Ton poids, ton âge ou ta situation ne sont plus des raisons valables de ne pas commencer

01 Janvier 2020 | Anne-Marie Gobeil

116

 

La nouvelle année est littéralement à quelques jours de se pointer le bout du nez et beaucoup de femmes s’appêtent à plonger tête première dans le culte des diètes et des cures minceur…encore cette année.

L’industrie des régimes et diètes fait des recettes de 70 milliards de dollars par année mondialement uniquement parce qu’on est mal dans notre peau et insécures par rapport à notre corps. Ça, c’est horriblement déprimant.

Les diètes ne fonctionnent pas. Si c’était le cas, tu aurais déjà atteint tes objectifs avec la diète que tu avais commencé à la même période, l’an dernier et tu ne serais pas à la recherche d’une nouvelle méthode miracle pour t’aider à atteindre le corps soit-disant « parfait » cette année.

Si 2020 est l'année où tu amorces un virage santé ou reviens en force après une longue pause, cet article est pour toi. Ça n'a pas d'importance où tu débutes ni à quoi ton corps ressemble au jour 1. Ce qui est vital, c'est que tu comprennes que chaque jour est une opportunité d'avancer un peu et qu'après 365 jours, on finit par faire beaucoup de chemin !

Et si tu me parlais un peu de toi ? Voici ce que j’ai à te proposer selon TA réalité.

 

« Je suis en surpoids »

Au lieu de te concentrer UNIQUEMENT sur le poids que tu aimerais perdre, la nouvelle année est l’occasion est idéale pour miser sur des VRAIES habitudes saines à intégrer à ta vie. Tu n’as pas nécessairement besoin de savoir exactement comment tu t’y prendras pour attindre tes objectifs, tout ce qui est important, c’est que tu prennes un pas dans la bonne direction chaque jour, aussi petit soit-il.

Pas de diète yoyo. Pas de cure-restrictive-de-ouf. Pas de comptage de calories. Au lieu de privatisation, si on AJOUTAIT quelque chose à ton quotidien? Par exemple, avec l’arrivée de la nouvelle année, tu pourrais ajouter l’habitude de boire plus d’eau, de manger 4 portions de légumes par jour, de bouger 3 fois par semaine ou encore d’adopter un bol de fruits en guise de dessert. Commence petit et surtout, prend un jour à la fois.

 

« Je suis en sous-poids »

Encore une fois, si on délaissait le poids affiché sur la balance un peu? Tu veux gagner du poids, être en meilleure santé globale ou ajouter des courbes à ta silhouette? Concentre-toi plutôt sur le concept de gagner en masse musculaire pour te sentir plus forte et être en meilleure forme physique. D’ailleurs, si tu étais effrayée à l’idée de devenir « trop » musclée ou « masculine » en gagnant du muscle, crois-moi, ça n’arrivera pas! Il se trouve que prendre de la masse musculaire n’est pas aussi facile qu’on pourrait le penser, surtout quand on est une femme. Notre maquillage génétique, plus particulièrement le fait que notre hormone dominante soit l’strogène (pour les hommes, c’est la testostérone) fait en sorte que nous ne pouvons pas prendre autant de muscles ni aussi aisément que nos comparses masculins.

Bâtir du muscle, ça demande un investissement constant dans les trois variables suivantes : faire un entraînement de type musculaire (aka, stimuler tes fibres musculaires avec une certaine résistance), récupérer beaucoup (lire : dormir et accorder des jours de repos à ton corps) et manger suffisement (pas question de couper les calories!).

La bonne nouvelle, c’est que tu contrôles ces variables. Chacune d’entre elles. En 2019, tu as toutes les raisons de pourchasser les nouveaux records de force sur les exercices à ton programme d’entraînement, d’être fière des nouveaux mouvements que tu apprends à maitriser (c’est l’occasion de viser à dominer les Push Ups ou à réussir ton premier Pull-Up) et d’apprendre à manger comme une athlète, pour nourrir tes perfomances.

 

« J’ai une condition médicale/je souffre d’une maladie chronique »

Je ne connais aucune condition médicale qui a « alimentation saine » comme contre-indication. Peu importe la condition médicale avec laquelle tu dois vivre, ne laisse pas celle-ci devenir une béquille ou une excuse : fais du mieux que tu le peux en 2019.

Laisse de côté les objectifs purement esthétiques ou les buts de performance : concentre-toi sur ta santé et sur les moyens que TU contrôles pour l’améliorer. Certes, tu rencontreras probablement plus d’embûches et d’obstacles que la personne moyenne dans ton cheminement vers ce qui pour toi, représente la santé. Mais ça ne devrait pas être suffisant pour te décourager!

Souviens-toi que tu n’es PAS ta maladie ou ta condition. En 2019, fais tout en ton pouvoir pour t’aider à t’aider en offrant du carburant de qualité à ton corps et ton esprit.

 

« J’ai plus de 40 ans »

La quarantaine/la cinquantaine/la soixantaine n’est pas un trou noir où ta santé et ta forme physique seront absorbées et perdues à tout jamais. Au fait, dans la communauté Barbelle, nous avons beaucoup de membres qui sont âgée de 40, 50, 60 ans et qui sont en MEILLEURE forme que JAMAIS!

Certes, certains changements biologiques inévitables se produisent autour de la quarantaine : nos niveaux hormonaux tendent à tranquillement baissé, notre récupération est moins optimale et notre métabolisme ralentit un peu. Encore une fois, ces changements sont absolument normaux et peuvent affecter ta progression en entraînement.

Cependant, si tu avais le choix de franchir la quarantaine/cinquantaine/soixantaine en t’engageant à le plus en forme que tu peux réalistiquement l’être ou bien en te résignant à te « laisser-aller » et être en piètre santé, tu choisirais quoi?

Ce n’est peut-être pas réaliste de viser à atteindre ton poids d’il y a 25 ans ou bien de vouloir arborer des abdominaux ciselés, mais être en forme, te sentir forte et endurante, avoir beaucoup d’énergie et être en santé, ça c’est tout à fait atteingnable pour TOUTES les femmes!

Si tu n’as pas passé les 20 dernières années à t’entraîner, il te faudra prendre le temps de bâtir de solides fondations, aka de gagner en masse musculaire. Celle-ci t’aidera non seulement à accélerer naturellement ton métabolisme et à gagner en force/tonus, mais les muscles favorise une bonne posture et réduisent le risque d’ostéoporose. Peu importe d’où tu pars, sache qu’il n’est JAMAIS trop tard pour prendre soin de toi.

Au fait, tu seras merveilleusement étonnée de tout ce que ça peut t’apporter de mettre ta santé interne et externe à l’avant plan. Pourquoi pas faire de TOI une priorité en 2019?


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article Finales-114

    100 résolutions qui n'ont rien à voir avec ton poids

    2018-12-29 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article Finales-115

    Hey girl, voici comment sélectionner de *vrais* bons objectifs santé durant la prochaine décennie (+ un planificateur de GOALS 2020 GRATUIT à imprimer)

    2019-12-29 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil