Perte de poids : les raisons scientifiques pour lesquelles tu devrais lever de lourdes charges

26 Août 2018 | Anne-Marie Gobeil

Finale02-044

Ce n’est pas rare que je reçois des messages de la part de femmes qui visent une perte de poids et qui se demandent si elles devraient transitionner à des poids légers ou tout simplement éviter de lever lourd par peur d’aller à contre-sens de leur objectif.

Pendant tellement longtemps les entraîneurs ont fredonné la même chanson : « Si tu veux perdre du poids, fais du cardio et des séries de 15 à 20 répétitions », semant une profonde confusion parmi celles qui ont essayé cette combinaison pour perdre du poids et qui en sont resté bredouilles.

Plusieurs femmes qui ont adopté cette méthode en pensant que c’était la seule façon de perdre du poids on probablement réalisé que même si elles faisaient beaucoup de cardio et je s’entraînaient avec des poids modérés pour « tonifier » leur corps, les résultats se faisaient toujours attendre.

Je vais mettre fin à l’attente tout de suite en te dévoilant la vérité sur le cas de la perte de poids au féminin : les femmes qui continuent de lever de lourdes charges en phase de perte de poids ont de meilleurs résultats et sont aptes à maintenir ceux-ci plus longtemps que les femmes qui adopte les poids-plumes et le cardio.

Les raisons sont simples, logiques et scientifiques :


1. On ne transforme par le corps en machine à brûler les graisses sans l’aide des muscles.

Ce que j’essaie toujours d’expliquer à nos clientes chez Barbelle, c’est que la perte de poids au féminin est très différente de la perte de poids au masculin. Pour débuter, les femmes possèdent un métabolisme naturellement plus lent et une masse musculaire beaucoup moins dense. C’est parce que l’hormone estrogène est beaucoup plus élevée et que nous produisons nettement moins de testostérone que les hommes. Les femmes partent donc avec un certain désavantage hormonal quand il est question de perte de poids.

Ce n’est pas du tout impossible à accomplir, mais ça exige qu’on attaque la situation dans sa globalité : c’est à dire qu’il faut d’abord et avant tout comprendre que la seule véritable façon d’accélérer le métabolisme de son corps, c’est d’ajouter et de maintenir sa masse musculaire. Et puisque la majorité des femmes qui veulent perdre du poids ne débutent pas avec uns base musculaire considérable, il devient encore plus important de délaisser les poids légers pour des charges qui te feront véritablement travailler au maximum de ton potentiel.

Dans le département de la perte de poids, oublie les produits miracles. Je me fiche de ce que ce « thé-minceur » dit ou de ce que ce « Fat-Burner » clâme pouvoir faire pour ton métabolisme, la SEULE façon de brûler plus de calories, et par conséquent de gras, c’est d’ajouter du muscle à ta silhouette. En 2018, il faut arrêter de se mettre la tête dans le sable : les poids légers et ne pas avoir l’impression d’avoir tant forcé, ce n’est tout simplement pas à hauteur.

 

2. Utiliser des poids lourds permet à ton corps de continuer de brûler des calories plusieurs heures après l’entraînement

 

La bonne nouvelle, c’est qu’à partir du moment où tu ne crains plus les poids plus lourds et les répétitions un peu plus bassses, ton corps a la possibilité d’enclencher la combustion des graisses comme jamais auparavant. En plus de te sentir forte, capable et fière de toi, soulever des charges relativement lourdes qui te mettrons au défi quotidiennement a le pouvoir de continuer de te faire brûler des calories même une fois ton entraînement terminé. C’est parce que ton va continuer de travailler pour permettre à tes muscles de se rebâtir et de récupérer. De plus la sécrétion de l’homrone de croissance naturelle sera plus élévée dans ton corps après l’entraînement, ce qui promouvoie un métabolisme rapide et un taux de gras santé. Le rêve, quoi!

 

3. Charger plus augmente l’intensité de ton entraînement


Ton entraînement devrait être composé au moins à 70% d’exercices purement musculaires à haute intensité : bâtir de solides bases est un investissement à long terme pour pouvoir maintenir tes résultats une fois que tu auras atteint ton objectif. De plus, la muscu consiste en une forme d’entraînement à haute intensité en intervalles (HIIT) : on a une période d’effort intense, puis une période de repos et on répète le cycle durant une quarantaine de minutes sur différents exercices.

On se souviens que dans le contexte où on veut produire des changements sur notre corps, qu’il s’agissent de changements physiques ou sur nos performances, le facteur intensité est responsable de si on réussi ou de si on échoue. Je vois constamment des femmes qui peuvent passer jusqu’à deux heures au gym en pensant bien faire. Le gros hic avec ça, c’est qu’elles échouent à apporter le facteur intensité au rendez-vous ; tu peux t’entraîner aussi longtemps que tu le veux, mais si tu ne sors pas de ta zone de confort, ton corps ne changera PAS.

L’une des meilleures façon d’élever le niveau d’intensité et de générer des changements dans ton corps, c’est de jouer sur les charges que tu emploies. As-tu déjà fait 5 séries de 10 squats à un poids très challengeant pour toi? Si oui, tu sais que c’est une expérience rigoureuse, exigeante et qui nous laisse suprenament hors d’haleine et en sueurs. Si tu es capable de mettre 100 lbs sur ta barre à squat, comment peux-tu penser que soulever 50 lbs sera satisfaisant? Ton corps va se tordre de rire et se la couler douce à l’idée de soulever ce poids-là, voilà ce qui va se produire si tu ne le challenges pas.

Quand il est question de perdre du poids, pense à la QUALITÉ de chaque répétition, de chaque exercice. Mets-y du tien, donne-y ton meilleur effort et ne te retiens surtout pas d’ajouter du poids si tu sais que tu en es capable. Il s'agit de faire preuve du gros-bon-sens et surtout de comprendre qu'il faut travailler avec son corps plutôt que contre lui. 

Par où je devrais commencer ?


Par la base : des exercices qui vont travailler tout le corps, comme les squats, les deadlift, les press, les tirages. Un programme d'entraînement, ça ne devrait jamais être compliqué ou fancy. Ajoute l'ingrédient secret à la formule en t'assurant de donner le meilleur de toi-même  à chaque entraînement. Pour accomplir ceci, tu peux viser à soulever des charges qui représente de 70 à 80% de ton effort maximal pour une répétition (1RM). Si tu veux comptabiliser tes 1RM pour différents exercices, rends-toi dans ton Fit-Journal ici même sur le site web de Barbelle.  

Évidemment, avoir sous la main un plan de match conçu pour livrer des résultats, augmenter ta masse musculaire et stimuler la perte de gras par l'augmentation du métabolisme est un must. Si tu as besoin de plus de structure et d'être guidée dans ton processus, je te propose de te prendre sous mon aile durant les 8 prochaines semaines avec le GUNS&BUNS 2.0. 

Découvre la version au gym ou la version à la maison et profite du prix spécial de lancement.


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi