L'alimentation fonctionnelle, un retour au simple et à l'essentiel

15 Octobre 2019 | Anne-Marie Gobeil

AND_7345

À main levée, qui a constamment l’impression de ne pas manger "assez santé »?

Moi aussi.

C’est comme si malgré mes efforts, mes assiettes n’étaient suffisament santé. Comme si les aliments que je choisissais, pour des raisons de  goût ou pour leurs propriétés n’étaient jamais assez biologiques ou naturels. Ou autrement j’ai constamment l’impression de ne pas manger assez ou de manger trop.

J’ai mal à la tête à force de penser à toutes les choses que je ne fais pas à la perfection.

À ça je dis : et si on repensait ensemble notre définition de "manger santé »? Pourquoi être stressée en permanence à l’idée de "bien manger" lorsqu’il est possible de faire ça simple?

Pourquoi ne pas simplement NOURRIR ton corps à tous les niveaux (cellulaire, mental & émotionnel) plutôt que d’essayer de tout contrôler. C’est ce qu’on appelle : l’alimentation fonctionnelle!

En simple, c’est une forme d’alimentation axée sur l’intuition (comme l’alimentation intuitive) et qui a pour but de simplifier ta vie. On ne garde que l’essentiel, on se débarasse du superflu.

C’est un peu le "zéro déchet" de la nutrition : tout ce qu’on mange doit être bien utilisé.

On cherche à remplir son assiette d’aliments complets, essentiels qui vont ACCOMPLIR quelque chose de positif dans notre corps OU notre esprit.

Parallèlement, c’est une façon de se nourrir qui est directement alignée avec l’atteinte de l’équilibre au sein de tes hormones.

Tu as probablement déjà pu constaté que tu te sens différente dépendament de la phase de ton cycle menstruel dans laquelle tu te trouves.

Beaucoup de femmes ignorent que leurs besoins caloriques et leur capacité à bien utiliser l'énergie consommée varient à presque tous les 7 jours, soit à chaque fois que le corps traverse une nouvelle phase hormonale.

Influencé par les différentes concentrations d'hormones, ton corps a besoin de plus/moins de calories et de différents nutriments selon si tes règles étaient sur le point de se déclencher outu approches de ton ovulation.

 

Les signes qui prouvent que tu ne manges pas de façon à être en équilibre avec tes hormones féminines

 

- Il est difficile pour toi de reconnaître et respecter tes signaux de satiété (arrêter de manger quand tu n'as plus faim)

- Tu vis entre deux extrêmes : le contrôles extrême de ton alimentation et des périodes de "binge" où tu ne sembles pas être en mesure d'arrêter de manger

- Tu te sens souvent vidée d'énergie

- Tu te réveilles encore fatiguée le matin et/ou tu as une chute d'énergie en milieu de journée

- La nourriture occupe tes pensées : c'est plus fort que toi, tu penses constamment à ce que tu viens de manger ou ce que tu as mangé

- Tu décrirais tes symptômes pré-menstruels comme désagréables et intenses

- Tu as de la difficulté à atteindre ou maintenir un poids santé

- Il t'arrive de "sauter" un mois (ou plusieurs mois consécutifs) de menstruations/ ton cycle est très irrégulier

- Tu souffres de douleurs articulaires

- Tu te sens déprimée

- Tu as de l'acné ou la peau très sèche

- Tu as remarqué que tes cheveux étaient plus secs et tombaient plus facilement

- Ta libido est en chute libre

- Tu as de la difficulté à perdre ou à prendre du poids

- Malgré ton assiduité, tu n'es pas capable d'obtenir des résultats progressifs à la hauteur de tes attentes

- Tu te sens déconnectée de ton corps et perdue par rapport à tes besoins caloriques

 

Change ta façon de t'alimenter : les premières étapes pour y arriver

1. Monitorer TON cycle et apprendre à te connaître

L'étape cruciale pour avoir du succès dans cette approche naturelle à l'alimentation est de dresser les grandes lignes de TON cycle à toi.

Je te conseille de tenir un journal alimentaire où tu pourras noter les moments du mois où tu as faim, les jours où tu fais l'expérience de fringales ou quand tu réussis à manger en restant connecter à ton sentiment de satiété.

 

2. Écouter ton corps...même quand il t'envoie des messages que tu n'aimes pas entendre

Ton corps est plus intelligent que toi...peu importe ce que tu penses !

Je confie toujours à nos clientes Barbelle que l’atout le plus important en nutrition est sa capacité à connecter avec son corps et à s’écouter. Mais parfois, ton corps va exiger davantage de calories, et ça va peut-être te faire paniquer au premier abord.

Si c'est vrai que tu veux atteindre un état d'équilibre complet, il te faudra prioriser ton intuition et cesser de sur-analyser le contenu de tes assiettes.

 

3. Sélectionner des aliments fonctionnels

Là où beaucoup de femmes font erreur, c'est quand elles se limitent au calcul des calories pour atteindre leurs objectifs santé.

Certes, l'apport énergétique est important pour la perte ou la prise de poids, mais d'un point de vue purement hormonal, la qualité des aliments consommés l'est tout autant.

Les cellules de ton corps en entiers s'alimentent de ce que tu mets dans ton assiette. Les hormones que ton corps produit sont créées de toute pièces avec les ressources dont il dispose.

Quand  je suis tombée dans l’univers du « fitness », mal-conseillée, j’ai abusé des diètes et de l’activité physique, jusqu’à en perdre complètement mon cycle menstruel.

Mon corps était stressé, mes hormones en désordre. Un débalancement assez majeur qui m’a mis sur le neutre pour quelques années, jusqu’à ce que j’apprennes qu'être en santé ne voulait pas nécessairement dire arborer le plus bas taux de gras qu’il me soit humainement possible d’atteindre.

Si j'avais été plus à l'écoute de mon corps et des signaux CLAIRS qu'il m'envoyait à l'époque, j'aurais pu m'éviter énormément de problèmes d'ordre hormonaux...en plus de me sentir MIEUX dans ma peau.


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article pablo-merchan-montes-772142-unsplash

    Transition vers une alimentation intuitive : comment faire ?

    2018-09-09 21:33:55 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article bogdan-glisik-762092-unsplash

    Souffres-tu d'un débalancement hormonal ? Voici pourquoi ton corps a physiquement BESOIN de glucides pour en guérir

    2019-01-22 16:40:31 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article madison-lavern-4gcqRf3-f2I-unsplash

    Dossier microbiote : le lien choquant entre les déséquilibre de ta flore digestive et le débalancement de tes hormones

    2019-07-24 14:00:42 | Anne-Marie Gobeil