Les tendances et gadgets fitness du moment qui nous font grincer des dents

27 Mai 2018 | Anne-Marie Gobeil

Tu me connais : je ne tolère pas les mensonges et les mythes propulsés par des pseudo-experts qui n'ont pas les compétences pour conseiller qui que ce soit dans les département de l'entraînement ou de la nutrition. C'est même encore pire quand, derrière ces attrapes, se trouvent de grosses corporations qui n'ont qu'une idée en tête : faire des profits sur le dos d'un produit miracle axé sur la perte de poids. 

Je dois dénoncer ces tendances et gadgets populaires dont la promotion est faite sur le net parce que ça me fait carrément grincer des dents. Surtout, je veux t'aider à départir le vrai du faux en ligne et à faire des choix plus instruits quant à ta santé.  

Fille, il n'est pas question que tu tombes dans le piège méticuleusement tissé par les compagnies d'amaigrissements ! 

Donc voilà, récemment, avec l'arrivée de la saison des maillots de bain, j'ai eu l'impression que les tendances et gadgets bidons dans les sphères du conditionnement physiques avaient atteint le summum du ridicule et grimpé en popularité. Comme un virus hyper contagieux, je me suis mise à les voir se propager partout et pour être bien franche avec toi, ça me mets en rogne ; on travaille tellement fort pour t'aider à apprendre à bien t'entraîner, à manger sainement et à prendre des actions qui t'aident à devenir la meilleure version de toi-même et LÀ, il y a une armée de faussetés qui surgit du web et qui plonge tout le monde dans la confusion. 

Ceci étant dit, voici les plus récentes tendances en matière de fitness que tu devrais absolument ignorer :

1. Les suçons suppresseurs d'appétit

Récemment endossés par une certaine dénomée Kim Kardashian sur Instagram, les suçons conçus pour supprimer l'appétit ont soulevé une tollé...et avec raison! 
Voici un exemple PARFAIT d'une corporation qui tente de t'atteindre et de te vendre un produit en te manipulant de façon tellement odieuse et dégoûtante.

Il n'y a RIEN de mal à vouloir perdre du poids. Même si, selon moi, ça ne devrait JAMAIS être la raison principale pour laquelle tu es active ou pourquoi tu manges sainement, il se peut que ça fasse partie de tes objectifs et c'est parfaitement correct. Dans le cas de la compagnie qui te vend des suçons suppresseurs d'appétit, au lieu de t'offrir une solution viable (aka : manger santé) on sous-entend que ton problème, c'est plutôt le fait que tu ailles un appétit (aka : l'un des besoins vitaux les plus naturels et primaires qui soit, duh!). 

Et quand tu vois ça, tu ne peux t'empêcher de penser inconsciemment "est-ce que ça fonctionne vraiment?"  et je pense que c'est exactement pourquoi cette tendance fitness est révoltante. Ce n'est pas une façon de perdre du poids de s'affamer et de propulser ce genre de produit envoie un message tellement nocif à toutes les femmes qui n'ont peut-être pas encore eu la chance de tomber sur quelqu'un ou un endroit (comme Barbelle) qui leur enseigne à comprendre leur corps plutôt qu'à se battre contre lui. 

On ne devrait pas avoir honte de son appétit. On ne devrait pas chercher à contrôler l'appétit. Et surtout, on ne devrait pas chercher à supprimer l'appétit.

#ByeKim


2. Les techniques de sudation

Je sais que le mot su-da-tion a une connotation étrange, mais il s'agit de l'acte de transpirer. Et sur le marché actuellement, il existe une panoplie de vêtements et accessoires destinés à te faire suer...pour te faire maigrir.

Premièrement, mettons les points sur les i : transpirer ne brûle pas de gras. C'est faux de penser que plus tu sues, plus tu brûles de calories. Ça n'a, au fait, absolument aucune incidence sur la combustion d'énergie. La perte de gras est un résultat d'une combinaison des effets métaboliques de l'entraînement ainsi que d'un déficit calorique OU d'une re-calibration des habitudes alimentaires. 

Alors les gaines, vêtements, combinaisons d'astronaute conçues pour te faire suer ne devraient définitivement pas trôner au haut de ta liste d'essentiels fitness. 


3. La "juicing-diet"

Propulsées par les insta-beautés et les vedettes, les diètes strictement à base de jus, aussi communément appelées "Juicing" ou encore "Detox Diet" misent sur l'absence d'aliments solides et la consommation de plusieurs boissons journalières à bases de jus de fruits et de légumes. Tout ce qui est permis doit être végétal et liquidifié. Cette diète promet évidemment à celles qui l'adoptent une perte de poids drastique et un effet désintoxiquant de l'organisme. Les gurus du Juicing te suggérerons de tenir le coup durant quelques jours, voir quelques semaines. L'absence de nutriments importants comme les protéines, les lipides et les glucides complexes dans ce type d'alimentation est préoccupant. 

Nul besoin de te dire qu'en plus d'être dangereuse et extrêmement privative, cette diète est absurde. Disons que tu reviens d'une semaine de débauche alimentaire et que tu as envie de prendre les choses en main. Certes, une fois que tu te résoudras à uniquement consommer des liquides, tu perdras du poids. Ce poids superflu, soit les premières livres qui s'envolent en un rien de temps, n'est rien d'autre que de la rétention d'eau et de l'inflammation, pas du gras. Pour réussir à te débarrasser des graisses, tu devras être plus patiente, mais surtout adopter des habitudes alimentaires saines que tu pourras maintenir plus longtemps qu'une poignée de journées. Te vois-tu boire du jus durant 5 ans? Exact, moi non plus.


4. L'obsession avec les exercices de fessiers fantaisistes 

As-tu récemment vu, sur les médias sociaux ou sur Youtube, des vidéos d'exercices pour fessiers qui avaient l'air tout droit sortis du Cirque du Soleil tellement ils sont complexes ? Ne le prend pas de la mauvaise façon, J'ADORE être créative avec mes entraînement, mais il me semble qu'autant de fantaisie, de kick-back, à l'envers, de côté, à une jambe, puis sur l'autre, whatever, ça nous éloigne des composantes nécessaires à un bon entraînement : les essentiels d'un bon entraînement sont les gros mouvements métaboliques et pluri-articulaires comme les squats, les deadlift, les lunges, les press...etc. 

Je trouve que la mode des incessants entraînements et exercices dédiés uniquement à un seul groupe de muscles, comme les fessiers, enlève ce facteur OH-combien-important. 


5. Les montres fitness

Les AppleWatch de ce monde sont de vrais bijoux technologiques, c'est vrai ! Une montre nous parle de notre sommeil, de notre dépense calorique, du nombre de pas qu'on marche par jour...c'est incroyable ! Par contre, on doit se rappeler que c'est justement un simple gadget et qu'on ne peut pas se fier uniquement à la technologie pour approcher notre fitness dans son ensemble. Au final, on doit se souvenir qu'il est vital d'être à l'écoute de son propre corps quand on parle de mise en forme et qu'il n'est pas nécessaire de dépenser plusieurs centaines de dollars sur une montre intelligente pour avoir du succès. 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi