As-tu vraiment besoin d'un programme d'entraînement personnalisé?

26 Mai 2019 | Anne-Marie Gobeil

sven-mieke-1486099-unsplash

Quand on parle d’un programme d’entraînement personnalisé, on parle d’un programme hyper-adapté à un individu. On parle de quelque chose d’unique, de calibré « sur-mesure » et certainement pas générique. On parle d’expertise, de détails et qui, un peu comme la chaussure de verre de Cendrillon, est fait que pour chausser qu’une seule personne. Le contraire d’un programme personnalisé serait un groupe de cours où l’ensemble des participants suivent le même entraînement simultanément.

Mais toi, as-tu VRAIMENT besoin de dépenser une petite fortune dans un programme personnalisé pour atteindre TES objectifs?

 

Ça dépend de ton objectif!

Les programmes personnalisés sont monnaie courante pour les athlètes de haut niveau. Après tout,  quand il s’agit d’aiguiser encore plus finement ses atouts athlétiques pour augmenter ne serait-ce d’un pourcent ses performances sportives, pour un athlète olympique, ça en vaut le coup.

Depuis plusieurs années cependant, les programmes hyper-spécifiques ont de plus en plus la cote dans le commun des mortels comme toi et moi. Je comprends, TOUT LE MONDE croit avoir besoin de quelque chose de « spécial », d’une formule « unique » et « individualisée » pour atteindre ses objectifs.

Au début de ma carrière d’entraîneure, je travaillais personnellement avec mes clientes. Autrement dit, je les accompagnais dans le gym et je m’assurais également de leur créer des programmes d’entraînement super personnalisés.

À l’époque, je croyais fermement que tout le monde avait besoin d’un programme très adapté, débutants, comme intermédiaires et avancés.

Avec le recul, je réalise que j’avais tort : la majorité des gens n’ont pas besoin de du fait-sur-mesure hors de prix lorsqu’il s’agit d’entraînement. La plupart des femmes avec qui je travaille ne veulent pas aller aux Olympiques. Elles veulent simplement se sentir mieux dans leur peau, être assez en forme et santé pour voir leurs enfants grandir et aimer ce qu’elles voient dans le miroir quand elles s’y regardent nues. Point.

Elles ont uniquement besoin d’un BON programme qui les fait sortir de leur zone de confort tout en respectant leur niveau actuel.

 

Ça dépend de tes limitations

Il y a des gens qui ont des limitations claires, comme des blessures existantes ou antérieures ou encor eun handicap physique, par exemple, qui ont nécessairement besoin d’un plan de match qui est adapté. Ça ne veut pas dire que tu ne peux pas participer à un groupe en groupe, suivre un programme Barbelle avec le reste de la communauté ou bien t’inscrire au CrossFit. Ça veut simplement dire que tu dois être consciente que tu auras besoin d’un peu plus d’assistance et de personnalisation au niveau de ton programme d’entraînement pour bouger de façon optimale.

 

Ça dépend de comment tu perçois le corps humain

Au début de ma carrière d’entraîneure personnelle, j’étais aussi personnellement impliquée dans les compétitions Fitness. C’était un hobby, mais la façon dont mon entraînement était structuré y prenait ses racines. Pour moi, à l’époque, l’entraînement servait à fasçonner un physique très précis en musclant spécifiquement certains groupes de muscles davantage que d’autres en en contrôlant mon pourcentage de gras. Je voulais « affiner ma taille », « élargir mon dos », « augmenter le volume des mes fesses », « arrondir mes épaules. »Par conséquent, mon programme d’entraînement était bâtis uniquement en fonction de mes objectifs esthétiques très (très) pointilleux, pas pour être fonctionnelle, athlétique et en forme.

Je travaillais chaque groupe musculaire individuellement et je voyais le corps comme un canva : un peu plus d’épaules ici, un peu moins de quadriceps là! C’était la mentalité générale parmi les entraîneurs à l’époque. Après tout, combien de fois j’ai entendu une cliente, assise en face de moi dans mon bureau au gym, me lancer : « J’aimerais vraiment perdre du gras entre les cuisses, mais faire aussi grossir mes fessiers et perdre des hanches. »

Euh, quoi?

Les programmes personnalisés que je créeais étaient donc destinés à « équilibrer » le peuple et à tenter d’accomoder ces milles-et-unes demandes complexes. La vérité? Tu ne peux pas perdre de la graisse entre les cuisses en même temps que tu bâtis du muscle aux fessiers et que tu retranche 3 pouces de tes hanches : ça ne fait aucun sens!

Aujourd’hui, c’est tout le contraire ! Alors que j’ai encore des objectifs physiques et que j’aime le corps pour lequel je travaille si fort au gym, je ne carresse plus le rêve d’atteindre cette image de « perfection » et de symmétrie quand il est question de mon apparence.

Je vois plutôt mon corps dans son enemble et je mesure mon niveau de succès avec mes capacités : est-ce que je deviens plus forte/plus endurante/plus rapide/plus mobile? Est-ce que j'améliore ma techique? Est-ce que je me sens plus énergique? Est-ce que je suis fière de moi et plus heureuse?

D’ailleurs, je ne créer plus de programme personnalisés. Je conçois des programmes ouvert à toutes les femmes selon des objectifs précis comme un gain musculaire ou bien un changement de la composition corporelle (réduction du taux de gras), mais rien qui ne saurait convenir qu’à une seule personne.

Pourquoi? Parce que tous les corpsont exactement le même nombre de muscles et fonctionnent sensiblement de la même façon lorsque soumis à un effort physique :

  • - On déchire nos fibres musculaires via l’entraînement, puis on les rebâtit durant nos périodes de récupération.
  • - On brûle des calories à l’effort, puis, combiné aux choix alimentaires qu’on fait, notre corps vide nos réserves graisseuses
  • - Plus on travaille en musculation, plus on augmente notre force
  • - Plus on incorpore de cardiovasculaire, plus on augmente notre endurance
  • - Plus on inclut d’exercices à haute intensité en intervalles de type sprints, plus on augmente notre explosivité

Les principes de bases s’appliquent vraiment à tous et à toutes. Je me répète, mais encore une fois, si ton objectif est d’aimer ce que tu vois nue ou bien de te sentir vraiment en forme, tu as davantage besoin de mixer musculation, cardiovasculaire, flexibilité, alimentation saine et constance que d’un programme de pro pour d’arriver à tes fins.

Je crois réellement que lorsqu’il s’agit de suivre un programme qui te donnera de bons résultats, tu dois simplement trouver quelque chose qui te motive à donner ton meilleur effort et qui te permet de te challenger en respectant ta courbe de progression naturelle. Les choses n’ont pas BESOIN d’être compliquées.


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article

    Une heure d'entraînement par jour, c'est assez ?

    2017-01-08 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article

    Maux de dos pendant l'entraînement ? Essaie ça !

    2017-01-10 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil