les seules limites qui existent sont celles qu'on s'impose.  Quand tout ça a pris forme dans mon esprit, j'ai compris que si je pouvais survivre aux obstacle physiques, je pouvais faire de même avec toute autre type d'adversité dans ma vie : financies, relations, famille, santé mentale, orientation professionnelle. Il n'y a rien d'insurmontable quand ton esprit est aussi fort que tes jambes. "Si tu as pu te redresser dans le bas de ce squat à 295 lbs, Anne-Marie, tu es assez forte passer au travers de cette épreuve aussi. "

Les gains les plus importants que j'ai fait dans les 5 dernières années, sont des aptitudes mentales. Le mental est comme un muscle. Plus tu le travailles, plus il devient puissant. Et si tu veux accomplir quoi que ce soit dans ta vie, ça te prendra un mental du béton. Le succès est réservé aux gens qui se connaissent, savent exploiter leurs propres ressources et qui n'abandonnent jamais, pas aux gens qui attendent d'être chanceux.

Je suis une athlète, mais aussi une femme d'affaires, une amoureuse, une soeur et chacune des expériences que j'ai vécu en entraînement m'ont permis d'acquérir la force pour vivre ma meilleure vie dans toutes ces sphères. Quand on connaît l'ampleur de ses capacités, tout devient soudainement possible. 

 Crédit photo @ Andréanne Thériault 

Je suis plus résiliente que je ne l'ai jamais été. Je n'ai pas toujours été mentalement bien équipée pour affronter les épreuves de la vie. Autrefois, j'avais deux réactions immédiates devant une situation difficile : fuir et nier.

Avant l'entraînement, avant de prendre confiance en ma personne, avant de réaliser à quel point je pouvais être forte, je me laissais facilement marcher dessus. Que ce soit dans mes relations amoureuses ou bien parce que j'étais incapable d'admettre mes fautes, je ne rendais jamais hommage à ma personne tout comme je me déchargeais de toute responsabilité. C'était la faute de tout et de tous, sauf de la mienne. J'étais une victime. Sauf que, l'entraînement, le fais de faire face à des challenges quotidiens, m'a changé. 


En me forçant à faire face à l'adversité qui vient de paire avec l'entraînement cinq jours par semaine, je me suis ré-éduquer pour le mieux. En entraînement comme dans la vie, personne ne peut faire l'effort pour toi. Personne ne va vouloir porter tes fardeau tout comme personne ne va porter sur ses épaules les poids que tu dois soulever pour renforcer tes muscles. Tu es la seule investigatrice de la direction que prend ta vie et alors que tu ne peux évidemment pas contrôler tout ce qui t'arrive, tu peux contrôler comment tu y réagis à tout moment. Ça, c'est être forte. 

Je me sais capable de surmonter n'importe quel obstacle.  Non pas parce que je suis meilleure qu'une autre, mais bien parce que je suis mentalement forte. Et quand on est celle qui croit le plus en nous, rien ne nous arrête. 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi