Réduire son pourcentage de gras : tout ce que tu devrais savoir AVANT de te lancer

03 Juin 2019 | Anne-Marie Gobeil

IMG_0298

Vous êtes nombreuses à vouloir éclaircir le dossier du pourcentage de gras et je peux TOTALEMENT comprendre pourquoi.

C’est un sujet complexe, captivant et épineux, mais saisir les grandes lignes du sujet peut grandement t’aider à travailler en équipe AVEC ton corps plutôt que CONTRE lui. Tout ce que tu dois savoir se trouve dans ce blog :

1. De un, le pourcentage de gras ne devrais JAMAIS primer sur ton bonheur, ton bien-être ou passer avant ta santé. Aussi, il faut comprendre qu’un même pourcentage de gras peut avoir un look complètement différent sur deux femmes ; c’est une question de génétique, de musculature et de morphologie. Il n’existe pas « bon » ou de « mauvais » pourcentage de gras et celui-ci ne raconte pas TOUTE L’HISTOIRE sur ton noveau de forme physique. J’étais bien dans ma peau à 24% de gras autant qu’à 18%. Ce n’est pas le CHIFFRE qui compte, c’est comment TOI tu te sens.

2. Le pourcentage de gras, c’est une question de santé digestive et plus particulièrement de microbiote. Pour faire simple, notre tube digestif peut être tapissé de BONNES et/ou de MAUVAISES bactéries. De mauvaises habitudes alimentaires, la consommation accrue de sucre, la sur-utilisation d’antibiotique et l’accumulation de toxines peut mener à un débalancement où les mauvaises bactéries sont en dominance. Un tel débalancement a de nombreuses conséquence, dont la favorisation de l’accumulaion de gras. Pour rétablir l’équilibre, on consomme des aliments riches en probiotiques (les BONNES bactéries) et en prébiotiques (qui sont la nourriture des bonnes bactéries) comme le Kimchi, le yogourt, le Kefir, le Tempeh, le Kombucha, le Sauerkraut, l’huile de coco, les bananes, l’ail, les oignons, les asperges.

3. Cheatmeal, oui ou non? Je déteste ces mots! Remplaçons CHEATMEAL par REPAS LIBRE. Pour qu'un repas libre soit bien utilisé par le corps (et pas expressément envoyé directement dans nos fabuleuses réserves de gras), il faut d'abord vider nos réserves de glycogen musculaire (l'énergie contenue dans le muscle) afin de les rétablir avec notre repas libre.

En fait, le corps fait réserves de glycogen plutôt que réserves de graisse à ce moment-là puisque le besoin d'énergie est imminent. Cependant, pour vider nos réserves de glycogen intra-musculaire, il faut travailler et travailler FORT durant plusieurs jours autant au gym qu'au niveau de notre nutrition, dernière qui ne doit PAS comprendre la consommation de glucides simple ou rapides qui inhibent la combustion du glycogen. Le repas libre devient donc acceptable et justifiable quand on a payé nos dues durant au moins une semaine.  Évidemment, là où ça se corse, c'est quand "repas-récompense" rime avec buffet à volonté et festival du dessert. Un repas libre reste UN REPAS CALORIQUE. Et ces calories VONT influencer ta progression, voir la ralentir.

Tu dois en être consciente. Utilises le repas-récompense s'il t'aide à rester plus assidue le reste de la semaine mais ne t'attends pas à progresser si tu consommes 6000 calories en un seul repas, c'est insensé.

4. Stress et sommeil : ils sont TELLEMENT importants et vitaux dans le dossier pourcentage de gras et ils devraient figurer en haut de ta liste de priorités, au même titre que ton alimentation et ton entraînement. Limiter ton exposition au stress (ou du moins, gérer ton stress au quotidien) ainsi que de t’assurer de laisser ton corps récupérer aide à normaliser la production de cortisol dans le corps, ce qui fait un monde de différence.

5. Garde tes entraînements COURTS de façon à ce qu’il soient INTENSES. Savais-tu que les entraînements les plus efficaces et exigeants que j’ai fait de toute ma vie duraient tous moins de 20 minutes ?! Tu n’as vraiment PAS besoin de t’entraîner durant plusieurs heures par semaines pour générer des résultats. Ce que tu dois viser c’est d’atteindre un niveau d’intensité presque maximal où tu te dépasses vraiment. Et comme il est physiquement IMPOSSIBLE de maintenir une intensité aussi élevée durant des heures, tes entraînements devront nécessairement être plus brefs. Oublie les « vieilles croyances » et fonce vers le facteur intensité.


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article

    Aideu gras-de-bye-bye ? Les pires erreurs que tu devrais éviter de faire pour obtenir des bras tonifiés !

    2017-01-30 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article

    Comment prendre du muscle...sans prendre de gras ?

    2017-02-06 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article

    Mythe ou réalité : L'alimentation Kéto, brûle-t-elle vraiment plus de gras?

    2017-10-16 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article photo-1470468969717-61d5d54fd036

    Comment optimiser ta perte de gras sans passer des heures au gym

    2019-02-19 00:00:00 | Juliane Marino