Comment faire pour retrouver ton corps d'avant après avoir eu un bébé?

16 Juillet 2019 | Anne-Marie Gobeil

IMG_2490

Comment peux-tu faire pour retrouver ton corps « d’avant » après avoir eu un bébé?

C’est une question qu’une quantité incroyable de femmes se posent. Et la mentalité selon laquelle tu « devrais » retrouver ton corps d’avant après avoir traversé un changement physique et psycholgique aussi monumental que la grossesse est vraiment destructrice pour les femmes.

Oui,  destructrice.

Ce n’est pas correct de faire croire aux mamans que si leur corps change, il devient instantanément inadéquat et que le seul but autour duquel on devrait travailler, nous les mamans, est de retrouver à tout prix notre corps d’antan.

Parce que m’attacher désespérément à un mirage de mon corps pré-bébé, ça va vraiment m’aider à me sentir plus complète et comblée…NOT.

 

Mon corps ne sera jamais exactement le même qu’avant. C’est la vie, point.

En surface, il est vrai qu’il est possible que je ressemble à la version antérieure de moi-même.

C’est plus-que-possible que je rebâtisse mes muscles perdus, que je perde le poids gagné durant ma grossesse, que je retrouve mon endurance cardio et même que je récupère un jour mes abdominaux.

Je sais que je vais être me sentir vraiment forme à nouveau, avec des efforts et beaucoup de patience. Je cultive des objectifs. J’ai envie de me sentir forte. J’aspire à me sentir bien dans ma peau.

Ça se peut très bien que tu me croises dans la rue ou dans un Barbelle Bootcamp et que tu trouves que je suis pareille qu’avant d’avoir un bébé.

Mais moi je SAIS que je ne me sentirai plus jamais pareille dans mon corps de maman, que ma peau n’aura plus la même texture, mes hanches plus la même circonférence et que mes anciens vêtements ne me feront plus comme un gant.

Je sais que je ne me sentirai pas toujours pleine d’énergie parce que bébé, lui, il ne fait pas exactement ses nuits et qu’être maman et prendre soin de ses p’tits, c’est un emploi à vie.

Surtout, je sais que c’est irréaliste de viser à ressembler à une « moi » qui n’existe plus.

Et toi non plus, tu ne te sentiras plus exactement comme avant après avoir eu des enfants. Ce n’est pas une mauvaise chose, en passant, c’est simplement différent. Ça peut être différent d’une belle ou d’une agaçante façon, ça c’est à ta discrétion et si tu décides de voir le verre à moitié plein ou à moitié vide.

 

Une nouvelle façon de vivre = un nouveau corps

Quand tu deviens maman, tu ne fais plus les choses comme avant. C’est vrai que ta vie change et que soudainement, tu n’es plus ta priorité numéro 1.

Je ne dis pas que devenir maman signifie que tu te laisses tomber et décrépir. Oh que NON.

C’est juste que, comment tu peux t’attendre à être identique à « avant » après bébé alors que ta vie est complètement changée?

Soyons réalistes, c’est impossible.

Avant bébé, j’avais une quantité de temps illimitée pour m’entraîner aussi longtemps que je le souhaitais, je pouvais passer des heures à cuisiner et même penser à comment j’allais agencer mes vêtements de sport à mes chaussures. Maintenant, il y a un petit être vivant qui dépend à 100% de moi.

Entre changer/laver/cajoler/allaiter bébé, j’ai vraiment moins de temps pour moi et ces moments-là, où je me choisi, ils demandent de l’organisation.

Souvent, je CHOISIS de m’étendre au sol et de jouer avec bébé plutôt que de m’entraîner plus longtemps. Souvent, je CHOISIS de dormir plus tard le matin, juste parce que je ne troquerai pas nos câlins du matin pour une session de cardio.

Comme je le mentionnais dans une récente publication sur mon compte Instagram, je ne sais jamais vraiment de combien de minutes je dispose pour m’entraîner. Parfois Vik me laisse bouger durant une heure complète et d’autres fois (aka hier!), il ne me laisse pas aller plus loin que mon warm-up.

Je ne sais jamais non plus comment je vais me sentir : tu ne reçois pas une notification sur ton cellulaire quand les dents et les poussées de croissance décident de venir pertuber le sommeil de ton mignon ou de ta mignonne.

Dire que mon mode de vie et ma routine ont changé de A à Z est un euphémisme.

Parfois, je culpabilise et j’ai même des jours où ma confiance est à plat. Ce n’est pas parce que je choisis d’être généralement optimiste que je n’ai pas de journée de m*rde moi aussi. Je suis humaine autant que toi et on doit toutes affronter nos démons de temps à autres.

Il y a des jours où ça m’angoisse de ne pas être capable « d’accomplir » ce que j’ai l’impression que je « devrais » accomplir. Des jours où j’ai l’impression de tout faire à moitié, d’être un échec sur toute la ligne.

Des épisodes comme ça, je crois qu’on en a toutes et que c’est parfaitement normal. C’est quand te sentir comme ça devient ton quotidien que c’est alarmant.

Imagine le mal-de-vivre que je transporterais quotidiennement si je me mettais la pression de retrouver mon 6-pack/mes cuisses musclées/mon record au Back Squat le plus vite possible alors que ma vie est complètement nouvelle et (magnifiquement) sans-dessus-dessous.

Personne ne devrait vivre avec ce stress-là. Exact, TU ne devrais pas vivre avec ça.

Il y a d’autres jours où, au contraire, je me sens vraiment fière de moi.

Je me sens fière d’accepter mon nouveau corps sans non plus me résigner à le reléguer aux oubliettes. Oui, je l’ai dis : des jours où je regarde mon reflet dans le miroir et où je me trouve vraiment (vraiment !) belle. (Y a pas de mal à te trouver sexay, mama.) Pour le reste, il y a les leggings Lululemon Align qui épouse tes courbes à la perfection tout en offrant un bon soutien au ventre (ceci n’est pas une publicité, je suis juste carrément en amour avec ce modèle…au grand malheur de mon porte-feuille!)

Il y a des jours où je suis fière de moi de tout « balancer » : carrière, rôle de maman, couple, entraînement.

Je suis fière d’aller au gym (même si c’est juste deux-trois fois par semaine) et de manger santé.

Parce que Dieu sait que ce n’est pas « facile ». Pas plus « facile » pour moi que ça l’est pour toi : c’est un choix. Celui de ne pas m’abandonner.

Tu crois peut-être que ta confiance en toi va venir d’un facteur extérieur, comme la forme que ton corps a, mais c’est faux.

Si c’est vrai qu’on devrait toutes se sentir bien dans notre peau, peu importe si ça implique de s’accepter telle qu’on est ou de changer quelque chose pour se plaire à soi-même davantage, ce n’est pas ton apparence qui détiens les clés de ton estime de toi.

 

Patience…et re-patience.

 

Je sais, je suis impatiente aussi. Impatiente de me sentir à nouveau 100% « moi » dans mon corps

Mais ces choses-là prennent du temps. Après avoir eu un bébé, ton corps est en mode guérison. Arrête de le brusquer avec tes diètes et tes projets de perdre 20 lbs en deux mois, ok? Tu vas te faire plus de mal que de bien.

J’ai toujours été la fille vraaaiment forte qui pouvait soulever de lourdes charges. Je ne sais pas, ça fait partie de moi et ma force, c’est mon dada. Si je suis franche avec toi, en ce moment, je suis moins forte que je l’étais enceinte. Fou, n’est-ce pas ?!

Mais c’est la vérité. Ma réalité, c’est que le cocktail allaitement, fatigue et hormones joue contre ma force brute et ma capacité à « garrocher » autant de poids qu’avant sur ma barre d’haltérophilie. C’est un peu frustrant, mais c’est correct.

Je sais que c’est temporaire. Ça va revenir. Dans quelques mois ou quelques années, importe.

Ton corps traverse la plus importante période de changement quand tu es enceinte

La vie n’est pas encapsulée dans les 12 prochains mois, il y a pas le feu. Si tu n'as pas "rebondi"quelques semaines après avoir accouché, ça ne veut pas dire que tu as fait quelque chose de travers. Respecte ton corps, donne-toi le temps d’apprendre à être maman et puis ensuite fracasse tes objectifs santé.

Souviens-toi qu’être en forme physiquement ne vaut rien si là-haut, mentalement, tu n’es pas alignée. Travaille avec ce corps qui t’a donné tant, pas contre lui.


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article

    Entraînement et vie de nouvelle maman = HELP

    2017-08-18 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article

    5 choses que seules les mamans qui s'entraînent pourront comprendre - Par Kim Robitaille

    2018-01-04 00:00:00 | Kim Robitaille

  • Lire l'article rawpixel-771284-unsplash

    Maman ou future-maman : 4 façons de trouver le temps et la motivation de t'entraîner

    2019-01-14 22:05:15 | Anne-Marie Gobeil