Evelyne a 45 ans et est plus belle que JAMAIS : parce que la beauté n'a pas d'âge.

06 Août 2018 | Anne-Marie Gobeil

Aout2018+(250)

Je vais avoir 45 ans dans quelques mois. J'ai hâte et j'en suis fière. Pourtant il y a 2 ou3 ans, c'était tout le contraire.

Entre 30 et 35 ans, mon corps s'est mis à changer. J'ai mis cela sur le compte de l'âge et des hormones. Cela allait de soi dans mon esprit puisque je prenais du buste, des fesses et des hanches. C'était même joli. Cela me donnait des formes où je n'en avais jamais vraiment eu.

Puis, la quarantaine est arrivée. Mes vêtements ne me faisaient plus et mes jolies formes commençaient drôlement à faire des rondeurs où on n'en veut habituellement pas trop comme au menton, au dos, aux bras… J'ai encore mis cela sur le compte de l'âge. Mais cette fois, le miroir me renvoyais une silhouette que je ne connaissais pas et avec laquelle je ne me sentais pas bien, ni physiquement ni mentalement.

Je tentais de me raisonner en me disant : « C'est la fatalité, je dois l'accepter. C'est cela vieillir, je n'ai pas le choix et cette perte de beauté ne fera qu'empirer au fil des ans. » Quel terrible et déprimant constat!

Finalement, tannée de remuer ces idées, j'ai décidé de me mettre à l'entraînement. Moi qui n'avais jamais fait de sport de ma vie et pour qui les cours d'éducation physique à l'école étaient une vraie torture, j'ai commencé à m'entraîner.

Je me suis donc inscrite à un gym avec une entraîneuse qui me donnait un nouveau programme tous les mois. La transformation a été impressionnante et beaucoup plus rapide que je le pensais! Un an et demi plus tard, pour le même poids qu'à 20-25 ans, ma silhouette est totalement différente. C'est là que j'ai pris conscience de l'importance de la composition corporelle (% de gras et de muscle) sur la forme du corps par rapport au chiffre de la balance qui ne veut absolument rien dire.

Quitte à me faire étiqueter de futile, j'avoue que je suis fière de ma nouvelle silhouette et je la montre. J'apprécie et aime mon corps plus que jamais dans ma vie. Je me trouve belle! Et. je SUIS belle comme je ne l'ai jamais été!

 N'est-ce pas le plus beau cadeau à se faire pour ses 45 ans ? En plus, je me dis que dans 5 ans, je vais être encore plus belle, plus découpée, plus musclée, plus en « forme ». Et à ce moment-là, j'aurai bel et bien 50 ans. N'est-ce pas une belle dynamique de vie que de voir son avancement en âge sous cet angle plutôt que comme une fatalité déprimante comme je le percevais avant? 

Oui au gym je suis la « matante » avec le ventre à l'air et les shorts courts et moulants. 
Oui je me regarde dans le miroir pour voir mes muscles travailler et en apprécier l'esthétisme.
Oui, je me trouve belle.
J'en suis fière. 
Tant pis pour le reste! 

Je vous invite à contrer cette supposée fatalité de prise de gras avec l'âge.  Ça marche et ça fait du bien.

Evelyne Bouchard


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi