En as-tu vraiment de besoin? Suppléments, ceinture d'entraînement, programme, corset...etc

22 Avril 2018 | Anne-Marie Gobeil

jessica-to-oto-o-591732-unsplash

Comme dans n’importe quelle industrie, le monde de l’entraînement offre du positif (souvent) et apporte son lot de négatif (parfois). Ainsi, comme dans toutes les autres industries, les grandes corporations ont compris que les gens étaient prêts à tout si on était capable de leur faire croire que leur apparence n’était pas « adéquate »…même à payer le gros prix ! Suffit qu’on leur suggère une façon « miraculeuse » de remédier au problème pour faire des profits. Ingénieux, non ?

Scrupuleux, surtout, mais bon. 

C’est difficile pour tout le monde de séparer le vrai du faux dans le milieu de l’entraînement. De déterminer si « ça marche » ou bien si « c’est une arnaque ». Je pense que c’est encore plus difficile à fair pour les femmes, puisque nous sommes la clientèle cible de 90% des compagnies de remise en forme. Après tout, c’est tellement facile de nous faire sentir inférieure, moche, trop ci et trop ça ; on a le réflexe d’acheter plus facile que nos compatriotes masculins. C’est pas nécessairement notre faute si on a du mal à s’aimer comme il faut ; ce genre de message pourri, on nous le sert depuis que nous sommes petites filles. C’est pourquoi tu ne me verras jamais supporter aucune compagnie ou aucun individu qui bâtit sa stratégie marketing en exploitant les insécurités des femmes. 

C’est donc parfois difficile pour quelqu’un qui commence à adopter de nouvelles habitudes de savoir où se lancer. Le marché est tellement saturé de produits divers servant à nous faire perdre des kilos, à raffermir notre corps, à faire disparaître notre cellulite, à supporter nos articulation, à accélérer nos résultats, à améliorer notre santé que la tête nous tourne juste à y penser. 

Comment savoir quels produits et accessoires sont utiles, voir essentiels à notre succès, versus lesquels sont une totale perte d’argent? Laisse moi démêler le tout pour toi :

LES SUPPLÉMENTS :

Comme leur appellation l’indique, les suppléments sont supplémentaires. En simple, il faut que tu les vois comme un complément à ta nutrition et ton entraînement. J’ai l’impression que c’est l’un des appâts auxquel le plus de gens mordent : payer un gros prix par pure paresse (ou par manque d’information de qualité) pour un produit qui ne remplacera jamais les fondements d’un corps en santé et en forme. 

Il faut garder à l’esprit qu’il ne s’agit pas de potion magique aux pouvoirs infinis. Les suppléments auront un impact réel de peut-être 1% sur tout ton processus ; une capsule ne fera pas disparaître ta cellulite ou fondre ton gras de bas-ventre tout comme elle ne fera pas grossir tes muscles de façon démesurée. Ce n’est vraiment pas comment les suppléments fonctionnent. 

Au fait, voici comment ils opèrent : les suppléments aideront essentiellement ton corps à mieux accomplir les tâches qu’il est censé remplir. 

Par exemple : 

  • Si tu ajoutes des probiotiques à ton mode de vie, c’es pour aider les colonies bactériennes dans tes intestins à mieux faire leur travail.
  • Si tu intègres des BCAA durant ton entraînement, c’est pour aider tes muscles à mieux récupérer.
  • Si tu incorpores du magnésium, c’est pour aider ton corps à dormir plus profondément. 

    Tu ne dois pas voir l’utilisation de suppléments étant directement reliée à plus de résultats. C’est une réaction à effet domino. Si ton corps fonctionne optimalisent, qu’il a tous les nutriments, vitamines et minéraux dont il a besoin, par contre, là, il pourra progresser plus aisément. 

LES CORSETS

Tu connais probablement déjà ma position sur les fameux « corsets » ou « waist-trainers » qui sont vendus afin d’affiner la taille. Il s’agit d’un morceau de tissu rigide menu d’agraffes qui compresse la zone abdominale dans le but ultime d’écraser la taille. Il est "recommandé" de les porter plusieurs heures par jour, parfois jusqu'à 23 heures sur 24! Nul besoin de te rappeler que je suis absolument contre.

