Ne pas recevoir le support de son.sa partenaire amoureux.euse dans ses objectifs santé : quoi faire ?

04 Décembre 2019 | Anne-Marie Gobeil

freestocks-org-Z-SA2hZNy5s-unsplash

 

Girls, je sais que plusieurs d’entre vous vivez quelque chose d’extrêmement difficile au sein de votre relation de couple : il y a énormément de femmes qui ont décidé de changer leur vie, leur corps et leurs habitudes…mais qui ne se sentent pas appuyées par la personne de qui elles sont la plus proche.

C’est beaucoup plus fréquent qu’on pourrait le penser de trimer dur, de faire des efforts et d’avoir du succès dans son parcours santé…mais de ne pas recevoir le support de l’autre individu dans notre couple. Et vivre ça, c’est à la fois crève-coeur et déstabilisant.

Parfois, je vois des échanges en ligne de femmes qui demandent conseil sur cette épineuse situation. On s’entend que la dernière chose que tu as besoin de lire de la part d’un étranger quand tu traverses ce genre de turbulences dans ton couple c’est que « s’il/si elle ne t’encourage pas, il.elle ne te mérites pas et tu devrais trouver mieux ».

C’est bien beau la pensée magique, mais dans la vraie vie, dans un situation où tu partages une vie entière, un chez-vous, peut-être même une famille ou un animal domestique avec quelqu’un, tu ne vas pas « juste la cr *sser là! » parce qu’elle ne comprends pas pourquoi tu dois te lever aux aurores pour filer au gym.

Il se peut que tu aimes tout de cette personne ; que tu en sois vraiment amoureuse et que le reste de votre relation soit sans anicroches. Si ton ou ta partenaire a de la difficulté à accepter ou à supporter ton récent changement d’habitude de vie, il y a d’autres moyens d’ouvrir des canaux de conversations pour lui faire comprendre pourquoi c’est important pour toi.

 

« Ne devrait-il.elle par être fier.fière de moi ?»

Je garantis qu’il ou elle l’est. Mais peut-être tout simplement pas de la façon que tu aimerais. Parce que ce n’est pas tout le monde qui démontre sa fierté de la même manière. Aussi, pour ton ou ta partenaire, il se peut que les exploits sportifs ne soient tout simplement pas aussi importants qu’un autre type d’accomplissement, comme s’appliquer dans ses études ou

Ça n’a rien à voir avec toi et tout à voir avec leurs intérêts personnels et leur système de valeurs. Comme un circuit électrique, nous ne sont pas tous « branchés » de la même façon et ne pensons pas pareil.

Je sais que j’ai parfois de la difficulté à accepter le fait que mon amoureux ne soit pas la personne la plus verbalement démonstrative, parce que moi, valoriser l’autre avec des mots, c’est ce que je fais pour témoigner de ma fierté. Moi, j’ai besoin qu’on me dise « Tu as fais ça bien!/ Bravo pour ci! / Tu es incroyable avec ça! ».

Mais pas lui : il le fait autrement. Et c’est correct.

Dans une relation amoureuse à l’intérieur de laquelle deux personnes se développent aussi individuellement, à des rythmes différents et en prenant une trajectoire divergente, je pense que c’est important de discuter ensemble des choses qui nous font vibrer.

Ne prend pas pour acquis que ton.ta partenaire sait déjà tout ce qui te passionne. C’est un être humain, pas un devin ou un psychologue : il ne peut pas savoir ce que tu as dans la tête. Ne le.la pointe pas du doigt d’une manière accusatrice, ça ne fera qu’aggraver la tension entre vous.

C’est important que tu expliques à ton.ta partenaire pourquoi t’entraîner et manger santé est réellement important pour toi. C’est important parce que ça te fais sentir bien, parce que ça te fais sentir plus en confiance, plus forte, plus en contrôle de ta vie, parce que ça change la façon dont tu te vois en tant que personne.

 

« Mais pourquoi me dénigre-t-il.elle ou fais exprès pour me mettre des tentations sous le nez alors que j’essaie de transformer ma vie? »


Souviens-toi de quand tu as pris la décision de changer quelque chose d’aussi énorme à ta vie que tes habitudes alimentaires? Souviens-toi de comment tu t’es sentie la première fois où tu as mis les pieds au gym en sachant que cette fois tu ne pouvais tout simplement pas abandonner.

Ça n’a pas toujours été aussi naturel que ça l’est devenu avec le temps. Ça n’a pas toujours été aussi « facile » de mettre un pied devant l’autre. Au fait, ça dû être paralysant et ça même pu te donner le vertige au tout début. Je sais que tu as tellement évolué et gagné en force mentale depuis, mais essaie vraiment de te replonger dans ces moments-là.

Les humains sont attachés très très fort au sentiment de confort : même quand être confortable dans ses vieilles pantoufles rime avec manquer d’énergie, avoir peu confiance en soi, se sentir léthargique, mettre en péril sa santé parce qu’on ne prend pas soin de soi. Briser ce « confort » est traumatisant au début, surtout parce qu’on se lance dans le vide. Souvent, on reste dans ce confort-toxique parce qu’on ne pense pas mériter mieux!

