Tout ce qu'il faut savoir : Prendre du muscle pour réduire ton taux de gras de façon permanente

03 Janvier 2018 | Anne-Marie Gobeil

Ce n'est pas un secret, beaucoup (beaucoup) de femmes ont très peur de prendre du muscle. 

Bien qu'on s'efforce chez Barbelle de faire changer les choses et de montrer qu'être forte, confiante et fière est féminin à souhait, il existe encore un courant de pensée selon lequel les femmes devraient uniquement chercher à être une plus petite et délicate version d'elles-mêmes quand elles s'entraînent. 

À ceci je lève un doigt d'honneur. 

Cette mentalité créer des mythes qui sont vraiment toxiques. Par exemple, celui qui clame que seulement le cardio peut te procurer une silhouette tonifiée. Ou bien encore la fameuse phobie des poids et haltères qui promet de te transformer en She-Hulk si tu tu te retrouves à forcer un peu trop fort. 

La réalité, c'est que beaucoup de femmes cherchent à sculpter et découper leur corps en réduisant leur taux de gras et que pour accomplir une telle chose, il FAUT ajouter du muscle à son squelette. 

Et si je te disais que c'est important de prendre du muscle si tu veux réduire ton taux de gras de façon permanente....tu me crois?

 

Une question de métabolisme

La perte de gras, ce n'est pas JUSTE une question de manger moins et de bouger plus. Oh que NON. La perte de gras est, pour beaucoup de femmes, un véritable casse-tête. Il y a quelques raisons qui explique pourquoi nous sommes accabler d'un tel sort : 

  • Les niveaux hormonaux des femmes (notre corps produit plus d'oestrogène que de testostérone - c'est ce qui nous rend FEMME) fait en sorte que l'accumulation de graisse est bien plus facile que pour nos comparses, les hommes. Aux yeux de notre corps, les cuisses, le bas ventre, les hanches et les fesses sont des endroits de CHOIX pour storer la graisse. Merci chers oestrogènes! 
  • Le métabolisme basal au repos des femmes est naturellement plus bas. Traduction : nous brûlons moins de calories au repos que les hommes. Pour calculer ton métabolisme basal, utilise ce calcul.  En gros, c'est le nombre approximatif de calories dont tu as besoin chaque jour sans aucune activité physique autre que le fonctionnement de tes organes.  Tu ne devrais JAMAIS au grand jamais consommer moins de calories que ton RMR. 
  • Notre masse musculaire et notre masse corporelle est (normalement) moins volumineuse que chez les hommes ; par conséquent, nous brûlons aussi moins de calories qu'eux peu importe l'activité en question. C'est là que le fait de prendre du muscle peut tout changer! 

Le pouvoir du muscle

Là où le muscle se démarque, c'est par sa capacité à AUGMENTER : 
- Ton métabolisme basal
- Ta dépense énergétique en entraînement
- Ta combustion d'énergie totale

Bingo ! Tu as compris que le muscle transforme ton corps en fournaise! Contrairement au gras, le muscle est un tissu énergivore qui exige du corps de l'énergie pour subsister. Aussi, les muscles augmente la force et peuvent énormément jouer sur l'intensité de tes entraînements. En gros, leur contribution est la suivante : les muscles brûlent plus de gras juste en existant ! 

Je me fais souvent questionné quant à mon apport calorique et le fait que je peux rester relativement découpée toute l'année. Je mange...ÉNORMÉMENT. Pour te donner un indice, mon RMR est à 1569 calories et je consomme près de 2500 calories par jour. La raison pour laquelle je peux manger autant et garder mon taux de gras bas est que j'ai BEAUCOUP de muscle qui alimente mon métabolisme. J'ai bâtis ma fournaise et aujourd'hui, je récolte les fruits des 5 dernières années d'efforts ! Je n'ai pas BESOIN d'essayer de suivre une diète stricte pour perdre du gras ou bien de m'obliger à subir des heures et des heures de cardio : mes muscles ont transformé mon corps en fournaise à énergie ! C'est ÇA le secret des résultats qui durent ; bâtir ses fondations ! 

Par où commencer? 

Bon nombre de femmes sont un peu dépassées en choisissant leur objectif. 

"Suis-je une débutante? Est-ce que je devrais viser la perte de gras ou bien la prise de muscle en premier?" 

épendemment de ton niveau et de ton expérience, je te conseillerais différemment : 

  • Si tu es débutante (tu ne t'es jamais entraîné de façon continue) : N'importe quel type d'entraînement impliquant de la résistance musculaire sera un bon premier point de départ. Évite de passer tout ton temps sur les machines de cardio et fais tes premiers pas avec les poids libres, les bandes élastiques et l'utilisation de ton propre poids (ex : push ups, air squats, lunges).
     
  • Si tu veux avoir un look sculpté ou tonifié : L'heure est à la musculation (à 80% de ton entraînement) et à l'entraînement cardio par intervalles (20% de ton entraînement) Prend le temps de bâtir de solides bases et mise sur ta force et ton gain musculaire. Le reste se fera naturellement et plus facilement ensuite.
     
  • Si tu as beaucoup de poids à perdre (+25 lbs) : L'entraînement utilisant de la résistance musculaire devrait faire partie de ton protocole. Tu devrais soulever des poids et utiliser des barres quotidiennement. Par contre, tu dois aussi pousser d'un cran ton intensité en entraînement pour générer une bonne dépense calorique. Voici quelques façons de faire

Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi