La différence entre les facteurs que tu contrôles et ceux que tu ne contrôles pas

16 Avril 2019 | Anne-Marie Gobeil

Finale02-091

Devenir une meilleure version de toi, ça ne se limite pas à ce que tu peux changer à l’extérieur de ton enveloppe corporelle, malgré qu’on apprécie toutes de voir le fruit de nos efforts se manifester en nouveaux gains de muscles. Et même si on aime toutes se sentir devenir plus fortes, devenir ta meilleure toi, ça ne se limite même pas non plus à la quantité de poids que tu peux soulever ou au nombre de push-ups consécutifs que tu peux enchaîner.

Pour taper en plein dans ton potentiel maximal, tu dois focuser sur les choses qui comptent.

Il y a des choses qui sont superficielles et auxquelles tu ne devrais pas accorder d’importance : par exemple, tu ne choisis pas ton bagage génétique, si ton corps a la capacité de prendre du muscle facilement ou bien quel est ton poids santé. Tu ne contrôles pas les autres femmes ou bien la vitesse à laquelle leur corp évolue et progresse. Ça ne sert à RIEN de chercher à te battre contre tous ces facteurs que tu ne contrôles tout simplement PAS. Par contre, tu as un impact direct sur un paquet d’autres choses qui elles, finissent par peser lourd dans la balance!

Voici 4 choses sur lesquelles tu devrais te concentrer si tu veux avoir du succès à long terme dans ta mise en forme :

 

1. La qualtié de ta nutrition

Je ne te parle pas de suivre une diète stricte à la lettre. Je ne te parle même pas de compter les calories que tu manges au quotidien. Je te parle surtout de commencer à choisir des aliments réellement sains qui vont servir à nourrir toutes les cellules de ton corps. En simple : une abondance de légumes, de proétines (végétales et/ou animales), de glucides complexes, de fibres, de fruits, de noix et autres bons gras. Des aliments vrais, sans liste d’ingrédients qui ne finit pas de finir.

Si c’est vrai que tu ne contrôles pas sa génétique et à quelle vitesse on perd du gras/prend du muscle/devient plus forte/améliore son endurance, tu contrôles à 100% ce que tu offres comme type de carburant à ton corps pour non seulement atteindre tes objectifs, mais être en meilleure santé et avoir plus d’énergie, de concentration et de vitalité.

Ton approche nutrition devrait être équilibrée. Le mot équilibre signifie surtout que tes habitudes alimentaires sont réalistes et relativement faciles à maintenir sur le long terme (autrement dit : qu’elles n’encouragent pas  à la privatisation ou à la restriction des aliments). Oui, tu as entièrement le droit de profiter d’un souper entre amies, d’une date ou d’un popcorn au cinéma de temps à autres. Ce que gérer la qualité de ta nutrition implique, c’est de faire des choix sains la majorité du temps pas parce que tu ressens de la culpabilité si tu ne le fais pas, mais bien parce que tu souhaites traiter ton corps avec le plus de respect possible.

 

2. Ton sommeil

L’heure à laquelle tu vas au lit et celle à laquelle tu te lèves le matin dépend de toi. Il faut que tu réalises que ton corps a autant, sinon plus, besoin de récupérer qu’il a besoin de bouger et de manger sainement. Parler de sommeil n’est pas aussi glamour que de jaser d’entraînement à haute intensité qui brûle un tas de calories et te laisse ruisselante de sueur, mais c’est un facteur aussi essentiel à ton succès.

Je sais qu’il n’est pas réaliste pour tout le monde de viser 8 heures de sommeil consécutives, et peut-être que ce n’est pas l’objectif sur lequel tu devrais miser si ça ne correspond pas à TA réalité. Plutôt, intervient là où tu le peux : maximiser la qualité de ton sommeil.

Si tu ne peux pas recharger tes batteries durant 8 heures par nuit, assure-toi d’établir une routine du soir qui favorise la récupération. Je parle de gestes simples comme éviter de s’exposer à la lumière bleue des écrans de télévision, ordinateur et cellulaire qui garde ton cerveau en mode éveil et pertube l’atteinte d’un sommeil profond. Je parle de prendre un bain de sel d’epsom ou incorporer un supplément de magnésium qui favorise la récupération et l’endormissement. Je parle de décompresser avant d’aller au lit. La caféine est aussi à mettre de côté 10 à 12 heures avant son heure de coucher habituelle. Ce sont de petits gestes qui peuvent avoir un grand impact à long terme pour la personne qui ne réussit pas à cumuler suffisement d’heures de repos.

 

3. Les énergies et gens dont tu t’entoures

La santé, ce n’est pas uniquement ce que tu manges, c’est les gens dont tu t’entoures, les énergies auxquelles tu t’exposes et les pensées qui habitent ton esprit. Créer un cercle social positif où on se sent non seulement acceptée, mais aussi soutenue est vraiment important. Changer ses habitudes de vie n’est pas un processus facile, mais il est beaucoup moins ardu quand tu as des amies ou des membres de ta famille qui t’encouragent dans ton processus de mise en forme. Au fait, être mal ou bien entourée peut faire toute la différence entre le succès et l’échec.

Les gens qui te découragent vis-à-vis ton mode de vie et ton désir de devenir la meilleure version de toi-même veulent-ils réellement ton bien-être et ton bonheur? Mon point de vue là dessus? Si les gens près de toi ne sont pas près à t’encourager à devenir une version plus en santé et plus confiante de toi-même, clairement vous ne prenez pas la même direction dans la vie et ces relations ne sont pas faites pour durer.

Tu ne le sais peut-être pas encore, mais tu contrôles 100% des gens qui font partie de ton cercle. Si tu ne les trouvent pas dans ton quotidien, tu peux facilement retrouver ces personnes motivantes qui t’encourageront dans la Communauté Barbelle en ligne.

 

4. Les routines que tu adoptes

Que ce soit de prendre l’habitude de faire ton lunch pour le lendemain avant d’aller te coucher, de débuter la journée en prenant 5 minutes pour méditer ou bien de toujours te réserver un moment après tes entraînements pour t’étirer, sache que toutes les petites routines que tu adoptes, aussi insignifiantes peuvent-elles te sembler, s’embranchent ensemble et génèrent de réels changements positifs sur le long terme. Tes petits rituels sont importants : choisis-les bien.


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article

    5 façons simples de prendre sa nutrition en main ce printemps

    2018-03-09 00:00:00 | Roxane Thibault

  • Lire l'article mr-lee-618503-unsplash

    Te sortir d'une mauvais passe et retrouver ta motivation : Comment faire?

    2018-04-14 00:00:00 | Juliane Marino