Est-ce que mes enfants devraient manger aussi santé que moi ?

19 Octobre 2018 | Marie Lou Vachon

kelly-sikkema-212376-unsplash

Je me souviens avoir entendu cette maman en parlant de la malbouffe qu’elle donnait à ses enfants dans le but de se sauver du temps dire : "Bah, c'est pas ben ben grave, c'est pas comme s’ils avaient du poids à perdre ! Comme cette maman était à l’époque ma collègue entraîneure, je me souviens  avoir pensé: "Oh. Mon. Dieu ! Mais elle n'a rien compris! Ça n'a rien à voir avec le poids, ça a TOUT à voir avec la SANTÉ!" 

Elle n’est pourtant pas la seule à penser de cette façon, loin de là! Combien de fois j’entends des clientes me dire : "Ha, ça? (Insères ici toute cochonnerie qui peut traîner dans un garde-manger.) Ce n’est pas pour moi, j’achètes ça pour mes enfants!"

Si tu te reconnais dans cette maman, je sais bien que tu n’es pas mal intentionnée envers ton enfant, que tu te dis probablement qu’il bouge tellement que, de toute façon, il brûle tout ce qu’il ingère. Et c’est là que je réalise que ta vision des choses est erronée.  Oui tes petites tornades en brûlent de l’énergie à la minute, mais même si elles n’accumulent pas de surplus de gras, les effets du sucre et de la "junk" dans leurs petits organismes en développement ne sont pas moindres! Si tu tiens ce genre de propos, il est temps que tu cesses de considérer la nourriture comme un élément impactant seulement la silhouette puisque, dans l’éventail des impacts qu’a la nourriture sur ton corps, on va se le dire, l’apparence est loin d’arriver au premier rang!

La nourriture ne contient pas que des calories...

Conçois d’abord que la nourriture que tu fournis à tes enfants forge littéralement la santé dont ils bénéficieront durant toute leur vie d’adulte! En laissant ton enfant se nourrir de produits industrialisés et de sucre, tu le prives d’un système immunitaire fort et solide pour l’avenir.  Les fragiles et précieuses bactéries (ou comme les appelle ma fille, ses petits soldats) qui composent son microbiote sont développées durant son enfance à l’aide d’une alimentation saine, variée et riche en végétaux, ainsi qu’à l’aide de la saleté (c'est vrai!). Fanatique de Purel? Arrête de tout aseptiser !

À l’inverse, le sucre détruit ces bonnes bactéries! Résultat? Un enfant toujours malade qui deviendra un adulte contractant chaque petit virus qui croise son chemin! Pourtant, tu détestes voir ton petit loup malade! Alors, la première étape pour lui éviter de l’être à tout bout de champs, c’est de te soucier d'abord et avant tout de ce qui se trouve dans son assiette!

Addiction à la malbouffe? Ça pourrait commencer plus tôt qu'on le croit!

Admettons que je pousse la réflexion un peu plus loin, attention aux oreilles sensibles : En laissant ton enfant se nourrir de produits transformés et sucrés, tu le transformes tranquillement en...junky! Extrémiste? Tu deal avec des rages de sucre? Tu as de la difficulté à t’en passer ou à te contrôler devant la malbouffe? Est-ce vraiment ce que tu souhaites léguer à ton enfant? Parce qu'en 2018, la nourriture est l'anti-dépresseur le plus abusé en Amérique du Nord ; c'est une vraie problématique.

En fait, il est prouvé que plus il sera accoutumé jeune au sucre, plus il y sera accroc dans le futur (ce n’est pas un hasard si les publicités de sucreries ont les enfants dans leur mire $$$)…pourquoi ne pas lui éviter ce combat?

On doit tout simplement cesser de considérer les enfants « à part » des adultes quand il est question d’alimentation. Nous sommes tous des êtres humains conçus « du même moule », ils sont seulement de plus petits formats. L’enfant possède exactement les mêmes besoins qu’un adulte, ajusté à sa taille et à son grand besoin d’énergie. Tu le sais, les produits transformés, la malbouffe, le sucre raffiné sont nuisibles à ta santé, pourquoi en serait-il autrement pour celles de tes enfants?

Ainsi, pour répondre à la question « Est-ce que mes enfants devraient manger aussi santé que moi? » La réponse est : encore plus! Ils sont des petits êtres humains en construction! Ils en sont à bâtir tous leurs systèmes, à développer leur cerveau. Leur santé d’adulte est carrément en train de se façonner à partir de ce qui leur sert de matériel de construction : leur nourriture. La qualité de cette dernière devrait être prioritaire.

Nul besoin donc de te casser la tête à leur dénicher des collations funky à l’effigie de leurs dessins animés préférés pour leur faire plaisir. Concentre-toi sur les aliments de base, ceux qui ne nécessitent aucun emballage (fruits, légumes, noix, produits laitiers entiers et bio, œufs, etc.) et pour les catégories muffins, galettes, biscuits, barres-tendres, alouette : cuisine!

Voici quelques idées de collations qui « ont la cote » chez nous avec ma fille :

-Des rondelles de pommes tartinées de fromage de chèvre aux canneberges;

-Des fèves edamames grillées;

-Des « yogourt à boire » fait maison (protéines, yogourt, fruits, sirop d’érable);

-Des fruits, tout simplement;

-Des pois-chiches grillés et aromatisés;

-Le « Jell-o » aux fruits, fait maison (recette de Geneviève O’Gleeman);

-Des œufs brouillés froids avec des petits fruits (je sais, ça a l’air étrange, mais goûte, je te promets, c’est délicieux!);

-Toutes les recettes de Madame Labriski (sans gluten, sans sucre raffiné, on aime ça)!

Ceci étant dit, je tiens à mettre un point au clair : dans ce blogue, je fais référence à l’alimentation DE BASE, à l’alimentation QUOTIDIENNE! Les gâteries, dans la vie des enfants comme dans la vie des adultes ont leur place et font partie de l’équation vers l’équilibre!

Pssssst! T’inquiète, tes enfants ne se sentiront pas privés! À la maison, on ne se prive pas, on cuisine tout plein de desserts santé et ma fille ne se rend même pas compte qu’elle ne mange pas de sucre raffiné! Ses papilles gustatives ne sont tout simplement pas dénaturées par le trop plein de sucre et de sel des aliments préparés, elle sait encore apprécier le vrai goût des aliments et je souhaite qu’elle conserve ce « super pouvoir » toute sa vie!


Marie Lou Vachon

Marie Lou Vachon

COLLABORATRICE MISE EN FORME ET ENTRAÎNEMENT

Avant tout une maman comblée, Marie Lou est également une coach passionnée, spécialisée en perte de gras et optimisation de la santé ! Sa motivation est d'aider les femmes à retrouver leur énergie et à prendre conscience de leur plein potentiel. Elle croit que chaque femme mérite d'être à son top d'énergie, de se sentir forte, solide, belle et bien dans sa peau !


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article milada-vigerova-78084-unsplash

    3 idées de collations santé qui feront fureur dans la boîte à lunch des adultes comme dans celle des enfants cet automne

    2018-08-31 10:59:35 | Anne-Marie Gobeil