Qu’est-ce que le phénomène de carences post-natales (et surtout, suis-je touchée?)

26 Septembre 2019 | Anne-Marie Gobeil

maddi-bazzocco-519z6xuiMxc-unsplash

 

Les carences nutritionnelles sévères touchent particulièrement les nouvelles mamans.

Après avoir traversé une grossesse où ton corps avait des besoins très exigeants en nutriments, vitamines et minéraux pour soutenir le développement de bébé, il est possible que tu te retrouves avec de nombreuses carences en ces précieux nutriments.

Puis, si tu es de celles qui allaitent, le demande énergétique et vitaminique de la part de ton corps continue. Pour soutenir l’alimentation de bébé, tu dois puiser dans tes propres réserves de nutriments.

Ça c’est sans parler du fait que dans les premières semaines et mois suivant la naissance, les mamans ont parfois de la difficulté à prendre soin d’elles : je sais personnellement que mon hygiène de vie, mon sommeil (évidemment!), ma gestion du stress mais également mon alimentation ont été relégués au second plan après l’avenue de bébé garçon.

On en demande et re-demande de la part de notre corps, mais rarement s’arrête-t-on pour « remplir sa bonbonne ».

 

Quels sont les effets secondaires des carences post-natales sur ma santé et celle de mon bébé?

Les conséquences néfastes de ces carences post-natales agissent comme un effet-domino.

Chez la nouvelle maman qui est touchée, on peut observer entre autres une baisse dramatique d’énergie. Et là, on ne parle pas de la fatigue ressentie qu’on pourrait mettre sur le dos de nos nombreuses nuits blanches au chevet de bébé : il s’agit d’un sentiment de léthargie intense qui nous engloutit et siphonne notre énergie du matin au soir.

D’autres manifestations clairement liées à des carences nutritionnelles en magnésium et/ou en vitamine B touchent la santé mentale. Les mamans carencées sont en outre plus à risque de souffrir d’anxiété, d’agitation, de troubles de mémoire ou bien de dépression.

Puis il y a les impacts sur l’immunité : les nouvelles mamans qui enregistre des déficit en vitamines ou minéraux essentiels développent des infections plus récurrentes. Faire des mastites à répétitions, un blocage puis infection à l’intérieur du sein, qui touchent les mamans qui allaitent, peut être un signal clair de carences.

Celles qui vivaient déjà avec un problème de santé ou d’une maladie chronique avant la grossesse pourraient également remarquer que leurs symptômes sont aggravés suite à l’accouchement. Des douleurs chroniques, des troubles digestifs et de l’inflammation peuvent aussi se développer.

Comme de fait, on peut retracer toutes ces réactions à une carence sévère en nutriments chez maman.

 

Comment corriger les carences nutritionnelles et renverser les effets négatifs sur mon bien-être ?

La façon la plus SIMPLE de pallier au phénomène de carences post-natales est de continuer à prendre ta multivitamine pré-natale, surtout si tu allaites. Évidemment, ta nutrition, particulièrement ta consommation de :

- Fruits et légumes frais ainsi que de glucides complexes (patates douces, riz brun, quinoa, avoine, courge)

- De protéines (particulièrement des poissons gras riches en omégas 3 et des viandes biologiques qui te fourniront un bon apport en vitamine b12)

- Des bons gras (telle les noix, l’huile d’olive, l’huile de coco, l’avocat)

- Des graines comme les graines de lin, de chia, de sésame, de tournesol, de citrouille et de chanvre qui contiennent des omégas 3, du zinc, de la vitamine E, du selenium.

Le magnésium est un minéraux très important pour ton corps. Le seul hic, c’est qu’en période de stress et lorsque tu manques de sommeil (aka, le scénario typique d’une maman qui revient de l’hôpital avec un bébé dans les bras), ton corps puise dans tes réserves de magnésium. Rapidement, on peut observer un manque de magnésium qui mène à d’autres débalancements. Tu peux implémenter un supplément de magnésium biglycinate ou prendre des bains de sel d’epsom quelques fois par semaine pour augmenter tes réserves naturelles de magnésium.

Une vitamine importante dont la majorité des canadiennes sont déficientes est la vitamine D, soit la vitamine du soleil. La vitamine D permet en outre l’absorption du calcium et du magnésium par ton corps, mais joue également un rôle clé dans un tas de fonctions biologiques. Un supplément en gouttes de vitamine D peut grandement améliorer l’humeur et l’énergie globale.

Une maman dérobée des nutriments essentiels dont elle a naturellement besoin est une maman qui ressens plus de fatigue dans les premiers mois de vie de son bébé. Souvient-toi qu’on ne peut pas verser d’un récipient vide et que tu es la meilleure maman que tu peux possiblement être quand tu te sens bien, en dedans comme en dehors.


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article workout

    Retourner à l'entraînement après l'accouchement : mon histoire

    2019-05-12 20:26:34 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article IMG_2490

    Comment faire pour retrouver ton corps d'avant après avoir eu un bébé?

    2019-07-16 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article 02813152-5AEF-4F31-8B38-473CC4F75E93

    La vérité sur la peau du ventre en post-partum (+ les bons gestes qui vont l'aider à reprendre un maximum d'élasticité)

    2019-08-25 22:20:04 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article 78525058-2F84-42D7-AEE9-3E7F812A1788

    6 de mes meilleurs trucs pour apporter bébé au gym avec toi (et que ce soit un succès!)

    2019-09-13 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil