8 stratégies pour continuer d'alimenter tes objectifs santé quand tu es en panne de motivation

03 Novembre 2019 | Anne-Marie Gobeil

AND_7739

 

L’une des remarques qu’on me passe le plus souvent est « Wouah ! Tu es chanceuse d’être motivée comme ça! ». C’est quelque chose qu’on m’a particulièrement répété quand j’étais enceinte et que je m’entraînais et une chose qu’on me dit maintenant que je traîne mon fils avec moi à presque chaque entraînement.

À chaque fois, je lève les yeux au ciel (intérieurement). Je DÉTESTE ce commentaire. Ça fait près de 8 ans que je m’entraîne maintenant et la raison pour laquelle je n’ai pas abandonné, ce n’est vraiment pas à cause de ma « motivation ».

La motivation, ça va et ça vient. Une fois que tu l’as, ce n’est pas comme si tu pouvais la conserver en ne faisant rien : tu dois l’entretenir.

Moi, comme n’importe qui, j’ai des hauts et des bas en matière de motivation, de confiance en moi et d’énergie. Comme n’importe qui, j’ai parfois envie de lâcher. Comme toutes les femmes que je connais, j’ai aussi parfois des regains de motivation inespérés et une facilité qui semble inée à faire du sport et à cuisiner des mets santé. Je ne peux jamais prédire quand ma motivation va débarquer ou plier bagage et il y a de fortes chances que ce soit aussi ton cas.

Dans la vie, la seule chose qui soit garantie, c’est le changement. Ta motivation va fluctuer, et c’est parfaitement humain et normal.

Ça ne fait pas de toi une paresseuse.

Ça ne veut pas dire que tu manques de volonté.

Ça ne signifie pas que tu ne vas jamais atteindre tes objectifs.

Ce que ça veut dire, par contre, c’est que ton niveau de motivation ne peut pas être le carburant de tes actions. En d’autres mots : tu dois avoir une ou des raisons qui sont vraiment importantes pour toi pour avancer et surtout pour ne pas abandonner.

Aujourd’hui, je te partage quelques unes des raisons qui sont importants pour moi et qui, je sais, poussent plusieurs autres femmes de la Communauté Barbelle à ne tout simplement pas abandonner.

 

1. Mieux t’aimer nue

Se mettre à nu devant quelqu’un, ce n’est pas toujours facile. Mais se mettre à nu devant soi-même, c’est parfois bien pire. C’est tellement facile d’observer son reflet et de voir uniquement tout ce qui « cloche » avec son corps ou bien carrément d’éviter de se regarder dans le miroir parce qu’on n’aime pas ce qu’on y voit.

T’entraîner va changer ça…mais pas de la façon que tu le penses.

Oui, ton corps va changer quand tu vas te mettre à soulever des poids et à bien t’alimenter. Mais ce qui va encore plus changer, c’est le regard que tu poses sur ton corps et l’appréciation que tu auras pour lui.

Quand je dis que tu vas mieux t’aimer nue, je ne dis pas que c’est parce que tu vas soudainement ressembler à une mannequin égérie de marque de lingerie et que toutes tes insécurités vont s’envoler. Je veux surtout dire que tu vas te regarder d’un oeil nouveau.

Ces cuisses qui se touchent et que tu trouvaient « bien trop grosses » par le passé, tu vas te mettre à vraiment les respecter. Après tout, ce sont ces jambes qui te permettent de soulever des charges dignes d’une super-héroïne au gym. Ces jambes-là te font courir vite et sauter haut. Ces jambes-là sont sexy, parce qu’elles sont capables de grandes choses.

Et te trouver jolie nue, peu importe ce que « jolie » veut dire à tes yeux, c’est vraiment, vraiment important.

 

2. Rompre avec la léthargie

Pas d’énergie pour te lever le matin. Pas d’énergie pour aller travailler. Pas d’énergie pour étudier. Pas d’énergie pour faire autre chose que rester écrasée sur le divan en soirée. Te sentir léthargique et constamment fatiguée est un boulet dans la vie…et ça devient LOURD! Personne ne veut vivre comme ça et personne ne veut être en compagnie d’une personne qui est constamment à plat!

Je me souviendrai toujours de mon premier programme d’entraînement et de mon premier « plan » nutritionnel. Je sais que ça sonne drôle à dire, mais je n’avais aucune idée à quel point ce que je mangeais et mon niveau d’inactivité me rendaient léthargique et fatiguée.

Quand j’ai commencé à changer mes habitudes, ça pris un peu de temps avant que mon corps change physiquement, mais j’ai immédiatement vu une différence stupéfiante sur ma vitalité. Quelques jours seulement après avoir fait mes premiers pas en entraînement, mon énergie était avait carrément doublé!

Soudainement, j’avais envie d’entreprendre TELLEMENT de choses : je me sentais indestructible!!

Si tu veux suivre un programme, c’est génial pour te garder disciplinée, mais tu n’en a pas besoin pour vivre une transformation au niveau de ton énergie. Si tu débutes et que tu bouges 2-3 fois par semaine, que tu t’engages à ajouter une portion de légumes à chaque repas, que tu réduis ta consommation de sucre et que tu bois plus d’eau, je te promets que tu te sentiras plus énergisée rapidement.

 

3.  Optimiser ta digestion

Combien de temps encore vas-tu endurer la sensation de ballonnement constante, ou encore la difficulté à bien digérer, les gaz, la constipation?

Ce n’est pas une discussion des plus charmantes, mais énormément de femmes se plaignent de troubles de digestion qui minent non seulement leur bien-être, mais également leur confiance.

Comme pour le point précédent, honnêtement, personne ne veut comme ça !  C’est une question de qualité de vie et une autre bonne raison de faire de ta santé une vraie priorité. Choisir de bons aliments et être active ça va directement affecter comment tes organes fonctionnent, incluant tes organes digestifs. Et ça, crois-moi, ça va changer comment tu te sens dans ton corps.

 

4. Prendre confiance en toi

Ce serait mentir de dire que les résultats physiques, ceux que je VOIS, ne me rendent pas fière. C’est très satisfaisant de voir son corps changer et évoluer en réponse aux efforts, ça c’est certain. C’est gratifiant de voir de nouveaux muscles apparaître ou encore de voir plus de définition sur mon corps, mais ce n’est pas ce qui est au coeur de ma confiance en moi.

L’apparence, ça ne peut juste pas être le pilier de ta confiance. Tu penses peut-être que quand tu auras finalement perdus ces 20 lbs en trop, LÀ, tu seras ENFIN bien dans ta peau…mais c’est faux.

Parce que ta confiance ne vient pas de ton apparence : ta confiance vient véritablement de tout ce qui fait de toi la personne que tu es, comme quand tu peins, quand tu cuisines, quand tu cours, quand tu ris aux éclats avec ta famille ou ton.ta partenaire et que tu es véritablement fière de ce que tu fais.

La confiance, c’est le poids que tu mets sur ta barre, le premier push up sur les orteils que tu réussis à faire, perfectionner ta technique au squat, le sentiment d’accomplissement après avoir couru 1 km sans t’arrêter.

La confiance, c’est de te sentir forte, de te trouver bonne, d’être fière de toi.

Arrête de donner autant d’importance aux standards de « beauté » que tu n’as même pas déterminé! La plupart des femmes n'ont pas autant envie de fitter dans une taille 2 autant qu'elles veulent se sentir confiantes. La vérité, c'est aussi que si tu accordes de l'importance aux changements que tu vois avant d'en donner aux changements que tu sens, tu limites ton potentiel de réussir. Tu passes à côté de tout ce qui est véritablement incroyable avec le fais de bouger.

Je crois dur comme fer qu’en tant que femme, la confiance en soi est un nutriment essentiel pour accomplir de grandes choses et vraiment se réaliser. Sans confiance, on n’a tout simplement pas le guts de se lancer dans le genre de projet qui nous fait évoluer et grandir.

Être active et te nourrir bien contribue à forger cette grande confiance magique.

 

 

5. Bien vieillir

Aujourd’hui, tu es plus jeune que tu ne le seras jamais à nouveau. Peu importe ton âge, tu vieillis chaque jour et un jour, tu seras légitimement âgée. Même si ça semble lointain, nous aurons un jour l’âge de nos parents, puis celui de nos grand-parents !

Quand je pense aux raisons vraiment importantes pour lesquelles je veux être en forme, je pense à quand j’aurai 50, 60, 70 ans. On nous apprend à mettre des sous de côtés pour nos vieux jours, mais drôlement, on ne nous enseigne pas à investir dans notre capital santé.

Je veux être en santé, me sentir bien dans mon corps, avoir une peau et un regard plein de vie. Je veux pouvoir faire de la randonnée et voyager beaucoup.

Je veux être capable de danser, grimper et avoir un tas d’énergie pour continuer à VIVRE.

Ça, ça commence maintenant. Ça commence avec les habitudes que je choisis de forger aujourd’hui et qui vont me suivre jusqu’à mes 80 bougies.

 

6. Être jolie

Un instant ! Ce que je veux dire par là, c’est que les moyens que j’emploie pour traiter mon corps avec respect, soit à l’aide d’une hygiène de vie saine, mes cheveux, mes ongles et ma peau seront aussi en meilleure santé. Les nutriments que je fournis à mon corps par les aliments gorgés de vitamines que je mets dans mes assiettes, l’oxygène que j’offre à mes tissus par l’activité physique qui fait partie de ma routine, tout ça, ça me rend plus rayonnante et me donne bonne mine. Et ça, ça me fait sentir en confiance.

 

7. Un moment de clarté d’esprit similaire à de la méditation

Je trouve que c’est tellement facile pour moi de perdre de vue les choses qui sont importantes dans ma vie quand je suis trop prise par mes responsabilité quotidiennes et la routine. Le moment où je m’entraîne est essentiellement une opportunité de clarifier mes pensées et de faire le vide.

Je ne suis pas très bonne pour méditer, surtout parce que je suis *quasi* incapable de rester immobile et calme. C’est quelque chose que je dois travailler, j’en conviens, mais je crois aussi que certaines d’entre nous sont tout simplement taillées de cette façon-là. Je sais que j’ai besoin d’une situation d’action où je peux dévouer toute ma concentration sur ce que fait mon corps pour donner un peu de répit à mon esprit.

Bouger, transpirer, pousser et tirer des poids, ça fait ça pour moi. Motivation ou pas, sortir le négatif de mes pensées ce n’est pas un luxe : c’est vraiment quelque chose qui a un impact monumental sur mon bien-être.

 

8. Ta santé mentale

L’entraînement est mon arme secrète contre mon anxiété. Sans activité physique, je sais que mes démons anxieux ne feraient qu’une bouchée de moi et que mes « problèmes » occuperaient chaque parcelle de mes pensées.

L’anxiété et la dépression touchent davantage et affectent les femmes plus durement que les hommes ; et la santé débute avec la santé mentale.

Il existe une panoplie de raisons basées sur des faits scientifiques qui soutiennent que l’activité physique favorise la gestion de l’anxiété et prévient la dépression. Il n’y a pas de raison de passer à côté de ce bienfait !



Quelle est LA raison pour laquelle tu ne vas pas abandonner cette fois? Je veux juste que tu comprennes si la relation que tu entretiens avec ton propre corps, ton alimentation et l'activité physique est dirigée par le désir de devenir la meilleure version de toi-même que tu peux possiblement être et de vivre une belle vie, tu vas avoir tellement plus de facilité à rester motivée. 

 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article

    Ne soit pas déçue : la santé a un look totalement différent sur chaque corps

    2017-10-04 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article

    Le corps d'une femme est-il fait pour être musclé?

    2017-12-11 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article storm

    16 affirmations à dire tout haut pour mieux aimer la femme que tu es et le corps que tu as

    2019-03-08 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil