Les 4 « saisons » de ton cycle féminin (+ comment manger et t'entraîner durant chaque phase)

07 Décembre 2019 | Anne-Marie Gobeil

naturalME_-_annexe_nutrition

 

Parfois, on oublie que nous faisons partie intégrante de la nature. En plus d’appartenir à  cet écosystème complexe, notre corps et toutes les réactions chimiques qui s’y produisent sont intimement influencées par celui-ci.

Un peu comme dans la nature, tu peux observer 4 transitions au courant de ton cycle menstruel. Ce qu’il y a de plus captivant encore, c’est que ces transitions possèdent ironiquement des traits similaires aux 4 saisons de l’année soit l’hiver, le printemps, l’été et l’automne.

Ça peut être très technique et scientifique de plonger dans l’univer trouve que cette analogie permet vraiment de mieux se comprendre sans se casser la tête. Surtout, selon moi et mon expérience personnelle, ça décrit avec justesse comment je me sens à chaque phase de mon cycle.

Si tu crois que je fabule, je te conseille vivement de poursuivre ta lecture car je suis absolument convaincue que ce que tu y découvrira sur ton cycle va te renverser autant que moi quand j’ai initialement lu sur le sujet.

 

La première saison du cycle : l’hiver

Dans cette analogie, l’hiver correspond à la phase où tu as tes règles. On parle ici des jours 1 à 7 (si tu as un cycle régulier entre 28 et 31 jours). Comme en hiver, tu as peut-être envie de rester à l'intérieur, blottie sous les couvertures. Tu te sens possiblement moins énergique et sociale qu'à ton habitude.

- L’estrogène et la progestérone sont à plat c’est ce qui provoque les menstruations.

- Le cycle débute lors du premier jour de saignements abondants.

- Durant les premiers jours de cette phase, l’énergie et la motivation sont naturellement plus basses.

- Il est normal de composer avec quelques douleurs articulaires, des crampes et un sentiment généralisé de léthargie.

- Les entraînements à plus basse intensité et le plein air sont une meilleure option.

 

La deuxième saison du cycle : le printemps

Durant les jours qui suivent tes menstruations, soit entre le jours 8 et 14 approximativement, tu te trouve en phase pré-ovulation.

Comme au printemps, une nouvelle énergie et un sentiment de renouveau t’habitent. Dans la nature, c’est le moment où la végétation renaît, et c’est exactement comment tu risques de te sentir suite à tes règles. Non seulement tu as une envie folle de t’embarquer dans un nouveau projet et de mettre ta créativité à profit, mais tu as aussi une meilleure endurance et tolérance à la douleur.

- L’estrogène est à la hausse. La testostérone augmente aussi, jouant en ta faveur au niveau de ton endurance et de ta récupération.

- Il s’agit de la phase pré-ovulation de ton cycle, soit juste avant qu'une ovule soit relâchée.

- Ton énergie augmente, ta peau est plus claire et éclatante et tes cheveux sont plus brillants.

- C’est le bon moment pour le HIIT, l'entraînement fonctionnel et essayer un nouveau cours en groupe ou un nouveau sport.

- Tu te sens naturellement optimiste et créative : c'est moment d'entamer un projet.

 

La troisième saison du cycle : le printemps

Comme durant l'été, ton moral est probablement à son plus haut. Tu as envie de sortir de chez toi, d'être sociale et de profiter de la vie. Cette période de ton cycle est exactement comme ça : ton « été », c’est le moment où tu ovules, soit généralement autour du 15ème jour de ton cycle.

C'est une saison de ton cycle où tu te sens très confiante, où tu te sens belle. C’est aussi un moment où tu es aussi plus forte que jamais : à toi les poids lourds et les nouveaux records personnels, Superwoman !

- L’estrogène est à son plus haut durant cette phase.

- C’est un bon moment pour t’entraîner en force et en hypertrophie en raison de la hausse d'estrogène qui supporte ton endurance musculaire et ta récupération musculaire.

- Le corps utilise davantage les réserves de graisses comme source d’énergie durant cette période de ton cycle.

- C'est le moment de rencontrer des gens, de passer une entrevue pour un nouvel emploi, d'aller en date et de sortir de chez toi, tu rayonnes de confiance et tu prends plus de risques!

 

La quatrième saison du cycle : l’automne

Comme en automne, on peut comparer cette partie de ton cycle à la saison où la végétation se meurt tranquillement. C'est le moment où les symptômes pré-mensturels atteingnent leur apogée. Deux scénarios sont possible : soit ton corps se prépare à la grossesse ou soit il se prépare aux menstruations.

Cette période dure généralement de 7 à 10 jours avant le déclenchement de tes nouvelles règles.

- Parmi les inconforts que tu peux ressentir cette semaine : fatigue, manque de force, réduction de la récupération, diminution de la motivation, irritabilité, hyper-sensibilité, acné hormonale, ballonnements. C’est le SPM (syndrôme pré-menstruel) qui débute.

- Tu peux aussi faire l'expérience de l'augmentation de ta faim et avoir envie de grignoter davantage qu'à l'habitude. Les fringales pour des aliments sucrés et riches en glucides sont aussi normales.

- Certaines femmes pourront continuer de s’entraîner à une intensité moyenne alors que d’autres en seront physiquement incapables. Peu importe ta situation, respecte ton corps et ses limites durant cette période.


D’après ce concept axé sur les différentes « saisons » hormonales, quelle phase de ton cycle féminin te trouves-tu? Si tu n’en es pas certaine, tu peux utiliser le petit Quiz gratuit en ligne que nous avons mis à ta disposition pour te donner une idée d’où tu pourrais te situer dans ton cycle !

 

 

PROGRAMME NATURALME
Laisse-nous t'aider à mieux t'entraîner et t'alimenter autour de ton cycle menstruel pour vivre en harmonie avec tes hormones. 

COMMENCER
DISCUTER AVEC UNE ENTRAÎNEUSE BARBELLE

 

 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article ava-sol-nxYdGSGi-nU-unsplash

    3 raisons pour lesquelles suivre ton cycle menstruel va t’aider à diminuer ton taux de gras de façon stable

    2019-09-03 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article benjamin-klaver-zAtTuN6Ykok-unsplash

    Le meilleur moment de ton cycle pour faire du HIIT

    2019-10-02 22:27:16 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article AND_7174

    T’entraîner durant tes règles : fais ça, pas ça !

    2019-10-06 21:30:40 | Anne-Marie Gobeil