De un, ces corsets ne sont pas sans risques : 

  • Ils atrophient les muscles abdominaux et affaiblissent la sangle abdominale
  • Ils affectent par conséquent négativement la posture
  • Ils font grimper le risque de blessures
  • Ils compressent les organes et affectent la digestion

    Deuxièmement, ils ne sont pas efficaces sur le long terme parce qu'ils n'affine tout simplement pas la taille. Les deux seules raisons pour lesquelles la taille des femmes qui porte religieusement ce vêtement sont les suivantes : 
    1- Comme un plâtre porté sur un membre cassé pendant plusieurs mois, le corset atrophie les muscles de la région du corps où il est porté.
    2- Le corset te fait transpirer, donc tu perds temporairement de la rétention d'eau à cet endroit.

    SAUF QUE, une fois que tu cesses ce porter le corset de façon compulsive, tout rentre à la normale. 

Je sais que certain(e)s entraîneur(e)s et influenceuses sur le web font la promotion de ce genre d'accessoires (et bien franchement, c'est simplement parce qu'elles sont payées pour le faire!) et honnêtement, je pense que si tu es tentée par la chose, tu devrais simplement te souvenir que personne n'est en droit de te dire que ton corps n'est pas adéquat comme il est, surtout pas quand il est question . Tu n'as pas BESOIN de te déformer pour être en forme ou pour être désirable. 

LES CEINTURES D’ENTRAÎNEMENT

Les ceintures d’entraînement sont différentes des corsets. Il s’agit d’un accessoire destiné à l’effort physique qui soutient le dos lors de l’exécution d’exercices avec de lourdes charges. Elles agissent comme un « mur » supplémentaire à la sangle abdominale et permettent d’avoir un core plus solide. 

Personnellement, je ne considérerais jamais l’achat ou l’utilisation d’une ceinture essentielle pour n’importe qui qui a moins de deux ans d’entraînement musculaire sous la cravate. La ceinture d’entraînement ne peut tout simplement pas devenir une « béquille » à tes performances. Si tu la portes constamment, surtout à tes débuts, tu n’auras jamais l’occasion de bâtir tes fondations : soit un mur abdominal et un bas de dos qui sont forts et solides. Ajouter de la masse musculaire, c’est aussi invariablement contribuer à augmenter ta force brute et ta posture.

Tout ça, c’est absolument vital si tu veux un jour soulever le double de ton poids au deadlift ou bien obtenir un squat au dessus des 200 lbs : ne sous-estime pas le rôle de ton anatomie dans le processus. 

De mon côté, j’ai commencé à porter la ceinture d’entraînement À L’OCCASION des « heavy days » (aka, quand je pourchasse un record perso au squat à 300 lbs ou un deadlift à 350 lbs!) CINQ ANS après avoir commencé à m’entraîner. Et même encore ! Je la porte uniquement pour mes plus lourdes tentatives, parce qu’autrement, je n’en ai pas besoin!

UN PROGRAMME D'ENTRAÎNEMENT

Je ne suis pas une guru. Je te dirai pas que tu es forcée de t'entraîner dans un gym, avec un programme méticuleusement élaboré par un entraîneur ou une entraîneuse pour produire des résultats. Parce que, bien c'est simplement faux ! 

Un programme est un plan de match. C'est un peu comme une recette à suivre : tu as les instructions, mais tu dois tout de même faire les efforts pour les mettre en pratique. Sur ton programme d'entraînement, il est écrit spécifiquement de A à Z ce que tu es censée faire, mais juste le fait d'avoir un programme d'entraînement, aussi incroyable, poussé, scientifique qu'il puisse être, ne garantie pas des résultats.

Si tu veux des résultats, tu dois viser la constance. Et pour être constante, aka bouger plusieurs fois par semaine, tu dois aimer ce que tu fais. Si tu aimes l'ambiance des cours de groupes et que c'est ce qui te motive, ce sont des cours de groupes que tu devrais faire! Si c'est la natation qui t'allume, la piscine municipale est ta place! Si tu adores le feeling d'aller courir à l'extérieur, tu sais quoi faire ! Il n'y a pas qu'une seule façon de bouger.

Par contre, si tu t'entraînes dans un gym et que tu en es motivée, tu vas avoir besoin d'un solide plan de match pour éviter les blessures, exploiter ton plein potentiel, produire des progrès et générer des résultats qui te plairont ! Heureusement, tu as Barbelle pour ça ;)


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi