Comment arriver à concilier entraînement et famille

11 Août 2020 | Marie Lou Vachon

084

Tout d’abord, je veux que tu saches que je comprends ta réalité, je suis maman moi aussi d’une belle grande fille de 9 ans et d’un coco de 5 mois! Alors, comment faire pour concilier ton rôle de mom avec ton entraînement? Es-tu prête à une bonne dose de tough love ?

La vérité c'est que… il n’y a pas de truc magique! Tu dois décider de le faire. Aussi simple que ça. Place tes
entrainements à ton horaire et juste… fais-les! Arrête d’écouter tes excuses et de te flatter dans le sens du poil si ça ne t’a rien amené de positif jusqu’ici!

Quand on est maman, on va se le dire, il n’y a pas 36 000 options d’horaire pour s’entrainer! On dispose toutes du même 24 heures dans une journée alors, pour ma part, j’ai déniché 4 possibilités.

1. Lève-toi avant la marmaille

Ils se lèvent à 6h? Lève-toi à 5h! Ils se lèvent à 5h? Lève-toi à 4h30 et fais un programme de 30 minutes hyper efficace! Ça te semble extrémiste? Il y en a pourtant qui sont assez engagées envers leur objectif pour faire ça. Elles ont simplement arrêté de se répéter : « Quoi ? Moi je ne serais jamais capable de me lever à cette heure-là! » Pour arriver à te lever aussi tôt, tu dois indubitablement te coucher tôt, le but n’étant pas de réduire tes nuits à 4 heures de sommeil!
Lâches ton Facebook le soir, ferme ton cellulaire en même temps que le soleil commence à descendre dans le ciel et enregistre tes émissions sacrées, tu les écouteras demain matin en t’entrainant. Au dodo à 21h et en pleine forme pour bondir du lit à 4h. Si tu as besoin de plus de 7-8 heures de sommeil par nuit, il y a un dérèglement « autre » à cerner et à corriger avec l’aide d’un professionnel. Évidemment, si tu as un jeune bébé qui « ne fait pas ses nuits », je te conseille de prioriser la récupération et donc, d’en profiter pour dormir pendant que bébé dort le matin et non pas de t’entraîner!

2. Pendant la sieste.

Tes enfants sont d’âge préscolaire? Ils font bien une sieste ces petits trésors? Peut-être même deux s’ils sont très petits. Profite de ce moment pour faire ton workout, tu viens de gagner quelques heures de sommeil le matin et de te libérer du temps pour relaxer dans ton sofa le soir. #derien

3. Le soir, une fois les enfants au lit.

Je sais, je sais, c’est la dernière chose au monde qui te tente à ce moment-là et tu es fatiguée de ta journée. Je le sais parce que pendant longtemps, mon horaire ne me laissait que cette possibilité pour m’entrainer. Je quittais la maison à 20h15, m’entrainais de 20h45 à plus ou moins 22h15 et revenais chez moi vers 22h30 / 22h45 (si tu t’entraines de la maison tu viens de gagner 30 à 60 minutes! Yeaaah!!! ) Mon truc? Ne réfléchis pas et surtout, ne traînes pas. P’tit loup est bordé, bisou donné et histoire contée, FILE! Pars vite t’entrainer avant de donner l’occasion à ton cerveau de comprendre ce qui se passe! Plus tu gagneras en forme et perdureras dans ton entrainement, plus ton niveau d’énergie augmentera. Si ce n’est pas le cas, c’est un son de cloche qui t’indiques que tu dois revoir les autres aspects de ta santé avec ton/ta coach (alimentation, récupération, sommeil, hormones, etc.).

4. Dernière option…t’entrainer AVEC la marmaille!

Si ça ne te pose pas problème d’étirer la durée de ton entrainement du double de temps et de continuellement interrompre ton training pour répondre aux demandes de tes petits héritiers ou empêcher une guerre mondiale cette option est la tienne.

Ces plages horaires, depuis que je suis maman, je les ai toutes utilisées. Pendant la sieste quand ma fille était bébé et maintenant avec mon p’tit dernier, à 4h du matin quand j’étais à l’université et après le dodo quand j’avais un emploi à temps plein à l’extérieur. Est-ce que ça me tentait toujours? No way! Est-que qu’il m’arrivait d’être brûlée, à bout d’énergie? Mets-en! Mais je ne me suis jamais donné d’excuses.

La vérité c’est que, tu n’as pas besoin de moi pour arriver à concilier tout ça. Le jour où tu voudras le faire, tu trouveras la solution qui marche pour toi.


Marie Lou Vachon

Marie Lou Vachon

COLLABORATRICE MISE EN FORME ET ENTRAÎNEMENT

Avant tout une maman comblée, Marie Lou est également une coach passionnée, spécialisée en perte de gras et optimisation de la santé ! Sa motivation est d'aider les femmes à retrouver leur énergie et à prendre conscience de leur plein potentiel. Elle croit que chaque femme mérite d'être à son top d'énergie, de se sentir forte, solide, belle et bien dans sa peau !


Tu aimeras aussi