5 erreurs que font (presque) toutes les femmes en entraînement

13 Octobre 2020 | Julia Lambert

Julia

De nos jours, il est plutôt facile de se laisser prendre dans le tourbillon des pseudos entraîneurs ou nutritionnistes que l’on voit sur internet. On dirait bien que tout le monde a quelque chose à dire ou des conseils à donner sur la façon de s'entraîner ou manger. Ce qui donne malheureusement place à beaucoup de mythes et erreurs....

Donc voici quelques unes à éviter les filles ;)

1- Se comparer aux autres

On l’a toutes déjà faites et on va probablement toutes le refaire, mais se comparer est un horrible réflexe que l’on a! On part toute d’un point différent, d’un corps différent, d’un bagage sportif différent, d’une génétique différente etc. Ce qui donne place à des progrès différents et surtout des résultats TRÈS différents. Ce n’est pas parce que l’on fait le programme de notre ‘instababe’ préférée, que l’on va nécessairement avoir le même corps que elle et c’est justement ça la beauté de la chose. Notre corps va réagir différemment au programme et au plan alimentaire parce qu’on est toute belle et unique à notre façon.

 

2- Entraîner uniquement le bas du corps

Qui n’a pas un jour rêvé d’avoir le derrière de JLo ou Beyonce? Je suis coupable! Il n’y a absolument rien de mal dans le fait de vouloir avoir des belles fesses bombées et musclées, mais une des erreurs les plus fréquente vue chez la gente féminine, est d'entraîner uniquement ce groupe musculaire. Le repos est aussi important que votre programme d'entraînement et si vous ne donnez pas assez de temps à vos muscles de récupérer, vous risquez de ralentir vos résultats. De plus, tout est une question de PROPORTIONS, pour avoir cette effet de X tant convoité vous devez entraîner vos bras, votre dos, vos épaules etc. N’oubliez pas votre taille aura l’air plus petite si vous entraînez votre haut du corps et donc vos fesses plus grosses ;).
 

3- Focuser son entraînement seulement sur le cardio

Le cardio c’est bien, mais ca peut vite devenir ennuyant si on ne fait que cela. C’est pourquoi, varier son entraînement devient primordial. De plus, avoir une bonne masse musculaire augmente le métabolisme de base et vous aide donc à brûler plus de calorie au repos. L'entraînement musculaire peut également aider à prévenir les blessures, comme par exemple, pour la course. Et soyons honnete, on veut bien perdre le petit gras de trop que l’on a, mais en dessous on voudrait bien que ca soit dure, non? Ce qui nous amène au point suivant.
 

4- Ne pas soulever de charge lourde, car voyons “Je ne veux pas avoir l’air d’un homme!”

Je crois que si vous êtes une habituée du blog, vous devez savoir que chez Barbelle, on croit très fort en l’importance de faire de la musculation et de se sentir forte. J’ai moi-même trop souvent entendu des femmes dire qu’elles allaient seulement faire des abdos, des squats avec petits poids ou élastiques et du cardio. Car, c’est bien connu, si tu lèves un poids de plus de 20 livres le lendemain tu te réveilles avec les bras de Hulk...mmmm pas tout à fait. Juste pour commencer, soyons bien clair sur le fait que ses fameuses ‘femmes’ dont vous dites avoir une shape d’homme....et bien elles s'entraînent surement très fort depuis des années et des années pour avoir le corps et la force dont ELLES voulaient. Elles ont surement un plan alimentaire en très haut surplus calorique et ne sont certainement pas devenues aussi musclées en une seule nuit!! Donc, n’ayez plus peur, ce n’est pas quelques séries de bench press qui vont vous donner l’air masculine ;). Au contraire, soulevez des charges lourdes vont vous aider à vous sentir fières, fortes et découper vos courbes féminines.
 

5- Manger en trop grand déficit calorique

Je crois qu’on ne le dira jamais assez de nos jours, notre corps a besoin de carburant pour passer au travers de la journée et encore plus au travers nos entrainements. Les femmes en perte de poids ont tendance à trop couper dans les calories et voir la nourriture comme un obstacle à leur perte de poids. Ce qui peut malheureusement causé une grande fatigue, des carences alimentaires ou un sentiment de découragement. Quand au contraire la nourriture est votre meilleur allié, celui sur lequel vous pourrez compter pour vous donner l’énergie nécessaire et surpasser vos limites lors de votre entraînement.

Soyez fières, mangez bien et soulevez plus lourd à votre prochain entraînement! :)


Julia Lambert

Julia Lambert

Collaboratrice bien-être

Julia a la chance de travailler dans un domaine qui la passionne, c’est à dire la promotion de la santé. La mission qu’elle s’est donné est simple : inspirer le plus de femme possible à prendre soin d’elles, autant mentalement que physiquement. Courriel : julia.lam21@gmail.com Instagram : @julialamfit


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article sarah-cervantes-800431-unsplash

    Mythe ou réalité : le shake de protéine est essentiel pour récupérer après l'entraînement

    2019-01-20 18:50:19 | Anne-Marie Gobeil