Le problème avec les aliments sans sucre

05 Avril 2019 | Alexandrine Bistodeau

joanna-kosinska-559792-unsplash

 

Le sucre ajouté… On le sait, c’est l’ennemi #1 de notre corps.

Que notre objectif soit d’améliorer notre composition corporelle, d’optimiser notre santé ou bien de prendre de la masse musculaire, il est primordial de diminuer notre consommation de sucre.

Il est démontré qu’un être humain devrait consommer un maximum de 25 grammes de sucre par jour. Honnêtement, j’ai rarement vue des personnes consommant moins de 40-50 grammes par jour même en faisant très attention à leur alimentation.

 

Le sucre : une vraie drogue

Le sucre est considéré comme une drogue pour notre corps, il est donc très difficile de le couper drastiquement. Certains ont des céphalées (mal de tête), des baisses d’énergie ou bien des rages de sucre incontrôlables. Il est donc important de couper graduellement celui-ci.

Plusieurs personnes se tournent vers des substituts au sucre, c’est-à-dire les édulcorants artificiels. Ceux-ci ont un pouvoir sucrant nettement plus fort que le sucre traditionnel et ne contiennent pas de calorie en tant que tel. C’est dans cet optique que plusieurs compagnies ont mis sur le marché des produits diètes n’ayant aucune calorie tout en gardant le goût sucré. Cela semble trop beau pour être vrai non?

Par contre, les édulcorants ne sont pas sans conséquences. En effet, ils ont de grosses répercussions sur le système digestif. En fait, ils ont une action négative sur le système digestif, c’est-à-dire qu’ils modifient l’équilibre microbien.

De plus, plusieurs études s’entendent pour dire qu’ils seraient responsables d’une hausse de sécrétion d’insuline tout comme le sucre blanc. Cette hormone de stockage est sécrétée par le pancréas lorsqu’il y a consommation de glucides.

Être insulino-résistant donc résistant à l’insuline est particulièrement problématique puisque le corps a de la difficulté à bien stocker l’apport énergétique. C’est comme si nos cellules étaient des entrepôts et que les employés de notre corps plaçaient la marchandise au mauvais endroit. Cela aurait nécessairement des conséquences sur le bon fonctionnement de l’entrepôt, soit de notre corps. C’est également la cause principale du diabète de type II ainsi que plusieurs autres maladies.

 

Si le sucre et les édulcolorants ne sont pas une option santé, qu’est-ce qu’on peut utiliser?

Il existe une alternative naturelle et qui ne semble pas avoir d’impacts négatifs majeurs sur la santé. En effet, le stévia est une plante de plus en plus utilisée par les compagnies de suppléments et de boissons gazeuses. Il a un grand pouvoir sucrant soit de 2g de stévia pour 100g de sucre.

Personnellement, mes suppléments sont tous sucrés au stévia et je l’utilise également dans mon café.

Il est possible d’utiliser certains sucres naturels comme le miel biologique ou de consommer un fruit afin d’avoir une petite dose de sucre.

Bref, je vous conseille de vous tourner vers des alternatives le plus naturelle possible quand il est question de dominer ses envies de sucré.


Alexandrine Bistodeau

Alexandrine Bistodeau

Collaboratrice entraînement

Alexandrine est étudiante en réadaptation physique et entraîneure depuis maintenant deux ans dans la région de Trois-Rivières. Son but premier est de promouvoir la santé et le bien-être, que ce soit par un mode de vie actif, une alimentation saine ou tout simplement par la gestion du stress et de l'anxiété. Alexandrine croit en le concept que chaque jour est une nouvelle opportunité de dépasser ses limites et d'accomplir des choses incroyables. #GIRLPOWER


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article

    Devrais-tu consommer des édulcorants pour contrer tes rages de sucre?

    2017-02-20 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article

    3 nouveaux produits coup-de-coeur ANTI envie de sucre

    2017-04-23 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article

    Boules d'énergie choco-abricot coupe rage de sucre véganes, sans gluten, sans sucre

    2017-09-15 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil