5 débalancements de santé interne qui peuvent provoquer et aggraver ton anxiété sans que tu t'en rendes compte

01 Février 2020 | Anne-Marie Gobeil

evelyn-cespedes-hxQdK7VzJms-unsplash

L’anxiété fait partie de ma vie, surtout depuis que j’ai ma propre entreprise. L'anxiété est aussi ce que me fait chroniquement grincer des dents la nuit, parce que ma machoîr est trop serrée. L'anxiété est aussi souvent à la source de mes troubles digestifs. C'est un monstre invisible à l'oeil nu, mais qui existe véritablement.

Sous un angle plus positif, alors que je n'ai pas encore réussi à éliminer mon anxiété (je veux dire, est-ce vraiment possible?), je dirais que sur une base quotidienne, si je mange bien, que je prends quelques instants calmes *sans technologie* pour moi et surtout que je transpire, je peux la gérer.

Mais parfois, surtout en période de grands stress, elle surgit et m’emporte tel un tsunami. À un point tel que je suis aux prises avec un rythme cardiaque qui s’emballe, que je fais des cauchemars absolument horribles et que je suis extrêmement irritable.

Dans la société axée sur la performance et la mentalité go-go-go dans laquelle on vit, c’est difficile d’échapper à des épisodes anxieux, même pour les gens les plus zens au monde.

Alors qu’il y a des choses qui m’aident au plan psychologique comme me recentrer sur moi, prendre un bain chaud, mettre mes pensées stressantes sur papier et discuter avec mon amoureux, je ne peux pas ignorer que mon corps physique et mes émotions sont connectés.

Beaucoup de gens oublient que le cerveau est un organe au même titre que notre estomac, notre foie ou nos poumons. Même s’il est le centre de contrôle de ton corps, ton cerveau est influencé par ce qui se passe ailleurs dans ton corps.

Les troubles anxieux par exemple peuvent prendre leurs racines ou être aggravés dans un débalancement quelconque ailleurs dans ton organisme. L’inverse est aussi possible : le stress émotionnel et l’anxiété vont avoir des impacts sur ta santé physique, ton poids et même ce à quoi ton corps ressemble.

Et si gagner la bataille contre mon anxiété exigeait de considérer d’autres facteurs, d’autres anomalies dans mon corps? Voici 5 débalancements de santé qui peuvent contribuer à aggraver l'anxiété, la dépression ou les sautes d'humeur : 

 

1. Débalancement de la flore digestive et souffrance du microbiote

Si tu souffres comme moi d’épisodes anxieux ou d’un état de stress généralisé, le problème réside peut-être dans tes intestins. Les conditions comme les intolérances alimentaires, le syndrome du côlon irritable, les infections de Candida, une excroissance de mauvaises bactéries et pathogènes ou encore un intestins perméables peuvent toutes créer des débalancements sur le plan des émotions et de la gestion de l’humeur.

 

2. La dysfonction surrénale

Le stress n’est pas un problème pour le corps, sauf quand être sous l’emprise du stress devient trop fréquent ou un état constant. Les glandes surrénales, qui sont responsables de gérer le stress dans le corps peuvent devenir surchargées, fatiguées et inaptes à faire leur travail, favorisant le développement de troubles anxieux, de dépression et l’apparition de crises de panique.

 

3. Une dominance oestrogénique

J’en parle plus en détails dans cet article de blog, mais ma dominance oestrogénique se définit par un déséquilibre entre l’oestogène et la progestérone dans mon corps, chose qui mène invariablement à des sautes d’humeur et de la difficulté à gérer les émotions.

 

4. Une maladie auto-immune causée par l’inflammation chronique

L’inflammation chronique un état réactif d’alerte du corps face à notre environnement, style de vie et alimentation moderne. Notre façon de vivre occidentale va souvent totalement à l’encontre de la façon dont nos corps fonctionnent, résultant possiblement en une maladie auto-immune qui se manifeste sous forme de trouble de l’humeur, de dépression ou d’anxiété. Il est à noter que l’inflammation peut endommager le cerveau et les tissus nerveux.

 

5. Une dysfonction de la glande thyroide

La glande thyroide régularise le métabolisme. Si elle fonctionne inadéquatement (en raison de surmenage ou bien d’une maladie génétique comme l’Hashimoto), elle peut jouer une rôle dans le développement de troubles psychologiques.

Alors que je crois que tous ceux et celles qui souffrent d’anxiété ne devraient pas hésiter à avoir recours à de l’aide professionnelle pour traiter leur condition, je trouve aussi qu’il est important de regarder son corps et son esprit comme un tout plutôt que comme deux entités séparés. Notre esprit est encapsulé dans cette coquille de chair, et c’est exactement pourquoi nous devons traiter nos émotions avec autant de rigueur que notre santé physique.

Souffres-tu d’anxiété, de dépression ou d’un trouble émotionnel que tu apprends, comme moi, à surmonter au quotidien?


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi

  • Lire l'article

    Ce qui se passe dans ton cerveau quand tu t'entraînes : comment transpirer aide à gérer et diminuer l'anxiété et la dépression

    2017-11-17 00:00:00 | Anne-Marie Gobeil

  • Lire l'article sydney-sims-520573-unsplash

    Combattre ta dépression saisonnière et reprendre le contrôle de ta motivation en 5 petites astuces pas compliquées

    2018-11-22 21:21:21 | Juliane Marino