4 façons de manger santé sans que ça soit une corvée

20 Février 2019 | Anne-Marie Gobeil

EEA0FE47-C0E1-43FB-9A38-7D93FFC467EF

Manger santé est un casse-tête pour beaucoup de femmes. C’est intimidant, ça semble compliqué et surtout, manger santé nous semble toujours être une corvée difficile à accomplir.

Mais tu sais quoi? Ça n’a pas besoin d’être comme ça. Je crois juste que plusieurs femmes essaie de changer leur habitudes alimentaire à l’envers : pour changer comment tu manges, tu ne dois pas changer des choses à l’extérieur de toi, tu dois changer les pensées dans ta tête en premier.

Manger santé, ça n’a pas besoin d’être pénible et j’ai 4 conseils qui vont t’aider à naviguer ta nutrition.

 

Ton corps n’est pas une poubelle

Je pense que la chose qui a vraiment été un tournant pour moi (et pour beaucoup de mes clientes en nutrition) a été de réaliser que mon corps n’était pas un dépotoir.

Un beau jour, j’ai juste compris que si je voulais me sentir vraiment bien, en dedans comme en dehors, je ne pouvais pas utiliser du carburant de piètre qualité. Je ne peux pas te dire comment c’est arrivé, mais j’ai arrêté de m’en faire avec les QUANTITÉS et les calories et à me préoccuper davantage de la QUALITÉ des aliments que je mettais dans mon assiette. J’ai juste cessé de faire l’autruche et de penser que je pouvais réussir à atteindre mes objectifs santé sans avoir à faire de compromis.

Ta capacité à améliorer tes habitudes alimentaire commence avec te témoigner plus de respect. Ces changements que tu veux apporter à ta vie, à ton corps, à ton poids, peu importe, ils doivent venir d’un endroit où règne l’amour-propre ; tu ne peux pas évoluer si tu ne choisis pas de le faire par amour pour ton corps.

 

Progression, pas perfection

Si tu crois véritablement que tu vas te mettre à manger santé et faire tout à la perfection dès le départ, tu te trompes. Personne ne peut réussir à incarner une telle perfection dès le début.

Si tu te mets une telle pression sur les épaules, manger santé va vite te donner une sérieuse migraine et tu vas trouver mille-et-unes raisons de croire que tu n’as pas ce qu’il faut pour y arriver.

Alors qu’en réalité, il n’en est rien. Tu PEUX réussir. C’est juste que tu veux aller trop vite. Brûler des étapes.

Je ne conseillerais JAMAIS à quelqu’un qui entame un virage santé de couper tout le sucre. Je ne lui ordonnerais jamais de dire adieu au pain, aux pâtes et aux desserts d’un trait. Tu dois t’entraîner à marcher avant d’apprendre à courir, et c’est pareil en nutrition.

Vise la progression et les changements réalistes comme : « Cette semaine, je vais remplacer mon troisième café par un verre d’eau », « Aujourd’hui, je vais manger deux portions de légumes de plus qu’à mon habitude » ou « Durant le prochain mois, je vais me préparer un lunch pluôt que de diner sur le pouce au travail ». La perfection n’est pas au rendez-vous, point.

 

Cuisine plus

Met la main à la pâte (carrément) ! Je crois véritablement que t’alimenter sainement ne devrait ni être plate, ni t’enlever le plaisir de manger et que tu peux connecter encore mieux avec les aliments sains que tu choisis d’intégrer dans ta vie en créant un bon repas de tes propres mains.

Je pense que c’est extrêmement positif d’associer la cuisine à l’alimentation saine. Non seulement, tu seras fière des repas que tu concoctes, mais ça te prouvera également que tu peux continuer à avoir du plaisir en mangeant sainement et que c’est possible préparer des festins équilibrés, frais et goûteux pour ta famille et tes amis.

 

Tu n’as pas à te priver de tes aliments favoris

Quand je demande aux femmes quel est leur plus gros défi alimentaire, la réponse qui ressort le plus souvent est qu’elles ont de la difficulté à faire une croix sur leur gâteries préférées. Que ce soit le chocolat, le fromage ou le vin qui te fasse fondre, sache que tu n’as pas à les rayer de ton existence pour atteindre tes objectifs santé.

Soit tu t’engages à les consommer avec modération (je n’ai jamais vu personne prendre 10 lbs parce qu’elle avait bu un verre de vin le samedi soir dans mes 6 années d’expérience en tant qu’entraîneure) ou soit tu les remplaces par des alternatives plus santé (personnellement, je manges du chocolat noir 85% TOUS LES JOURS depuis des années!).

À go, on arrête de se déculpabiliser! Atteindre l’équilibre alimentaire, c’est aussi cesser de catégoriser les aliments comme bons ou mauvais et ne pas faire une crise d’anxiété quand on a le malheur de se gâter un peu.

Adoptes la règle du 80/20 ; 80% d’aliments sains, naturels et nourrissants et 20% d’aliments plaisants qui te permettent de profiter de la vie. À long terme, ce n’est pas ta capacité à ne faire aucun écart alimentaire qui va être payant, c’est plutôt ton aptitude à manger relativement équilibré sur une longue période de temps.

Quelle est ton embûche #1 ou bien ta plus grande difficulté quand il est question d'apprendre à manger santé? Laisse-moi le savoir en commentaire afin que je puisse te donner un petit conseil pour t'aider!

 

 

 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article

    VEGAN, c'est pour toi? Le bon, le mauvais & l'incroyable

    2017-01-27 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article

    Pourquoi souffres-tu de violentes fringales ?

    2017-10-05 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article 1F21741E-E9D0-461C-AA11-1DE2E84BFE6D

    La règle du 80/20, est-ce que ça marche vraiment?

    2019-03-24 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil