Santé, ce mot qu'on prend toutes à la légère

02 Avril 2019 | Anne-Marie Gobeil

barbelle-4301

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) offre une définition de la santé simple :

« La santé est un état de bien-être physique, mental et social complet et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité »

Par conséquent, c’est excessivement difficile de juger de la véritable santé de quelqu’un en se fiant uniquement à l’aspect physique de son corps : sa silhouette, son pourcentage de gras, son poids, son apparence, la densité de ses muscles, ses performances athlétiques.

Pourtant, la première chose qu’on suggère aux gens qui mettent les pieds dans le gym pour la première fois est qu’en perdant du poids et en réduisant leur tour de taille, leur santé montera en flèche. Et si c’est absolument vrai que d’être active et manger sainement réduit notre risque de développer des maladies chroniques et améliore notre qualité de vie, c’est un peu hypocrite de ne regarder que l’enveloppe corporelle de quelqu’un pour évaluer si son niveau de santé progresse ou régresse.

J’ai déjà été la vision populaire de la « santé » sur deux pattes : abdominaux visibles, muscles définis et poids plume. Je rentrais dans un jeans de taille 2, mais pour maintenir ce physique-là, je devais passer pas moins de 4 heures par jour au gym (je me rendais religieusement à la salle de sport le matin, sur mon heure du midi et le soir). Le restant du temps, je le passais à travailler, préparer mes repas et dormir. Je n’avais aucune qualité de vie, j’étais déprimée, coupée du monde, isolée et je n’entretenais aucune relation avec d’autres êtres humains. Mon univers entier était consumé par le désir de « ressembler » à quelque chose qui respirait la santé et la beauté, mais à l’intérieur, c’était le chaos.

Je sais que tu SAIS tout ça : la santé c’est autant interne qu’externe. Mais peux-tu dire avec certitude que tu as accordé AUTANT d’importance à tous les aspects de ta santé dans les derniers mois :

Ta santé physique
Ta santé mentale
Ta santé sociale
Ta santé émotionnelle

Vraiment? Est-ce que ta santé est véritablement une priorité à tous les niveaux ou il n’y a que ton « bikini body » qui t’importe?

As-tu passé autant de temps à cultiver des relations humaines saines qui t’ammènent à naviguer vers la meilleure version de toi-même qu’à donner ton 200% durant ta séance de cardio HIIT pour brûler un max de calories?

Est-ce que tu peux affirmer que ton moral est aussi en forme que tes muscles?

Prends-tu autant au sérieux tes émotions et ton niveau de stress que ton pourcentage de gras ou ton poids?

La santé, ce n’est clairement pas superficiel ni uniquement physique. Ce n’est pas aussi simpliste que l’absence de maladie. C’est loin d’avoir uniquement à voir avec si tu manges « trop de sucre » ou « pas assez de légumes ». Ce n’est pas « je suis capable de courir 5 km sans m’arrêter » ou « je peux soulever le double de mon poids au Deadlift ». La santé, ça ne se calcule pas comme ça. La santé, ce n’est pas un panneau d’affichage néon qui clignote : ça ne se voit pas toujours clairement. Ça se sent, surtout.

Être en santé, ça exige qu’on s’investisse quotidiennement dans son bien-être. Qu’on prenne le temps d’apprendre à se connaître. Qu’on communique mieux avec notre corps, notre esprit et notre âme mais surtout qu’on cesse de faire la sourde oreille et d’en faire qu’à notre tête.

En passant, je n’ai pas encore maîtrisé l’art d’être en santé moi non plus. C’est un processus qui dure toute une vie et je ne suis pas mieux placée qu’une autre pour juger où toi tu en es dans TON cheminement. Je suis sur le même chemin que toi et je suis loin d’être arrivée à destination.

Ne te mets pas la pression d’être parfaitement en santé et équilibrée de la tête aux pieds ; apprécie plutôt que chaque jour, quand tu sors du lit le matin, il s’agit d’une opportunité d’améliorer un peu ta santé. Que ce soit en buvant un grand verre d’eau citronnée plutôt qu’un Latté au caramel ou bien en choisissant de rompre avec cet emploi trop stressant pour retourner aux études, tu es à une décision près de faire une différence sur ta santé.


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article IMG_0238

    En forme et en santé à toutes les tailles : comment te défaire des stéréotypes

    2019-07-11 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article rawpixel-1055780-unsplash

    Voici les pâtes les plus santé sur le marché !

    2018-10-10 19:24:03 | Anne-Marie Gobeil