Se lancer dans un nouveau programme d'entraînement : 6 choses dont PERSONNE ne parle !

09 Mai 2018 | Anne-Marie Gobeil

IMG_2898_Facetune_09-05-2018-12-25-331

Chaque athlète de haut niveau, chaque coureuse, CrossFitteuse, Powerlifteuse, nageuse tout simplement ou femme ayant réussi à transformer leur vie via l'entraînement a déjà été une débutante exactement comme toi. Tout le monde commence à quelque part et doit apprendre les bases et de nouvelles techniques pour grandir en tant qu'athlète, mais aussi en tant que personne. Prendre le temps de s'imprégner de chaque étape du processus est vital : ne t'attends pas à être parfaite dès le début.

Et quand on se lance dans un nouveau programme d'entraînement, il est important de garder ça à l'esprit. Peu importe que tu en sois à ta première expérience en entraînement ou bien que tu ailles décider de finalement prendre ta forme au sérieux, voici 8 choses dont personne ne parle, mais qu'il faut que tu saches : 

1. La règle du 80/20 va te sauver

Beaucoup de femmes pensent qu'il faut être hyper-stricte avec sa nutrition et ne jamais se laisser aller pour obtenir des résultats. Cette croyance est non seulement fausse, mais elle incite au développement d'un cercle vicieux qui mène souvent au découragement et à l'abandon. Viser à être parfaite en tout temps, c'est tout simplement irréaliste et trop extrême pour être sain. Tu n'es pas un robot ! 
Ce dont personne ne parle, c'est de la règle du 80/20, aka manger santé 80% du temps et se laisser un 20% de latitude pour continuer à vivre sa vie. Ultimement, ce genre d'approche créera de meilleurs résultats parce que, contrairement à la méthode "régime", elle n'est pas aussi oppressante ou stressante. Tu auras donc beaucoup moins tendance à abandonner !

2. Tu vas peut-être prendre du poids

Mais ce n'est pas grave, parce que, comme on aime le dire ici : "La balance, on s'en balance!" En fait, avec l'entraînement, l'ajout de masse musculaire peut faire augmenter ton poids sur la balance. L'explication de ce phénomène est simple : le muscle, en comparaison à la graisse, occupe deux fois moins d'espace pour un même poids donné. 
Cependant, habituellement, plus on prend de muscle, plus on perd du gras. Tu peux donc te retrouver à prendre du poids tout en perdant du gras. On parle de changement de la composition corporelle. Et de toute façon, ton poids n'est qu'une mesure de ta relation avec la gravité : il ne mesure PAS le progrès ! 

3. Un gym, c'est bien, mais tu n'en a pas absolument besoin pour atteindre tes résultats

Ce n'est pas parce que tu t'entraînes chez toi que tu devrais travailler "moins fort" ou que tes progrès devraient être moins prononcés. Au contraire, même si tu n'as pas accès à des poids très lourd ou des machines, tu seras heureuse d'apprendre que tu PEUX absolument produire des résultats en utilisant de l'équipement minimal comme une paire de Dumbbells, quelques bandes élastiques et ton propre poids corporel. 

4. Tu risques de manger PLUS que tu le crois

Si tu as un BON plan alimentaire, tu te retrouveras à manger BEAUCOUP. Quand on comprend les principes du métabolisme, on vise à constamment alimenter cette fournaise à énergie qu'est ton corps. Ton véhicule, aka ton corps, a besoin de carburant de qualité en quantité suffisante pour soutenir ton niveau d'activité physique et ses fonctions vitales. N'aies pas peur de te NOURRIR correctement.

5. Ne cherches pas à séparer tes entraînements par groupe musculaire

Oublie les jours d'entraîenement uniquement dédiés aux muscles de bras : pour les débutantes ou tout simplement celles qui veulent donner un solide coup d'envoi à leurs habitudes, les entraînements recrutant tout le corps sont idéaux. Dépensant beaucoup de calories et stimulant le gain de force et de muscle, ce sont ces gros mouvements pluri-articulaires comme les squats, les press, les deadlifts, les burpees, les push-ups qui ont le plus de potentiel métabolique

6. Le travail cardiovasculaire devrait être de courte durée et intensif

En tant qu'entraîneures, on voit beaucoup trop souvent le MÊME scénario se produire: les femmes qui veulent perdre du poids ont le mauvais réflexe de s'éterniser sur les appareils de cardiovasculaire. La vérité, c'est que c'es ton seulement inutile de passer 45 minutes sur un tapis roulant, mais c'est aussi nuisible à tes progrès. Il existe une MEILLEURE façon de faire et celle-ci est également nettement plus efficace, c'est prouvé scientifiquement !

 Le cardio véritablement rapide qui stimule la dépense calorique jusqu'à 24 heures après que tu ailles terminé ta séance, ça existe? Dit bonjour au HIIT, soit le cardio à Haute Intensité en Intervalles.

Essentiellement le HIIT cardio fonctionne comme suit : on alterne une période de travail maximal (par exemple, un sprint de course ou bien 15 burpees) avec une période de repos complet. On reproduit cette séquence pour un nombre de séries donné et on obtient un entraînement cardiovasculaire court et intense qui stimule le métabolisme sans risquer la perte de masse musculaire.


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi