Souffres-tu de débalancements musculaires ? Voici pourquoi il est essentiel de travailler tous les muscles dans ton corps

21 Septembre 2018 | Anne-Marie Gobeil

104

Les débalancement musculaires et pourquoi c’est important de travailler tous les muscles dans ton corps

Savais-tu que la majorité des gens sont déséquilibrées. Musculairement, je veux dire ! En effet, les inégalités entre les différents groupes musculaires sur le corps sont extrêmement fréquentes et peuvent être à la source de bien des maux, empêcher l’exécution correct de certains mouvements et faire augmenter le risque de blessure.

Au fait, il n’existe probablement pas un être humain qui soit parfaitement proportionnel. Ces débalancements peuvent s’installer sans même qu’on ne s’en rende compte si on a une jambe légèrement plus courte que l’autre, le bassin ou l’épaule qui penche d’un côté de façon plus prononcée ou une mauvaise posture de travail. Pour restabiliser le corps, certains muscles travailleront plus forts que d’autres. Dépendemment des sports qu’on a pratiqué ou bien qu’on continue de pratiquer dans notre vie, ces débalancements peuvent prendre vie parce qu’on tient notre raquette de tennis de la main droite. Cependant, la même pathologie est souvent créé via l’entraînement :

 

  • Quand on entraîne certains groupes musculaires plus ou plus fréquememnt que les autres TOUTES les filles aiment travailler leurs fessiers (moi incluse) mais ça ne veut pas dire que tu devrais t’acharner sur ces muscles 5 fois par semaine. Crois-moi, ça cause plus de tort que de bien!
  • Si on n’est pas capable d’activer et de recruter correctement les BONS groupes musculaires dans un exercice, ce qui résulte en un sur-travail de certains groupes musculaires. Ça peut être parce qu’on manque de mobilité ou bien parce qu’on a besoin d’ajuster notre positionnement selon notre morphologie pour activer ces muscles dans un exercice.
  • Ça peut aussi se produire quand notre exécution d’un mouvement de musculation est défaillante et que les mauvais groupes de muscles se retrouvent à travailler en double tandis que d’autres restent inactifs.
  • À cause de notre posture, durant la musculation, l’un des côtés de notre corps peut forcer davantage que l’autre. Il n’est pas rare d’avoir une jambe ou un bras plus fort et musclé que l’autre

 

Mais pourquoi les débalancements musculaires sont-ils aussi nocifs pour ton corps ?

Mis à part l’évident risque d’augmentation de blessure, les débalancements musculaires font entrave à ton développement athlétique et nuisent à l’efficacité de tes entraînements.

Voici une situation que je vois très fréquemment chez des clientes : disons que tu exécutes un Back Squat en pensant faire une faveur à tes objectifs de gain de muscle dans tes jambes et tes fessiers, mais qu’à cause que tes quadriceps sont plus forts et proéminents que ta chaîne postérieure, ce sont plutôt les muscles à l’avant de tes jambes qui absorbent la charge sur ta barre et travaillent.

Non seulement, ça signifie que tu n’accompliras PAS le résultat escompté (recruter les muscles appartenant à la chaîne postérieure de tes jambes) avant d’avoir remédier à la problématique de sur-compensation de tes quadriceps, mais tu ne pourras pas utiliser autant de poids pour cet exercices que tu en serais capable si tu forçais adéquatement. Inutile de t’expliquer que tes objectifs, ils risquent de rester coincés dans un cul-de-sac à ce stade-ci.

Psychologiquement, c’est aussi hyper frustrant de ne pas avoir l’impression que ses efforts dans la salle de sport portent leurs fruits parce qu’on ne voit ni les changements sur notre corps, ni sur nos gains de force. Ultimement, on peut penser qu’on a atteint un « plateau » alors qu’en réalité, il ne suffirait que de corriger notre problème de débalancement musculaire pour évoluer plus rapidement.

Par où commencer pour corriger et renverser un débalancement musculaire ?
 

La première étape est d’identifier la problématique très clairement. Par exemple, si ton record au squat est nettement plus élevé que ton meilleur poids au deadlift, ça peut être un bon indicatif relativement à une chaîne postérieure sous-développée en comparaison à tes quadriceps.

Plusieurs solutions s’offre à toi :

 

  • Renforcer les muscles faibles avec davantage d’excercices d’isolation. Si on reprend l’exemple des ischiojambiers et des fessiers faibles, tu pourrais intégrer les variations de Leg Curl, de Hip Thrust, de Glute Bridge et de Stiff Leg Deadlift.
  • Intégrer des exercices d’activation pour « réveiller » les bons muscles avant les mouvements pluri-articulaires. Tu peux voir les suggestions d’autres blogs ci-bas pour plus de détails sur comment intégrer ces exercices d’acitivation à tes entraînement.

D’un autre angle, les débalancements musculaires peuvent aussi être visibles : il n’est pas rare de constater que les biceps sont plus développés que les triceps, que le haut du dos est plus robuste que le bas du dos ou bien que les trapèzes sont dominants comparativement aux épaules d’une cliente. Quand on parle d’égaliser les forces entre ces muscles, on ne le fais pas pour une question de symmétrie esthétique : on le fait d’abord pour améliorer la fonctionnalité du corps de notre cliente.

C’est pourquoi je disais plus haut qu’il était important de travailler TOUS les grands groupes de muscles sur son corps, pas uniquement ceux qui nous intéressent. Ta routine hebdomadaire d’entraînement devrait intégrer des exercices qui recrutent les muscles de ton dos, de tes épaules, de tes jambes, de tes abdominaux, de tes bras et de tes pectoraux. L’équilibre est la clé.


Tu as peut-être déjà remarqué toi-même durant tes entraînement qu’un côté de ton corps était beaucoup plus fort que l’autre ; dans une série de lunges par exemple, quand les répétitions semblent bien plus difficiles de la jambe gauche que de la jambe droite.


Ici, la solution est simple : on peut commencer à travailler davtange avec des exercices uni-latéraux (c’est à dire des mouvements qui travaillent une jambe/un bras/un côté à la fois comme un Single Arm Row, un Shoulder Press à un bras ou bien du Leg Press Machine à une seule jambe). Tu peux ajouter une à deux série supplémentaires pour ton côté plus « faible ».


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article Finale02-036

    L'activation musculaire : comment "pré-fatiguer" tes muscles pour produire plus de gains, augmenter ta force et prévenir les blessures

    2018-08-27 15:55:20 | Anne-Marie Gobeil