Est-ce qu'être en relation te fais prendre du poids? Mon expérience.

13 Avril 2018 | Anne-Marie Gobeil

C34I1816-Modifier

Hier soir, moi et mon amoureux on jasait et pour x raison, notre forme physique est venue sur le sujet. À prime à bord, tu dois savoir que mon homme est (super) actif. En fait, il l'est beaucoup plus que je le suis ! Passionné par le CrossFit et la psychologie sportive, il mange du sport du matin au soir, s'entraîne de façon disciplinée et coach plusieurs heures par jour. C'est l'une de ses passions et il l'honore pleinement. 
Bref, moi et mon amoureux, on ne parle jamais vraiment de ce dont nos corps on l'air. On ne se "félicite" pas d'avoir perdu/pris du poids ou du muscle, mais on discute cependant beaucoup de nos performances, de nos PR (record personnels) et de ce qui nous rend fiers. Ça toujours été naturellement ainsi, et c'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles je soutiens que notre relation est solide : on souligne les efforts et le travail de l'autre, pas les résultats externes.

Donc hier, on a réalisé qu'on avait perdu plus de 10 lbs chacun depuis notre rencontre, il y a un peu plus d'un an. Et, en fait, on ne s'en était jamais vraiment rendu compte; c'est juste arrivé ! Ce qui est curieux, c'est que ça va complètement à contre-courant du mythe qui veut qu'une fois que toi et ton chéri vous faites ménage ensemble, vous vous mettez à vous sentir "trop" confortables et à prendre du poids.  

Si tu me demandais si ce mythe est vrai ou faux, je répondrais qu'il relève de la légende urbaine. Je ne pense pas qu'être en couple veut automatiquement dire que tu te laisses aller et que tu cesses de give a damn. Du moins, ce n'est comment je veux que MON couple soit ; j'ose espérer que de partager ta vie avec quelqu'un ajoute de la valeur à ta vie, à tes expériences et t'aide à sentir que tu peux bâtir quelque chose avec tes objectifs et t'élever plus haut.

Ça m'a amené à réfléchir et à me questionner ; est-ce que le fait d'avoir un (ou une) partenaire qui partage les mêmes habitudes de vie que soi a un réel impact sur nos progrès? Est-ce un mythe urbain de croire qu'on devient inévitablement plus lourd(e)s en amour ? 

Il faut que tu saches que j'ai passé la majorité de mon temps adulte complètement célibataire. Indépendante de nature, j'aime aller à cent milles à l'heure et mener à terme tous mes projets personnels. Bien que je n'ai pas cultivé énormément de relations amoureuses dans ma vie, la plupart des gens que j'ai fréquenté partageaient ma passion pour le sport ou l'entraînement. Il faut dire que je ne fréquentais pas les bars ou clubs depuis un BAIL et que la seule opportunité de rencontre d'un prospect était mes visites au gym ; ça fait que le spectre de rencontres potentielles était limité aux gens qui s'entraînaient déjà. 

Là où ça va peut-être te surprendre, c'est que partager le même style de vie que quelqu'un ne t'assure aucunement de te sentir encouragée et soutenue. Je comprends que tu veuilles partager cet aspect de ta vie avec quelqu'un : ton AMOUR des endorphines post-entraînement matinal, mais...parfois, ce n'est juste pas suffisant. 

À mes débuts en entraînement, quand j'étais plus jeune, j'ai systématiquement choisi des partenaires amoureux en misant sur un seul critère : "Tu t'entraînes toi aussi?" C'est tout. À mes yeux, je pensais que c'était vraiment tout ce dont je pourrais avoir besoin pour vivre une relation épanouie. On mangerait santé et on irait au gym. Un vrai compte de fées. Voilà. 

LOL.

À ta grande surprise - j'en suis certaine - (sarcasme), ça n'a pas fonctionné aussi bien que je l'aurais cru...Il y a toute la portion "caractère" et "valeurs" qui entre en ligne de compte, t'sais ! Mais bon, on doit forcément faire ses expériences, non?! 

C'est simplement pour te montrer que partager le même mode de vie n'est pas un gage de match parfait. Même si ton homme à toi n'est pas un sportif, ça ne veut absolument pas dire qu'il n'a pas la capacité de te supporter à 600%, d'être dans ton coin gauche, de souligner tes efforts et d'admirer ta discipline. Parce que ces traits de caractères-là, ils ne relèvent pas du niveau d'athlétisme de quelqu'un, mais plutôt de ce dont son coeur est fait. 

Du coup, c'est la première fois, avec mon chéri, que je sens vraiment que tout est parfaitement aligné ; pas parfait dans le sens de PARFAIT-SANS-AUCUN-DÉFAUT. Plutôt, je nous sens sur la même longueur d'onde et que nos succès mutuels nous motivent. Il n'y a aucune trace de compétition malsaine (quoique, J'ADORE réussir à le battre dans une workout!) ou bien de hargne et de jalousie. Et je pense vraiment que c'est dans ce genre de relation qu'on peut grandir, devenir la meilleure version de soi-même et faire renversé la vapeur sur ce stupide mythe!  

Dater quelqu'un qui s'entraîne, c'est quelque chose qui est important pour toi ? 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi