Choisir de se mettre en forme dans la quarantaine ou la cinquantaine : les bons gestes

16 Août 2020 | Anne-Marie Gobeil

matias-saw-783052-unsplash

L’âge ne devrait jamais être une raison de remiser tes objectifs mise en forme. Plus que jamais auparavant, d’innombrables femmes nous prouvent que travailler à façonner la meilleure version de soi-même et atteindre le summum de la santé est amplement réalisable dans la quarantaine, la cinquantaine et même la soixantaine.

Je le sais, il y a en a une TONNE de ces femmes inspirantes dans la communauté Barbelle que je vois déployer des efforts pour rester actives! Personnellement, je les trouve inspirantes à souhait ces femmes-là et j’aspire à vieillir aussi gracieusement qu’elles le font. Out, le mythe selon lequel on se fâne après la trentaine. Bonjour à un corps qui reste fort!

Il est temps que toutes les femmes réalisent que vieillir ne veut pas dire dépérir. Encore plus important, il n’y a pas d’âge pour entreprendre d’adopter de meilleures habitudes et décider de se surpasser. Si tu attendais un signe de la vie, le voici : il n'est pas trop tard.

Ça y est, tu as décidé de que maintenant était le moment où jamais de célébrer ton corps et d'investir en toi ? Il suffit maintenant de mettre les bons ingrédients ensemble, d'enfiler une paire de leggings et de te mettre au boulot !
Avant de te lancer, il est important de connaître les meilleures méthodes pour contourner ton horloge biologique et travailler avec les changements hormonaux qui se produisent dans nos corps de femmes afin d’attaquer nos objectifs plus efficacement que jamais, peu importe la décennie dans laquelle on se trouve.

Voici quelques points importants à garder à l'esprit pour que ta mise en forme dans la quarantaine ou la cinquantaine soit un succès : 

 

1. Change ta mentalité

Encore une fois, ne laisse pas les stéréotypes sur l'âge affaiblir ton ambition de devenir la version la plus en forme et forte que tu peux être. C'est le temps de t'affirmer et t'embrasser vivement la quarantaine ou la cinquantaine.  Honnêtement, je crois qu'on devrait toutes être emballées à l'idée d'entrer dans une nouvelle décennie et de cumuler de nouvelles expériences. Du moins, c'est ce que je nous souhaite à toutes : une autre décennie à mordre dans la vie, quoi ! 

Ceci étant dit, il est aussi important de se débarasser de sa pensée magique. Alors qu'on devrait être fière de l'âge qu'on a, on doit aussi être consciente des changements métaboliques qui se produisent dans nos corps : à l'approche de la quarantaine, il est biologiquement vrai que le métabolisme ralentit, que les niveaux d'estrogène commencent à décliner, notre masse musculaire est plus difficile à maintenir et qu'on est plus pré-disposée à la résistance à l'insuline.

Ah, voilà ce qui se cache derrière les "il me semble que quand j'avais 20 ans, c'était bien plus facile et je pouvais manger n'importe quoi et rester mince!"

S'il est vrai qu'il est techniquement moins "facile" de se remettre en forme dans sa quarantaine plutôt qu'au début de la vingtaine, c'est LOIN d'être impossible. Il faut simplement garder à l'esprit que les résultats viendront plus progressivement et qu'on devra être disciplinée et engagée envers son propre succès. Il n'y a pas de raccourci : si tu veux être en santé et en forme, il te faudra travailler.

Avoir des attentes RÉALISTES par rapport à nos objectifs est aussi primordial : souvent, en coaching, des femmes dans la quarantaine m'envoient des photos de leur corps "idéal" qui portraient des femmes très en forme et dans dans la vingtaine. Alors qu'il n'y a rien de mal à être motivée par ce qu'on voit sur les réseaux sociaux, c'est aussi important de ne pas se comparer avec quelqu'un qui n'a ni notre vécu, ni notre réalité et de souhaiter lui ressembler. N'essaie pas de retrouver la silhouette que tu avais à l'université. Plutôt, essaie de mobiliser tous tes efforts pour devenir la meilleure version ACTUELLE de toi-même, LÀ et MAINTENANT, à l'âge que tu as. Une version 2.0, quoi!

 

2. Adopte la musculation et délaisse le cardio de longue durée

Tu veux continuer à produire des résultats et te sentir en forme au fils des décennies? Je te conseille vivement d’incorporer des de la musculation en utilisant un mix de poids et ton propre poids corporel pour renforcer tes articulation, protéger ta masse osseuse, mais également aider à garder un métabolisme le plus élevé et sain possible.

Une deuxième recommandation ? Incorpore des séances cardiovasculaire à haute intensité, mais de courte de durée (qui accélère la combustion sans risquer ta masse musculaire), de style HIIT et délaisse les longues séances de cardio.
 

3. Inclus de la variété dans ses entraînements

Plus important encore, pour éviter que ton corps ne s’adapte à un style d’entraînement et stagne dans le département des progrès, je t’encourage à constamment varier les mouvements que tu exécutes, le nombre de répétitions et de séries ainsi que de mixer différentes techniques. Résultat : en gardant continuellement ton corps en haleine, chaque fibre musculaire de ton corps sera stimulée et tes capacités physiques continueront de se développer.

Nul besoin de te casser la tête ou bien de croire que tu dois t’entraîner 7 jours sur 7. Vise à atteindre de 3 à 5 jours d’entraînement de qualité varié chaque semaine et incorpore des activités sportives et de plein-air comme de la marche, de la randonnée ou bien du yoga pour encore une fois, réussir à déjouer l’adaptation de ton corps.

 

4. Mise sur une exécution parfaite plutôt que sur le « parfait » programme d’entraînement

Il n’existe pas de programme d’entraînement « parfait » qui puisse renverser notre horloge biologique. Cependant miser sur une exécution adéquate de chaque exercice en accordant autant d’importance au positionnement de notre corps qu’à notre posture et notre respiration est vital. C’est encore plus vrai si on a franchi le cap de la trentaine ou de la quarantaine ; si tu omets cette partie de l’équation, ton risque de blessure augmente grandement et tu annules même carrément les bienfaits des exercices que tu fais.

Comme je le disais plus haut, il ne s’agit pas de t’entraîner plus fort, mais tout simplement de façon intelligente et viable.

 

5. Mange mieux, pas moins


Ce n’est pas parce que notre métabolisme ralentit avec l’âge qu’on doit retrancher de moitié nos calories. Cependant, il faut savoir que plus que jamais auparavant, nos choix alimentaire dans la quarantaine et la cinquantaine vont affecter nos niveaux d’énergie, de vitalité tout comme notre composition corporelle. Ne jouons pas à l’autruche ici : la seule façon de déjouer les hormones et les changements métaboliques reste de s’assurer de fournir le bon type de carburant à son corps.

Une astuce facile à incorporer à ton quotidien pour faire un pas vers l’avant? Prends le temps de collationner entre les repas pour éviter les « crash » d’énergie ainsi que de te laisser avoir trop faim : des crudités, des noix, du yogourt grec, du fromage cottage,  des edamames grillées et des fruits sont des choix censés, entre autres. Je t’invite également à ajouter plus de protéines maigres (animales ou végétales) à ton alimentation. L’ajout de sources de protéine favorisera un taux de sucre sanguin plus stable et réduira de beaucoup la fréquence et l’intensité des fameuses « rages de sucre » que tu pourrais rencontrer.


À quel âge as-tu décidé de te remettre en forme ? 


Anne-Marie Gobeil

Anne-Marie Gobeil

FONDATRICE - PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE - BLOGGEUSE - COACH BARBELLE

En gros, je suis Barbelle ! Ça y est, la glace est brisée. Je suis entraîneure de formation, athlète et blogueuse de passion. Mon objectif est de rassembler les femmes dans un mouvement qui les fait sentir fortes et confiantes. À bas les stéréotypes : changeons plutôt la définition du mot « fitness ».


Tu aimeras aussi