Pour ton.ta partenaire, il a fort à parier que de te voir entamer un cheminement aussi transformateur que celui où tu fais de ta santé et de ton bien-être une priorité, ça les met inévitablement face au mur. Ils sont forcés de faire une analyse de leur propre personne et confrontés à toutes les choses sur lesquelles elles savent probablement déjà qu’elles doivent travailler.

Si tu avais l’habitude de partager des repas copieux avec ton.ta partenaire ou encore d’hiberner sur le canapé le temps d’un marathon Netflix, puis que soudainement tu n’as plus du tout envie d’être engagée dans ce genre d’activité, ça assurément déclencher une réaction défensive de la part de ta douce moitié.

Je ne dis pas que c’est une bonne réaction à avoir, mais ils risquent d’avoir de la difficulté à avaler la pilule au début. Toi, tu es peut-être là-haut dans ton cheminement de croissance personnelle, mais ton.ta partenaire n’est peut-être pas encore arrivé à ce pallier et se sent brusqué par tes ambitions à toi. Toute cette tension va, malheureusement, probablement se traduire par des paroles et des gestes empreints de ressentiment caché à ton égard.

Ça ne veut pas dire que tes buts ne sont pas valides, que tu ne devrais pas être soutenue ou que ton partenaire veut te saboter ou a de mauvaises intentions. Ça veut juste dire que vous devez vous parler de votre évolution en tant que personne, ensemble.

Je suis aussi consciente que plusieurs femmes ont l’impression que leur partenaire tente de les saboter, en leur proposant de ramener du fast-food à la maison ou en laissant trainer les chips sur la table à café du salon par exemple. À ça je répondrais tout simplement qu’alors que oui, c’est frustrant de devoir lutter fort pour rester « droite » à la maison, ça reste de ta responsabilité de te battre pour les objectifs santé qui te sont chers.

Je crois vraiment que c’est quelque chose à quoi tu vas te désensibiliser au fils du temps : tu vas apprendre à mieux gérer les tentations et à dire « non ». Un jour, le sac de chips, il ne te dira rien du tout. Tu vas peut-être piquer 4-5 chips et être satisfaite. En bout de ligne, tu ne peux pas blâmer ton conjoint ou ta conjointe pour ça : c’est ta force mentale que tu dois muscler.

 

« J’aimerais tant qu’il.elle m’encourage comme moi je l’encourage. »

Je comprends, et ton désir d’être encouragée est vraiment valide. Mais en même temps, est-ce que c’est nécessairement sain de demander à ton.ta amoureux.euse d’être un tout-en-un ?

La société nous vend un peu le concept à la #CoupleGoals selon lequel l’élu de notre coeur est notre figure de proue, notre bouée de sauvetage, notre grand héro…mais c’est une façon de penser dangereuse pour ton couple.

Ton ou ta partenaire ne peut pas être à la fois ton âme soeur, ton complice, ton meilleure ami, ton co-équipier en tant que parents, ton psychologue, ton coach sportif, ton planificateur financier, ton homme à tout faire, ton mentor, ton cheerleader. C’est beaucoup de chapeaux à porter pour une même personne en même temps. Souviens-toi que nous sommes tous humains et que nous faisons du mieux que nous pouvons avec notre bagage de vie.

Le meilleure conseil que je peux personnellement te donner pour alléger la pression qui est mise sur votre couple, c’est d’aller puisé le support moral dont tu as vivement besoin pour atteindre la meilleure version de toi-même chez des gens qui ont le même intérêt vibrant que toi. Être supportée, ça peut aussi dire que ce support vient de quasi-inconnus avec qui tu partage un pièce importante de ta vie : tes entraînements, tes objectifs santé, ta passion pour les Burpees (bon ok, je rigole).

Le truc est que : tu ne peux pas FORCER ton.ta partenaire à s’intéresser à des recettes santé et ton PR au Squat si ça ne les fais pas vibrer. Il se peut qu’ils ne partagent pas les mêmes points d’intérêts…et c’est correct! Encore une fois, vous êtes deux individus à part entière et vous DEVEZ cultiver votre individualité. Je sais qu’on aimerait penser qu’on peut compter sur SA personne à tous coups, mais parfois, ça vaut la peine, si on veut sauver sa relation, de sortir et de se trouver un clan de gens qui partagent les mêmes buts que nous.

 

Je ne prétends pas détenir la science infuse, surtout pas en matière de relation, mais je crois vraiment que deux individus qui s’aiment peuvent travailler ensemble pour se comprendre et se soutenir. Par expérience personnelle, il est important de se sentir connecté à son.sa partenaire, mais il est également essentiel d’entretenir des projets personnels.


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article

    Les 3 stratégies pas compliquées pour la débutante qui vise de grands résultats mais qui ne sait pas par où commencer

    2019-06-19 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil