Tu te sens forcée à t'entraîner? Tu devrais lire ceci

14 Novembre 2018 | Catherine Bourgault

tyler-nix-1088199-unsplash

Vous avez fait une place dans votre horaire, vous avez acheté un superbe chandail de sport, des chaussures de courses confortables et une gourde d’eau. Tout est prêt, vous vous sentez prêt(e) pour l’action ! Vous vous présentez à un premier cours, c’est super, vous vous amusez, vous suez et vous sentez que vous avez bien travaillé. Les semaines passent et les incontournables se glissent dans votre horaire ; la fatigue, le stress combiné au changement de saison, les enfants et j’en passe ! Sans que vous vous en rendiez compte, vous avez passé des semaines sans vous glisser dans ce superbe chandail de sport. Vous savez que vous devriez vous y remettre, mais la motivation est quelque peu dans le négatif, disons-le !

 

Alors, pourquoi certaines personnes trouvent la force intérieure de continuer plus que d’autres ? Quelle différence les sépare ? Il s’agit d’un concept en psychologie de la motivation qui se nomme cause intrinsèque et extrinsèque. En gros, c’est la différence entre je dois aller m’entrainer et je veux aller m’entrainer. L’un ressent une obligation externe qui le force à aller s’entrainer et l’autre une envie intérieure. Comment passer d’un mode à l’autre ? En réalité, la plupart des gens passeront dans les deux phases face à l’entrainement comme à la plupart des activités de leur vie. C’est totalement normal. Le but, c’est de ressentir la majorité du temps une envie plutôt qu’un devoir, de comprendre que l’exercice c’est une façon de prendre soin de notre machinerie humaine et de se faire plaisir. Mais concrètement, que pouvons-nous faire pour donner le goût de s’y mettre jour après jour ? Voici quelques petits trucs ; 

 

1.     Allez-y un petit pas à la fois
Une erreur que je vois souvent chez les clients, c’est de vouloir tout commencer en même temps. Ils partent de rien et veulent débuter l’entrainement six fois par semaine, courir trop vite et j’en passe. Vous avez beaucoup plus de chance de maintenir vos habitudes à long terme si vous y allez une étape à la fois. Sans compter que vous risquez de vous épuiser ou pire, de vous blesser. 

 

2.     Donnez-vous rendez-vous 
Le fait d’avoir un moment précis réservé à l’entrainement, c’est vous garantir les chances de succès. Et n’oubliez pas, c’est un rendez-vous ! Ne considérer pas la séance comme un événement que vous pouvez déplacer çà et là, vous risquez de le rapporter sans cesse. Une idée de génie serait de vous cédulez-vous un cours de groupe par exemple, vous ne pourrez pas le déplacer !

3.     Trouver une activité que vous aimez
Ce semble être une évidence, mais pourtant plusieurs choisissent des activités pour une foule d’autres raisons. Que ce soit pour trouver « LA » meilleure méthode pour perdre du poids, le vélo parce que votre cousin en raffole ou encore l’entrainement en salle parce que c’est « LA » meilleure façon de sculpter votre silhouette. Vous devez aimer l’activité, profiter du moment. Après tout, il existe tellement de diversité dans l’activité physique que vous seriez fou de vous passer de celui qui vous plaît. 
   

4.     Laissez-vous le temps de maitriser l’activité
Comme dans tout dans la vie, lorsqu’on commence, on n’est souvent pas très bon, on va se le dire ! C’est totalement normal, on doit apprendre et ce n’est pas différent pour l’activité physique. Se décourager par manque de compétence est aussi une raison importante à l’abandon. Ce peut-être parce que vous ne vous laissez pas le temps de vous améliorer. Vous devez avoir des attentes réalistes d’acquisition de compétences. Ce peut être aussi parce que votre modèle de compétence est trop haut. Plus précisément, c’est lorsque vous avez une figure modèle, une idole dans un sport par exemple, qui a un niveau tellement plus haut que le vôtre que la différence de compétence entre vous et cette personne semble gigantesque et insurmontable. Chez certains, c’est une raison de ne pas perdurer et de se décourager trop vite dans l’activité. Sachez que l’exercice, ce n’est d’abord pas qu’une question de performance, et comme dit plus tôt, chacun doit y aller à son rythme. Qui sait, vous pourriez vous surprendre ! 

 

5.     Trouvez un ou des complices
S’entrainer à deux ou mieux à plusieurs, c’est une façon ingénieuse de se motiver. Comme expliqué plus tôt dans le texte, on passe d’une envie à un devoir face à l’entrainement selon les aléas de la vie. La beauté de l’entrainement en groupe, c’est qu’on n’y passe pas tous en même temps ! Autrement dit, c’est que lorsqu’on se sent moins motivé une journée que votre acolyte ou encore vos coéquipiers d’entrainement se sentiront prêts pour l’action. Une bonne façon d’influencer réciproquement et positivement vos pairs. Et on va se le dire, c’est souvent beaucoup plus plaisant de suer en groupe que tout seul !

6.     Se fixer des bons buts face à l’entrainement
Il s’agit d’un point très important, surtout pour le long terme. Une fois que vous avez trouvé une activité plaisante, que vous êtes bien accompagné et que vous vous sentez relativement à l’aise, il est temps de passer au prochain niveau ! Les buts peuvent être à moyens ou encore à longs terme et vous pouvez en avoir plus d’un en même temps, mais attention au piège. Plus vous en avez et moins de chance vous avez d’accomplir chacun d’eux. Il est préférable d’en avoir un pour commencer.

 

Maintenant que vous connaissez le secret de la motivation, enfilez votre superbe chandail de sport, vos chaussures confortables et préparez-vous pour votre prochaine séance ! 



 

Catherine Bourgault

Catherine Bourgault

Collaboratrice entraînement

Passionnée d’entrainement et de thérapie par le mouvement, Catherine est kinésiologue, instructice de cours de groupe, de spinning, ainsi que de yoga. Elle est convaincu que le remède de bien des maux passent par la thérapie active. En est en train de poursuivre ses études universitaires pour devenir chiropraticienne, elle compte bien continuer d’améliorer la santé des gens un petit pas à la fois. Contacter Catherine : catherine.bourgault@physi-k.com Site web : www.physi-k.com


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article

    Quoi faire et comment être motivée en attendant d'atteindre son objectif?

    2017-06-11 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article

    Quand tu n'es soudainement plus motivée, tu devrais prendre une PAUSE d'entraînement (ou comment tu peux utiliser la science du DELOAD pour obtenir de meilleurs résultats)

    2017-07-02 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article VENDREDI-278

    Pourquoi les hommes restent plus longtemps motivés que les femmes

    2018-11-06 22:02:01 | Anne-Marie Gobeil