Est-ce que faire du cardio anéanti mes chances de prendre du muscle?

02 Mai 2018 | Anne-Marie Gobeil

IMG_27131

La masse musculaire, c'est important!

Au fait, les muscles sur ton corps sont TRÈS importants, particulièrement pour si tu es une femme! Qu'il s'agisse de ta santé globale ou bien de meilleures chances d'atteindre tes objectifs, tu serais surprise du rôle crucial que tes muscles jouent. 

  • Une masse musculaire plus dense protège tes os. Il est d'ailleurs prouvé que les femmes ayant une meilleure musculature ont nettement moins de chances de souffrir d'ostéoporose. 
  • Avoir davantage de tissu musculaire contribue à entretenir un métabolisme plus actif et en santé. En gros, c'est comme d'avoir un engin (aka ton corps) qui roule à plein capacité (aka qui brûle beaucoup de calories quotidiennement).
  • Plus de muscles signifient plus de force et d'endurance qui se traduisent dans ta capacité à plus facilement faire face à tout obstacle de la vie courante (pense à comment tu seras à l'aise la prochaine fois qu'une amie te demandera de l'aider à déménager!)
  • Avoir davantage de tissu musculaire autour de ses articulations protège des blessures.

Je sais que beaucoup de femmes ont encore un peu "peur" de prendre "trop" de muscle en s'entraînant, mais il faut se rappeler qu'il est absolument I-M-P-O-S-S-I-B-L-E de se transformer en She-Hulk en utilisant ce que la nature nous a gracieusement offert : nos muscles pour bouger, grimper, sauter, courir. Si tu as entendu BEAUCOUP aux prises avec cette fausse-croyance et que tu veux en apprendre un peu plus sur ce qui arrive VÉRITABLEMENT au corps d'une femme qui s'entraîne en musculation, je t'invite à lire
CE blog.

Ceci étant dit, beaucoup de femmes ne veulent PAS risquer de perdre la masse musculaire pour laquelle elles ont travaillé SI ardemment. Moi incluse ! C'est la preuve même de tous les efforts investis dans chacun de tes entraînements et c'est une véritable fierté pour moi. J'aime être forte. J'aime me sentir solide, pas fragile. Me sentir en forme. Prête à affronter n'importe quoi (ou presque!) telle une vraie guerrière! 

La vérité, par contre, c'est que la masse musculaire, c'est aussi difficile à bâtir qu'à conserver pour une femme. C'est fragile, parce que pour le corps c'est excessivement énergivore. Traduction : ça gruge des calories juste en existant (tu te souviens quand je te parlais de ton métabolisme actif plus haut? Bien voilà!) Le truc, c'est que le corps humain est hyper-adapté pour la survie de l'espèce. Si tu te retrouves dans une situation où ton corps reçoit moins de calories qu'ils en dépense, ta masse musculaire pourrait très bien être sacrifiée pour être convertie en nourriture d'urgence. 

Si le déficit calorique peut jouer un rôle dans la dégradation des muscles par le corps, est-ce que le cardiovasculaire peut être une menace à notre belle masse musculaire? C'est au fait un peu plus complexe qu'une simple réponse par oui ou par non.

Ce qu'il faut d'abord comprendre du cardiovasculaire, c'est que comme toute activité physique, il va augmenter la production d'une hormone nommée cortisol. Il s'agit de l'hormone associée à la survie, au stress et à l'éveil. Le corstiol joue un rôle CLÉ dans l'absence de récupération : lorsque sécrété trop fréquemment, le corstiol inhibe la capacité du corps (et des muscles) à récupérer et se régénérer optimalement.  Aussi, le cortisol a comme effet d'accélérer le phénomène de la dégradation du tissu musculaire parce que lorsque constamment relâché, il envoie comme message au corps que tu te trouve en mode "survie" et que tu dois : 
1. Te débarrasser de tout ce qui consomme beaucoup d'énergie (tu l'auras deviner : tes muscles!)
2. T'accrocher à tes réserves de gras


Les dangers avec le cardiovasculaire, c'est que c'est très facile (oui, facile) de vouloir en faire TROP. Surtout si on est adepte du cardio à basse intensité (par exemple : faire de la marche inclinée durant 45 minutes sur un tapis roulant). Puisque l'intensité est basse, la duration de l'effort possible est prolongée. À l'opposé, dans le cadre d'un entraînement cardiovasculaire à intervalles à haute intensité (connu sous le nom de HIIT), l'effort ne peut être maintenu plus longtemps que de 15 à 20 minutes sans que l'intensité commence à naturellement baisser. Dans l'optique où une femme abuserait du cardiovasculaire, oui, les muscles peuvent devenir le combustible vers lequel le corps se tournera. 

L'idée n'est pas de proscrire le cardiovasculaire : la santé de ton coeur en dépend et il peut définitivement t'aider à améliorer tes performances, ton endurance ainsi que t'aider à perdre du gras, si tel est ton objectif. Ce ne sont pas 2 à 4 séances de HIIT par semaine qui feront fondre tes gains précieux. Cependant, exécuter ses séances de cardiovasculaire en pensant à une façon plus logique qu'extrémiste de faire les choses s'impose. 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi